Apprendre à aimer son enfant intérieur

Apprendre à aimer son enfant intérieur

Apprendre à aimer son enfant intérieur

Dans son livre Renouez avec votre enfant intérieur, Margaret Paul propose l’approche de l’Attachement intérieur afin de retrouver notre spontanéité, notre capacité à aimer et notre sensibilité.

Même en ayant eu la meilleure enfance, rares sont celles et ceux qui savent ce qu’est de prendre soin de soi. Nous nous négligeons, voire nous nous maltraitons (auto dénigrement, absence de soin de nous-même, dépendance de nature variée, acceptations de choses qui font « non » à l’intérieur…) parce que nous ignorons ce que c’est que d’être aimants envers nous-mêmes et envers les autres.

Pour Margaret Paul, il est grand temps de nous poser certaines questions :

  • comment prend-on soin de soi ?
  • comment fait-on pour être heureux ?
  • comment amène-t-on de la joie dans sa vie ?
  • d’où nous viennent certaines croyances négatives telles que « je ne mérite pas qu’on m’aime » ou « il faut que je me débrouille par moi-même » ?
  • mes choix me conduisent-ils à me comporter avec ou sans amour ?
  • mes actes vont-ils dans le sens de ma croissance spirituelle et émotionnelle et de celle des autres ?
  • mes décisions ont-elles pour effet de réhausser mon estime de moi-même ?

C’est seulement quand on se sent digne d’amour qu’on est capable de prendre soin de soi. Comment faire alors pour apprendre à avoir de la valeur à ses propres yeux et à se traiter – soi et les autres – avec amour ?

Margaret Paul a développé une approche qui permet justement de répondre à cette question : l’Attachement intérieur, une façon d’aimer et de vivre plus libre que ce qu’on a pu connaître jusqu’à présent.

Le but de l’Attachement intérieur, c’est de se donner à soi-même, à chaque instant, ce que l’on n’a jamais eu – ou que l’on n’a jamais appris – quand on était enfant. C’est d’instaurer une relation d’amour entre son Adulte et son Enfant Intérieur, une relation où l’on prend soin de soi en toutes circonstances, au milieu des autres ou seul avec soi-même.

L’Attachement intérieur : un processus pour renouer avec son enfant intérieur

Margaret Paul propose de créer un lien entre les pensées rationnelles de l’Adulte en soi et les émotions profondes de l’Enfant intérieur (ce que l’on ressent dans les tripes, les messages que le corps envoie). Nous sommes en conflit intérieur chaque fois qu’il y a divergence entre nos pensées – ce que nous pensons que nous devrions faire ou ressentir – et nos émotions intérieures qui se manifestent dans le corps et le coeur.

Tant que le conflit n’est pas résolu, c’est-à-dire que nous choisissons d’agir sans tenir compte de notre ressenti ou à l’opposé de notre ressenti, ou encore que nous décidons d’ignorer ce que nous ressentons et de ne rien faire, c’est que nous nous sommes coupés de l’Enfant qui est en nous, qu’en quelque sorte nous l’avons abandonné. Cette fêlure intérieure est la cause de notre agitation et de notre mal de vivre. – Margaret Paul

L’Attachement intérieur consiste alors à reconnecter les pensées et les émotions à travers l’amour de l’Adulte intérieur pour l’Enfant intérieur.

Le processus de l’Attachement intérieur se déroule en 3 étapes :

  • établissement d’un lien intérieur à travers la prise de conscience du malaise ou de l’existence en soi d’un conflit,
  • la reconnaissance que nous avons le pouvoir de méconnaître notre propre ressenti interne ou, au contraire, d’en tenir compte (nous, et nous seuls, pouvons décider de nous ouvrir ou de nous fermer à nos émotions),
  • l’acceptation des conséquences de nos décisions (si nous décidons de nous fermer à nos émotions, nous ne pouvons pas nous attendre à des effets bénéfiques sur notre niveau de bien-être).

Quand nous nous coupons de notre ressenti et que nous refusons de découvrir ce que cela signifie pour nous; soit nous acceptons de nous ouvrir à nos émotions, de prendre contact avec cette émotion et d’assumer ce qu’elle a à nous apprendre sur nous-mêmes.

Quand nous décidons d’être « forts » (en retenant nos émotions), nous creusons un fossé entre notre Adulte intérieur et notre Enfant intérieur. Mais les émotions de l’Enfant intérieur finiront par trouver un exécutoire (dépendances, maladies, report de la colère sur l’entourage…) Moins nous nous traitons avec amour, moins nous sommes capables de traiter les autres avec amour.

En acceptant les émotions de l’Enfant intérieur, il devient possible de dialoguer avec lui : d’où cette souffrance vient-elle ? de quoi l’Enfant intérieur a-t-il besoin ?

Qui est l’Enfant intérieur ?

L’Enfant intérieur représente la partie de nous qui est sensible, vulnérable, régie par l’émotion. Ce sont nos tripes. C’est ce que nous sommes à la naissance, c’est notre noyau, notre personnalité naturelle, riche de tous nos talents, de notre instinct, de notre intuition, et de nos émotions. – Margaret Paul


Nous avons tous un Enfant intérieur. Celles et ceux qui en doutent souffrent justement d’une absence de contact avec cette partie tendre et vulnérable de lui-même ou d’elle-même. En cas de conflit ou de crise personnelle, cette absence de contact avec l’Enfant intérieur peut nous rendre incapables de retrouver un équilibre émotionnel.

Cette notion d’Enfant intérieur est une expression qui désigne le moi intérieur naturel et vulnérable. Il est possible de parler à cet Enfant en lui accordant des droits, des permissions, de l’affection, des encouragements, du soutien, du réconfort, de la vérité en déconstruisant les pensées irrationnelles et les croyances limitantes.

Qui est l’Adulte intérieur ?

L’Adulte est la partie de nous qui pense logiquement et accumule le savoir et l’expérience au fil des années. C’est notre intellect, notre cerveau gauche, notre conscience logique, analytique. C’est le penser et l’agir, par opposition au sentir et à l’être qui sont les domaines de l’Enfant. L’Adulte se préoccupe de faire plutôt que d’être, d’agir plutôt que d’éprouver. – Margaret Paul

L’Adulte est l’instance de décision. Les jeunes enfants ne peuvent pas acheter leur propre nourriture ou gagner l’argent nécessaire à leur survie. Pour l’Enfant intérieur, c’est la même chose et c’est le rôle de l’Adulte intérieur d’agir pour son compte, en reliant et en harmonisant pensées rationnelles et ressenti profond.

Dans notre vie, c’est la partie Adulte en nous qui décide de notre intention : se protéger et fermer les yeux ou se prendre en charge et grandir. Se prendre en charge et grandir, c’est faire preuve d’un comportement aimant.

Choisir de conserver ses défenses, c’est pour l’Adulte une façon d’être sans amour pour l’Enfant intérieur. Choisir de grandir, c’est accepter de l’aimer. – Margaret Paul

Pour agir avec amour envers notre Enfant intérieur, nous devons nous ouvrir à ce qu’il peut nous apprendre.Nous avons le pouvoir et le devoir de découvrir qui nous sommes, avec toutes nos blessures, nos peurs et nos croyances.

Comment adopter un comportement aimant de l’Adulte envers l’Enfant intérieur ?

Un comportement aimant, c’est celui qui nourrit et soutient notre croissance émotionnelle et spirituelle et celles des autres. Cela implique avant tout d’assumer sa souffrance comme sa joie. – Margaret Paul

S’aimer soi-même, c’est donc :

  • prendre la responsabilité de guérir nos blessures passées et présentes,
  • explorer nos croyance négatives et limitantes afin de les décontaminer en rétablissant la vérité,
  • découvrir ce qui, pour soi, est source de joie,
  • agir dans le sens de la joie.

Aimer les autres, c’est :

  • vouloir pour eux ce qu’ils veulent pour eux-mêmes,
  • les soutenir dans tout ce qu’ils entreprennent pour vivre dans la joie.

Ce tableau proposé par Margaret Paul récapitule les effets des choix qui s’offrent à nous : nous ouvrir ou nous fermer au ressenti de l’Enfant intérieur. Tant que notre Adulte intérieur abandonne l’Enfant intérieur, les conséquences négatives ne peuvent que s’aggraver. La seule façon d’obtenir les résultats positifs que nous souhaitons est de changer notre décision pour l’ouverture, de nous relier aux émotions de notre Enfant intérieur et de découvrir ce qu’elles signifient pour nous.

guérir enfant intérieur

…………………………………………………………
Source : Renouez avec votre enfant intérieur de Margaret Paul (éditions Le Souffle d’Or)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *