Zéro Déchet en famille : 10 pistes pour engager les enfants dans une démarche de réduction des déchets

Zéro Déchet en famille : 10 pistes pour engager les enfants dans une démarche de réduction des déchets

zero dechetJ’ai découvert l’ouvrage de Béa Johnson Zéro Déchet. Je ne suis pas (encore) engagée à 100% dans cette voie mais je trouve que cette approche est cohérente avec l’éducation telle que je la conçois. Quand on parle de bienveillance, on parle de bienveillance envers les enfants, envers soi, envers le genre humains mais également envers la nature, envers les animaux et envers tout le vivant.

La démarche de Béatrice Jonhson est intéressante dans la mesure où elle explique qu’elle avait un style de vie très occidental jusqu’à son déclic. Elle décrit donc sa démarche qui se déroula pas à pas (très « kaizen« ) jusqu’à un retournement complet de ses habitudes et de celles de sa famille.

Je suis pour l’instant plus dans l’optique « limiter mes déchets » que « supprimer tous les déchets » et le livre Zero Déchet donne des pistes concrètes sur tous les aspects de la vie quotidienne :

  • ménage,
  • cuisine,
  • salle de bain,
  • garde robe,
  • bureau,
  • école,
  • sorties et cadeaux…

commencer-zéro-déchet-enfants

J’avais envie de partager avec vous le passage sur les enfants et l’école. Béa Johnson nous invite à suivre ces 10 pistes pour embarquer les enfants dans l’aventure de la réduction des déchets :

1. Mettez une routine en place et instaurez de nouvelles traditions

Béa Johnson explique que les routines encouragent la stabilité et l’organisation tout en définissant l’identité d’une famille et en donnant aux enfants  un sentiment d’appartenance et de confiance.

 

2. Réservez-vous du temps

Béa Johnson conseille d’apprendre à dire non au trop plein d’activités, d’invitations ou d’engagements extra scolaires. Elle nous invite à ne pas surcharger les agendas des enfants et de consacrer du temps aux activités en famille.

Elle propose ainsi de « sacraliser » le repas du soir comme une occasion de manger tous ensemble, de partager les bons et les mauvais moments mais aussi de partager les préoccupations ou les idées liées à ce nouveau style de vie.

Elle encourage aussi fortement les arts et travaux manuels en famille.

 

3. Éteignez la télé, limiter les médias numériques

La limitation des écrans revêt deux avantages principaux :

  • la libération de temps pour des jeux libres et créatifs,
  • la non exposition aux publicités audiovisuelles.

La surexposition aux publicités conditionnent les enfants à ne pas se satisfaire de ce qu’ils ont et à vouloir ce qu’ils n’ont pas.

 

4. Sensibilisez-les

Béa Johnson écrit :

Votre bibliothèque municipale est un véritable temple du savoir. Empruntez-y des films et des livres portant un message environnemental. Utilisez-les comme support éducatif pour expliquer à vos enfants les enjeux écologiques et la manière dont nos actions ont des conséquences sur la santé de notre planète. Montrez-leur l’importance du changement et que le moindre petit pas peut avoir un effet positif sur l’environnement.

Les films d’animation de Miyazaki sont des merveilles dans cette optique !

 

5. Renouez avec la nature

La découverte et le lien avec la nature peut recouvrir de nombreuses formes :

  • proposer des activités structurés en plein air (randonnée, camping, canoë, course d’orientation, vélo, cabanes dans les bois…),
  • apprendre des techniques de survie élémentaires,
  • cultiver un jardin potager,
  • apprendre la cueillette (les herbes aromatiques, les plantes sauvages, les champignons…),
  • faire des herbiers, des mandalas naturels, des constructions en éléments naturels…

ça pousse commentl'herbier des feuilles

6. Emmenez les enfants faire les courses

Bien que ce ne soit pas forcément se simplifier la vie, Béa Johnson nous invite à emmener les enfants de temps à autre pour faire les courses avec nous : ce sera alors l’occasion de montrer quels sont les fruits de saison, où trouver des produits locaux, comment lire les étiquettes, choisir des aliments en vrac.

Les courses participent à l’éducation alimentaire, nutritionnelle et environnementale des enfants :-).

famille zéro dechet

7. Impliquez-les dans les activités de la vie quotidienne

Les expériences de la vie quotidienne donnent aux enfants un sentiment d’utilité et d’appartenance (aller chercher le pain, cuisiner, aider à faire le ménage, contribuer à des actions bénévoles et/ou caritatives…).

 

8. Offrez-leur des expériences

Béa Johnson écrit : Quand vous avez un cadeau à faire, préférez une expérience à un bien matériel.

 

9. Encouragez l’indépendance

Béa Johnson insiste sur ce point : les enfants ont besoin d’être autonomes et d’être autorisés à prendre des décisions en ce qui les concerne. Il est inutile d’imposer aux enfants de pratiquer le zéro déchet en société.

En revanche, il est possible de leur confier une mission, sous forme de jeu : leur mission la plus importante sera de réfléchir à deux fois avant de rapporter quelque chose de l’extérieur à la maison.

Expliquez-leur que les babioles ne sont pas faites pour durer, qu’elles se cassent rapidement et finissent par les attrister. Apprenez-leur à se montrer proactifs, à distinguer un objet de valeur d’un objet qui va vite se transformer en déchet, et à dire non avant qu’il ne soit trop tard.

Refuser représente un défi : dans une société où la norme en matière de politesse est d’accepter, cela peut aller à l’encontre des bonnes manières. C’est donc à nous, les parents modernes, qu’il revient d’enseigner à nos enfants qu’il est acceptable de décliner poliment une offre bien attentionnée. La peur d’être différent est quasiment universelle et particulièrement forte chez les enfants. Refusez leur demande un grand courage, mais ils gagnent en confiance quand ils relèvent de tels challenges et deviennent des exemples pour les autres. – Béa Johnson

 

10. Jouez

Le meilleur moyen de faire passer un message et de resserrer des liens familiaux, c’est le jeu. Une famille soudée sera plus prompte à partager des valeurs communes.

Le jeu permet également de développer le sens de la créativité des enfants : limiter ses déchets dans une société de consommation, c’est aussi trouver des idées et des solutions créatives :-).

 

Quel héritage voulons-nous laisser à nos enfants ?

Dans la conclusion de son livre, Béa Johnson écrit :

L’avenir du zéro déchet dépend tout autant de ce que nous inculquons à nos enfants que de ce que nous prévoyons de laisser derrière nous. Nous, les adultes, avons un choix à faire : léguer des héritages matériels à nos enfants, ou leur transmettre les connaissances et les compétences nécessaires pour les aider à construire un avenir durable. 

citation zero déchet

 

………………………………………………………….

Zero Déchet (édition J’ai lu) est disponible chez votre libraire, dans votre bibliothèque ou sur Internet.

Commander Zéro Déchet sur Amazon. 

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. jeux-malins.com dit :

    J’ai adoré ce livre, il m’a donné plein de pistes pour simplifier ma vie et ma liste de courses.

  1. 19 juillet 2016

    […] Pour ma part, mon cheminement vers une éducation bienveillante m’a amenée vers une plus grande conscience sur plusieurs sujets : écologie, souffrance animal et féminisme notamment. Dans cette optique, j’avais lu le livre de Béa Johnson Zéro Déchet (j’ai en d’ailleurs parlé ici). […]

  2. 7 mai 2017

    […] Zéro Déchet en famille : 10 pistes pour engager les enfants dans une démarche de réduction des d… […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *