A lire : un conte gratuit pour les enfants qui ont peur du noir

La Nuit ne dort qu’un Œil

Henri n’aimait pas la nuit. Tous les soirs, il se terrait sous sa couverture. Seul le petit bout de son nez dépassait ! Et pourtant, il n’était pas dans le noir complet, ça non ! Avec les deux lampadaires allumés, les étoiles lumineuses collées au plafond de sa chambre, les lumières du salon, ses deux lampes de poche sous son oreiller, on se serait cru en plein jour !

Henri n’aimait pas la nuit. Pourtant, il avait tout essayé. Pour s’endormir, il avait compté les moutons (mais ça le réveillait car ses moutons jouaient à saute-eux-mêmes); il caressait ses narines avec son vieux mouchoir tout jaune; il se racontait une histoire de petit poisson; il essayait de se souvenir de ce qu’il avait fait dans la journée et des cadeaux qu’il avait reçus à Noël. Mais son coeur battait trop vite. Et toutes les deux minutes, il regardait sous son lit pour être sûr, vraiment sûr, qu’il n’y avait aucun monstre aux yeux rouges.

Ce soir-là, il compta les moutons, pensa à ses cadeaux de Noël, caressa ses narines avec son vieux mouchoir, vérifia que les deux lampes de poche étaient bien là, et puis, comme d’habitude, il appela sa maman.

« Voyons, de quoi donc as-tu peur ? demanda la maman.

– Je suis triste pendant la nuit.

– Pourquoi ?

– Parce que, la nuit, il n’y a aucun bruit. Il me semble que plus rien ne respire. Le noir est trop noir, et tout le monde dort sauf moi. Je suis triste parce que tout s’arrête, la nuit. Je n’aime pas le silence, le sommeil. C’est comme si tout était mort.

– Mais c’est faux ! rétorqua la maman en souriant. Tout ne dort pas, la nuit. Je vais te dire un secret : la nuit ne dort que d’un œil ! Une partie de la nuit s’endort et l’autre reste éveillée.

Maman compta sur les doigts de sa main droite : « Bien sûr, il y a tous ceux qui se reposent la nuit. Les manèges s’endorment, sinon ils deviendraient fous à force de tourner. Les animaux du zoo se tapissent dans leur cage en attendant la réouverture le lendemain matin. La maîtresse d’école se couche après avoir corrigé les devoirs de ses petits élèves. Mais… mais il y a aussi l’autre partie de la nuit. L’oeil ouvert pendant la nuit !

Maman déplia les doigts de sa main gauche. « Le boulanger, lui, reste éveillé toute la nuit. Il fabrique des petits pains à la pomme et au sucre, pour les gourmands du matin. Il y a aussi le serpent qui dort les yeux ouverts (il n’a pas de paupières); les avions qui décollent la nuit pour ramener les grands voyageurs dans leur maison. Il y a la Lune, et quand la lune est pleine comme un oeuf, on dit qu’elle est gaie et qu’elle chante toute la nuit. « 

Maman réfléchit encore. Il y avait tant d’exemples !

« Les chats aussi… Les chats dorment le jour, entre les rayons du soleil. Ils chassent la nuit et croquent les petites souris à l’aube. Et puis, tu veux que je te dise encore ?

– Oui. »

Maman posa sa main sur la poitrine de son petit garçon. « Tu sais qui travaille le plus, dans tout ça ? C’est ton coeur. Il bat chaque minute, chaque seconde, et ne s’arrête jamais ! En battant, il envoie du sang dans tes veines. Il ne cesse jamais de battre la mesure, comme une petite musique qui t’accompagne toujours. Le coeur, les poumons, le cerveau… Tout ça ne dort que d’un oeil. »

La maman s’arrêta et sourit à son fils. Mais Henri dormait déjà.

Ce conte est extrait du livre Des histoires pour dormir de Sophie Carquain.  Il permet aux enfants de comprendre que tout ne s’arrête pas totalement la nuit. Les changements qui accompagnent la nuit peuvent être effrayants : la lumière se fait moins forte pour nous aider à nous endormir plus vite, les bruits sont étouffés car les autres se couchent aussi… Tout marche au ralenti, doucement et silencieusement. Et grâce à une bonne nuit de sommeil, le matin on se réveille en pleine forme pour une nouvelle belle journée.

conte peur du noir enfant

Le livre Des histoires pour dormir fait partie du Kit bonne nuit constitué :

  • d’un livret composé d’histoires pour dormir à raconter aux petits et de fiches pratiques pour expliquer les enjeux de la nuit aux parents,
  • d’une petite veilleuse en forme d’étoile (c’est la veilleuse que ma fille utilise pour s’endormir)

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Sadki dit :

    Merci pour l’effort que vous déployez.

    • Caroline dit :

      Merci d’avoir pris le temps de laisser un message. Le blog se nourrit des commentaires des lecteurs et des lectrices 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.