Une autre manière d’envisager la pleine conscience à l’école

J’ai déjà évoqué à plusieurs reprises l’intérêt de la pleine conscience à l’école sur le blog. Voici une autre vidéo (en anglais) qui démontre tout son intérêt et les bénéfices que les élèves peuvent tirer de l’introduction de la pleine conscience à l’école.

SCHOOLWIDE IMPLEMENTATION from The Hawn Foundation on Vimeo.

Comment est né le programme MindUp ? 

Goldie Hawn (ancienne actrice) l’a développé en collaboration avec des neuroscientifiques et des psychologues aux Etats-Unis. Ce programme, implémenté dans des centaines d’écoles aux Etats-Unis, a été créé d’après son expérience personnelle. Elle s’est servie de la pleine conscience pour garder les pieds sur terre dans le monde du show-biz.

Ses déclencheurs ?

  • Les conséquences du 11 Septembre sur le niveau de stress des enfants
  • Les tueries dans les écoles et campus américaines des dernières années.

Goldie Hawn s’est alors décidée à faire quelque chose afin que les enfants soient mieux « armés »  pour évoluer dans notre monde. Pour répondre à la question : « Comment parvenir au bonheur et à la joie à l’école grâce à la science ? », elle s’est entourée de scientifiques et a basé son programme sur une idée principale :

Les élèves doivent apprendre comment fonctionne leur cerveau afin de pouvoir mieux gérer leurs émotions et leur stress. 

 

Comment est envisagée la pleine conscience ? 

Goldie Hawn définit la pleine conscience comme la capacité à :

  • se concentrer,
  • vivre pleinement dans le moment présent,
  • redevenir un enfant,
  • voir avec des yeux neufs ce qu’on ne voyait plus ou qu’on n’avait jamais vu.

La pleine conscience à l’école ne consiste pas seulement à méditer : on peut aussi marcher en pleine conscience, manger en pleine conscience, lire en pleine conscience. L’intérêt est de ralentir pour profiter du moment présent. La pleine conscience est parfaite pour aider les adultes et les enfants à gérer leur stress car l’attention n’est pas parasitée.

 

En quoi consiste le programme MindUp ? 

Le programme MindUp n’est pas une leçon ou un cours à part mais une méthode d’enseignement. Vous pouvez consulter le site à ce lien (en anglais).le stress bloque les apprentissages pleine conscience à l'école Si les élèves comprennent mieux leur cerveau, ils seront capables de mieux gérer leurs émotions et donc d’être plus disponibles pour les apprentissages. Quand les enfants ont peur, sont stressés ou préoccupés, ils mobilisent de l’énergie pour faire taire leurs pensées négatives. Or cette énergie ne peut pas être investie dans les apprentissages. Les neurosciences nous ont appris que nous pouvons changer notre cerveau, les enfants eux ne le savent pas. Goldie Hawn déclare :

« Les enfants ne savent rien à propos du cerveau. Il est important de partager avec eux son potentiel. Si les enfants comprennent que le cerveau est plastique, qu’ils peuvent le façonner, alors les enfants seront plus optimistes. »

 

 

Le programme MindUp passe donc par plusieurs dimensions :

  • Un enseignement sur les différentes parties du cerveau.

Les élèves seront capables d’identifier leurs émotions, d’où elles viennent et pourquoi. La méthode de la modélisation du cerveau dans la main peut être une première étape pour une approche ludique et visuelle du fonctionnement du cerveau à destination des enfants.


cerveau dans la main

 

  • Des exercices de relaxation et de retour au calme par la respiration.

L’objectif est de mettre le cerveau en pause et de stopper le flux de pensées polluantes (voir cet article pour la définition des pensées polluantes : La pleine conscience à l’école : pourquoi ? comment ? quels gains pour les élèves ?).

Plus les enfants auront l’opportunité de faire des « pauses du cerveau » (brain breaks), plus les enfants seront optimistes, plus ils seront épanouis.

Par exemple, les élèves bénéficient de 15 minutes de pause pour 45 minutes de cours en Finlande. Ces « pauses du cerveau » (brain breaks) passent par des exercices de respiration en pleine conscience :

    1. l’enseignant tape sur un gong ou un carillon,
    2. les élèves respirent profondément par le nez,
    3. ils sentent l’air entrer dans leur corps,
    4. ils bloquent leur respiration et retiennent l’air,
    5. enfin ils relâchent leur respiration et sentent l’air sortir de leur corps par le nez.

j'adore mindup pleine conscience à l'école

 

  • La sollicitation des cinq sens.

Le fait de toucher, sentir, goûter, écouter et voir des objets en classe aiguise le sens de l’observation et la sensation de vivre. Certains enseignants aux Etats-Unis proposent des objets à manipuler, des nuanciers ou palettes de couleurs à regarder afin de choisir les bons mots, les bons adjectifs dans une production d’écrits.

    • Dans une classe, l’enseignante propose une dégustation en pleine conscience :  elle demande aux élèves de regarder la nourriture, de l’examiner, de prendre le temps de la manger et d’apprécier le moment pour s’imprégner des saveurs, des odeurs, des goûts et des sensations provoquées.
    • Un élève témoigne : « Je savoure plus quand je mange en pleine conscience. »

Comment la pleine conscience aide-t-elle les enfants à mieux vivre ? 

Les enfants sont :

  • plus équilibrés,
  • plus attentifs,
  • plus réceptifs en classe.

Des études ont montré que les élèves qui ont bénéficié du programme MindUp ont eu de meilleurs résultats en mathématiques (source ici). La principale d’un établissement scolaire affirme que la pleine conscience à l’école aide également les élèves à :

  • construire leur personnalité,
  • ne pas choisir la violence comme moyen de communication,
  • devenir meilleurs envers eux-mêmes et les autres. La conscience de soi-même est un premier pas vers la conscience des autres et l’empathie.

Le programme MindUp participe à la construction de l’enfant et donc de l’adulte en devenir.


Les capacités du cerveau sont extraordinaires. On ne peut plus continuer à les ignorer dans l’éducation des enfants !

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. VanessaV dit :

    Très beau billet, merci

    • Caroline dit :

      Bonsoir

      merci beaucoup pour votre message.

      J’ai consulté à plusieurs reprises votre blog et il fourmille d’informations. Quel « travail » vous faites :-). Je suis également bien tentée par l’IEF et je traîne pas mal sur des blogs traitant du sujet ces derniers temps !

      Bonne soirée
      Caroline

  2. Loulou dit :

    Grand besoin de calme. Comment apprendre à mes enfants à se recentrer sur eux-mêmes ? Peut être apporter cela à leur enseignants…

  1. 20 août 2014

    […] Une autre manière d'envisager la pleine conscience à l'école. Je vous avais déjà parlé de la pleine conscience à l’école sur ce site. […]

  2. 25 août 2015

    […] programme MindUp est pratiqué dans une centaine d’écoles aux Etats-Unis : j’en parle ici (une autre manière d’envisager la pleine conscience à […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *