SPIN ton stress : anticiper les facteurs de stress avec la méthode du SPIN (testé en classe avec des enfants et des ados)

SPIN ton stress : comprendre les mécanismes du stress pour mieux faire face aux situations stressantes (pour les enfants et les adultes)

Dans son livre Apprendre avec les neurosciences, Pascale Toscani expose un programme qu’elle a mis en place dans des classes pilotes pour apprendre aux enfants et aux adolescents comment anticiper les facteurs de stress pour mieux y faire face.

Elle propose de faire visualiser aux élèves le reportage SPIN ton stress réalisé à partir des recherches de Sonia Lupen (neuropsychologue à l’hôpital Louis H. Lafontaine de Montreal).

Les 4 facteurs qui génèrent du stress

  1. Sens du contrôle diminué

  2. Personnalité menacée

  3. Imprévisibilité

  4. Nouveauté

spin ton stress

 

Les deux formes de stress : le stress absolu et le stress relatif

Le stress absolu : les dangers collectifs

Le stress absolu est reconnaissable par tous parce que les manifestations de ce stress sont connus par tous les membres de l’espèce humaine (fuite, combat ou prostration).

Le stress absolu est par exemple celui qui nous fait fuir sans réfléchir devant un incendie.

Le stress relatif : une menace pour moi

Le stress relatif est propre à chaque personne parce qu’il est lié à la situation : se préparer à une compétition, passer un examen…

Le stress répété, du mauvais stress

En cas de menace, les glandes surrénales sécrètent deux hormones : le cortisol et l’adrénaline. La première a pour fonction de fixer notre attention sur le danger qui nous menace, la seconde d’accélérer le rythme cardiaque por augmenter l’afflux du sang dans les membres (pour fuir ou combattre).

Le stress répété peut affecter notre mémoire et handicaper notre capacité d’apprentissage.

 

Anticiper les facteurs de stress avec la méthode du SPIN

Aujourd’hui, notre cerveau a du mal à faire la différence entre stress absolu et stress relatif : il réagit comme si toutes les situations de stress relevaient du stress absolu.

Adultes et enfants ont donc besoin d’apprendre à « tromper » leur cerveau.  Cela peut passer par :

  • reconnaître les facteurs de stress en les passant à la moulinette du SPIN,
  • se donner des temps de silence, des temps de pause et de pleine conscience,
  • exprimer le stress en énergie physique (bouger, sauter, mouvements de gym…),
  • se doter d’une boîte à outils anti-stress (rire, chant, écoute de musique, sophrologie, respiration en pleine conscience…).

roue du stress

 

…………………………………………………………………………………………………….

Source : Apprendre avec les neurosciences : rien ne se joue avant 6 ans de Pascale Toscani (éditions Chroniques Sociales). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Apprendre avec les neurosciences : rien ne se joue avant 6 ans sur Amazon. 

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. aurélie m dit :

    Bonjour, connaissez vous des livres pour enfants ou des bandes dessinées utilisant la communication non violente?
    Mon fils est fan de BD et je me désole de voir les personnages se frapper à chaque contrariétée :0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *