3 activités pour la concentration des enfants

1. Les spirales infinies : des spirales zen qui favorisent la concentration

Dès 5 ans. A faire seul.

L’enfant choisit des crayons (feutres ou crayons de couleur).  Il pose son crayon au milieu d’une feuille blanche et commence une spirale aussi large que possible (sur toute la largeur et la longueur de la feuille si possible).

On insistera sur l’importance du tracé continu sans s’interrompre et sur le sens (de l’intérieur vers l’extérieur dans le sens des aiguilles d’une montre).

Avec un crayon d’une autre couleur, l’enfant tracera une autre spirale à l’intérieur de la première (en attaquant juste à côté du premier point de départ). Le sens et l’attention portée au tracé continu sont les mêmes. C’est le fait de tracer en continu sans s’arrêter qui demande une concentration soutenue.

Il est possible de tracer ainsi 3, 4 et même 5 spirales imbriquées.

concentration des enfants

Si cet exercice n’a pas suffi à remobiliser la concentration de l’enfant, on pourra lui proposer de faire le même exercice sur une autre feuille en dessinant des spirales dans l’autre sens (inverse aux aiguilles d’une montre).

2.  Le jeu du ralenti : revenir dans l’ici et maintenant en se focalisant sur un acte précis à accomplir

Dès 4 ans. A faire seul ou en groupe dans un espace dégagé, un adulte (ou un enfant assez âgé) donne les consignes.

  • « Action ! » Tu es comme un tigre et tu bondis de rocher en rocher !
  • « Stop ! » Tu es un koala tout tendre et qui mange une feuille d’eucalyptus.
  • « Action ! » Tu es le tigre qui vient d’apercevoir le koala, tu veux le manger et tu t’élances !
  • « Stop ! » Tu es le koala qui tente de s’échapper et tu as peur.
  • « Action ! » Tu es le tigre qui a perdu de vue le koala, tu regardes en avant, en arrière et sur les côtés !
  • « Stop ! » Tu es le koala qui va se cacher sous une souche d’arbre
  • « Action ! » Tu redeviens un tigre qui doucement va s’asseoir pour se reposer.
  • « Stop ! » Tu es le koala tout content de s’être échappé.

La décomposition des mouvements et l’alternance des rythmes rapides/lents entraînent l’enfant à puiser dans son attention (écoute des consignes) et sa concentration (réfléchir aux mouvements à effectuer).

3. Les sons rigolos : analyser l’environnement sonore pour deviner l’origine des sons et se centrer sur le moment présent

Dès 4 ans. A faire à 2. Matériel nécessaire : des objets du quotidien pour faire du bruit (bois à frapper, papier journal à froisser, casseroles, bouteilles à déboucher, ciseaux qui découpent, boutons sur lesquels appuyer, clavier sur lequel taper…)

L’enfant s’assoit confortablement (de préférence par terre en tailleur ou sur les talons), paume des mains sur les genoux et dos droit. Il est invité à fermer les yeux et à respirer calmement.

L’autre joueur lui fait écouter un son qu’il doit reconnaître tout en gardant les yeux fermés et en prenant autant de temps que nécessaire.

Si l’enfant ne reconnaît pas le son en soi, il peut énumérer ce que cela évoque en lui : un son doux, violent, proche, lointain et ce à quoi ce son lui fait penser : quelque chose, un événement, une question, un moment, une personne, une action…

Si l’enfant est bloqué, l’autre joueur passe au son suivant. Ce dernier fera attention à proposer des sons quotidiens facilement reconnaissables du quotidien avant de’introduire progressivement des sons plus difficiles à reconnaître.

Une fois la partie finie, les joueurs peuvent échanger leur rôle.

Cet exercice permet de recentrer l’enfant sur le monde qui l’entoure sans sur sollicitation visuelle ou auditive.

………………………………………………………………………………

Pour d’autres techniques de concentration, je vous propose la lecture de cet article : 10 méthodes pour aider les enfants à se concentrer et à être attentifs

 

Source :
Activites concentration – 35 activités pour développer l’attention de votre enfant de Gilles Diederichs

Vous pourriez aussi aimer...

6 Réponses

  1. Merci.
    J’apprécie beaucoup vos articles toujours enrichissants. J’y puise toujours des idées nouvelles pour mes séances de sophrologie.
    Odile LACHIVER
    Ici et Maintenant Sophrologie
    icietmaintenant31.jimdo.com

  2. CASTELLE-MARIE Francine dit :

    Bonjour
    Auteure d’un livre « Apprendre aux enfants à gérer attention et émotions » (janvier 2014- Éditions Chronique sociale), je suis très étonnée que la Méthode VITTOZ ne soit pas mentionnée !D’autant plus que la plupart des exercices cités (spirale de concentration et déconcentration, 5 sens, etc) en sont issus !
    Je vous recommande donc la lecture de ce livre encore plus riche d’exercices d’attention et concentration pour les enfants.
    Je serai ravie de répondre à vos questions

    • Caroline dit :

      Bonsoir

      merci pour votre message.

      Je ne connais pas cette référence, peut-être l’auteur du livre que j’ai lu s’en est-il inspiré (Gilles Diederichs) mais il ne me semble pas qu’il le mentionne.

      Bonne soirée
      Caroline

  3. KHELIL dit :

    Merci bcp pour tous vos conseils, ils nous sont d’une aide précieuse 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *