3 albums jeunesse pour stimuler l’appréciation de la beauté et l’émerveillement chez les enfants

L’importance de garder intacte la capacité d’émerveillement des enfants (et de réveiller la nôtre)

Que ce soit par la reconnaissance d’un beau paysage, d’une pièce de musique, d’une oeuvre d’art, d’un talent particulier chez une personne, apprécier la beauté et l’excellence permet à l’être humain de se connecter à quelque chose de plus grand que lui. – Julie Bazinet

L’expérience émotionnelle d’admiration et d’émerveillement sublime l’ordinaire en extraordinaire et rend la vie plus savoureuse, pleine de ces micros moments de bonheur. Cette expérience émotionnelle repose sur l’aptitude à trouver, à reconnaître et à prendre plaisir à s’émerveiller face à toute forme de beauté et face à ce qui touche la sensibilité.

Savoir apprécier la beauté, l’excellence et la compétence dans tous les domaines permettra aux enfants d’éprouver une sensation de grandiose et d’émerveillement.

Alors chaque jour, émerveillons-nous avec les enfants 🙂 !

Un des mots les plus importants à utiliser avec nos enfants est simplement : REGARDE ! suivi d’un RESSENS !

Il suffit juste d’un peu d’obstination et un optimisme de volonté pour faire émerger ce qu’il y a de plus beau en soi et dans le monde : notre manière de voir et de regarder les événements qui nous touchent ! – Malek Boukerchi

Sélection de 3 albums jeunesse qui incitent à l’émerveillement et à la lenteur

1. Qu’est-ce que tu vois ?

qu'est ce que tu vois sénégasQu’est-ce que tu vois ? de Stéphane Sénégas (éditions Kaléidoscope) est un album qui invite les enfants à regarder au-delà de ce qu’ils ont sous les yeux et à s’émerveiller de mille petits trésors qui passent inaperçus.

Un petit garçon passe ses vacances chez son oncle Horace, gardien de phare. Le garçon est loin d’être enchanté : pas de télé, pas de vélo, pas de copain… rien de plus ennuyeux ! Quand Horace l’emmène en haut du phare, il lui demande : « Qu’est-ce que tu vois ? ». Le petit garçon répond : « Pourquoi, il y a quelque chose à voir ? ».

Au fur et à mesure des vacances, le petit garçon se rend compte qu’il y a plein de choses à faire finalement : des choses simples mais qui procurent beaucoup de joie.

livre enfants sémerveiller

J’ai beaucoup aimé cet album pour ces illustrations et sa « morale » tout en finesse : Regarde ! Parce qu’un regard peut changer la vie. Et toi, tu vois quoi ?

 

2. Les moindres petites choses

livre les-moindres-petites-chosesLes moindes petites choses de Anne Herbauts (éditions Casterman) un livre sublime hors du temps et hors du cadre qui invite à la lenteur et à la poésie.

Madame Avril a un jardin petit. Quand Madame Avril réfléchit, le jardin s’agrandit… Elle se dit qu’elle est bien trop minuscule pour ces moindres petites choses et le monde, autour, gigantesque.

Avant même de l’ouvrir, il se dégage de ce livre une sensation de douceur, de poésie, comme si le temps était suspendu et qu’on était invité à juste contempler les beautés du monde, à savourer les petits instants de bonheur, à profiter du fait d’être en vie.

On embarque avec Madame Avril dans ses rêveries : on laisse notre esprit divaguer, s’émerveiller, se reposer, méditer; on prend le temps de savourer chaque mot et d’observer les détails de chaque illustration.

livre les moindres petites choses

Les « moindres petites choses », qui donnent son titre à ce très bel ouvrage, c’est notre quotidien lorsqu’il se déploie, lorsqu’il sort du cadre, lorsqu’il prend son envol, hors du temps, pour devenir dans l’instant quelque chose d’indicible et de bouleversant.

Voici donc un livre sur le débordement. Sur la beauté du monde qui dépasse les mots, sur l’émerveillement. Sur notre fragilité face à ces émotions. Où le minuscule côtoie le gigantesque.

3. Rien n’est plus beau 

rien n'est plus beauRien n’est plus beau de Armelle Barnier (éditions Actes Sud Junior) est un méli-mélo d’images et de mots.

Chaque double page énumère et illustre tout ce qu’on trouve de plus beau, de plus effrayant, de plus grand, de plus petit, de plus chaud, de plus froid, de plus lent…

Les mots sont ensuite mélangés pour obtenir de tendres et drôles poèmes.

En voici un extrait :

Rien n’est plus effrayant…

Qu’une réunion d’horribles sorcières,

Qu’un cauchemar dans le noir,

Qu’un mauvais dragon en colère,

Qu’un fantôme qui cliquette le soir.

En fait,

Rien n’est plus effrayant qu’une réunion de cauchemars d’un dragon du soir.

rien n'est plus beau

J’aime cet album qui invite à l’imagination avec des mots et des illustrations tendres, poétiques et joyeuses. A chacun de compléter la liste et de créer son propre méli-mélo de mots ou de trouver une nouvelle liste (rien n’est plus drôle, rien n’est plus coloré, rien n’est plus doux…).

Une véritable invitation à la poésie et à la créativité.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Ozanon dit :

    Bonjour
    J’apprécie votre travail et je tenais à vous informer que j’ai fais un petit article sur mon site.
    Sur celui-ci, peut-être serez-vous intéressée par  » La leçon de professeur Hibou  » à l’adresse suivante :
    https://la-psychologie-au-pied-du-mur.tumblr.com/tagged/dossier.eduquer.autrement
    Bien cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *