3 jeux à faire en famille pour fabriquer des souvenirs positifs et communs

3 jeux à faire en famille pour fabriquer des souvenirs positifs et communs

3 jeux à faire en famille

Ces petites activités simples et dans la nature permettent de libérer la créativité des parents et des enfants pour se (re)connecter, faire une pause dans nos vies surchargées et renforcer le lien parents/enfants

1.Des étoiles dans la tête

L’été est la saison idéale pour explorer la nuit en compagnie des enfants. Une sortie nocturne permet d’apprivoiser la nuit et les inquiétudes qui peuvent parfois y être associées par les enfants. Il suffit d’aller dans un endroit au plus près de la nature et au plus loin des lumières artificielles.

On pourra tous se mettre à l’écoute de la nuit et de la nature et se poser des questions :

  • qu’entendez-vous ?
  • que voyez-vous ?
  • que sentez-vous ?
  • quels sont les animaux qui vivent ici ? des insectes ? des lucioles ? un rossignol ?
  • quels sont les végétaux présents d’après les odeurs senties ? quels sont ceux que vous reconnaissez par la vue ?

Puis on pourra lever la tête vers la voûte céleste pour contempler les étoiles, la lune, les constellations en se laissant porter par le spectacle de la nuit dans le silence, sans forcément à chercher (du moins dans un premier temps) à identifier des étoiles ou des constellations. Si l’envie s’en fait sentir, on pourra poser des questions :

  • quelles formes voyez-vous dans le ciel ?
  • reconnaissez-vous des étoiles ? des constellations ?
  • à quoi vous fait penser la lune ?

On pourra se munir d’une feuille de papier pour dessiner (ce qu’on voit sans chercher à en faire une reproduction parait, ce qu’on ressent à travers des couleurs, des symboles…) et écrire (noter des mots, les sensations, les odeurs, les petits bruits…).

Ce moment est idéal pour un câlin en famille et s’imprégner des émotions positives ressenties à cette occasion pour remplir le réservoir émotionnel de chacun et créer une histoire commune à travers des souvenirs positifs.

2.La famille cailloux

Il s’agit ici de partir à la chasse aux cailloux : sur les chemins, dans les parcs, dans les bois… Il suffit de se baisser pour ramasser les cailloux dont les formes nous plaisent, nous inspirent. C’est comme si toute la famille partait à la recherche de trésors ! L’idée est de se laisser surprendre sans chercher des formes précises.

Une fois la collecte terminée, on pourra observer les cailloux sous tous les angles, en toucher la surface, échanger avec les enfants ce que ces formes évoquent.

On peut ensuite imaginer de nombreuses activités avec ces cailloux :

  • les peindre avec de la peinture acrylique ou de la peinture à craie,
  • les emballer dans des tissus,
  • les assembler dans l’esprit du landart (fabriquer des créations éphémères et naturelles à partir d’éléments de la nature comme des cailloux, des brins d’herbe, des bâtons, du sable…),
  • les empiler dans l’esprit zen pour travailler sur l’équilibre,
  • créer des personnages avec les cailloux en y collant des éléments pour faire les bras, les jambes, les éléments du visage, les cheveux, les vêtements… Si plusieurs personnages sont créés, il est possible de constituer une famille ou d’inventer une histoire avec.

3.Les nuages au gré du vent

Regarder les nuages se faire, se défaire, se transformer en d’étranges personnages, objets ou animaux est un jeu sans fin !


Là encore, tout le monde dehors ! On trouvera un coin dégagé pour observer les nuages, de préférence allongés dans l’herbe. On pourra tous ensemble regarder les nuages aller au gré du vent et se transformer puis échanger en famille autour de ce qui est imaginé, évoqué : un personnage ? un objet ? une histoire ? un animal ?

Il n’y a rien à prévoir, il n’y a pas de vrai ou faux, de correct ou incorrect, de bien ou mal.. il y a juste à lâcher prise et à se laisser prendre dans le jeu des nuages qui nous entraînent dans leur ballet.

Il est possible de construire un récit commun : un enfant peut commencer en partageant ce qu’il voit et imagine puis un autre enfant ou un adulte enchaîne les différentes parties de l’histoire toujours en fonction du spectacle offert par les nuages.

Ici aussi, les histoires créées viendront compléter la collection de souvenirs communs qui nourriront la relation parents/ enfants pour la vie.

……………………………………………………………………………………………………………………….

Source : A quatre mains : partager un journal créatif avec son enfant de (éditions Mango). Disponible en librairie, en centre culturel ou sur internet.

Commander A quatre mains sur Amazon ou sur Decitre.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. bonjour Caroline

    Un grand merci pour ces 3 jeux, simples et pourtant si agréables !

    Le jeu des cailloux, je l’ai pratiqué (pas de cette façon, plus avec des coquillages :D)
    C’est vraiment agréable !

    Au plaisir
    Evan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *