3 vecteurs du bonheur des enfants (selon Jeanne Siaud-Facchin)

« La seule chose que je veux, c’est son bonheur »

Le bonheur est ce que nous visons tous pour nos enfants. Jeanne Siaud-Facchin a écrit un très beau texte dans son livre « Tout est là, juste là ». Je ne résiste pas à l’envie de le partager avec vous car il est très inspirant et incite à mettre cette idée du bonheur suprême en perspective. Car ce qui compte, c’est le chemin, pas l’objectif à atteindre.

 

citation le bonheur jeanne siaud facchin

Le bonheur avec un grand B n’existe pas.

Le bonheur consiste plutôt en la capacité à reconnaître et ressentir tous ces petits moments de joie, d’émerveillement, de découverte, de partage qui font la vie de tous les jours.

La vie est aussi semée d’embûches et de moments plus difficiles à vivre. Mais « plus la récolte des petits b sera importante, plus les événements douloureux seront adoucis. »

 

3 vecteurs du bonheur des enfants (selon Jeanne Siaud-Facchin)

Jeanne Siaud-Facchin ajoute que l’éducation que les enfants reçoivent joue un rôle primordial dans la capacité des enfants à profiter des petits plaisirs de la vie.

Les trois principaux vecteurs du bonheur des enfants seraient :

  • avoir vu ses propres parents jouir de la vie

Les enfants s’alimentent du plaisir de vivre des parents. La psychologie positive et un travail sur nous-même (notre gestion émotionnelle, notre enfant intérieur, nos peurs et nos croyances) pourront nous être utiles sur ce chemin.

 

  • être capable de curiosité et d’émerveillement

« S’émerveiller, c’est pouvoir saisir la moindre parcelle de plaisir, de joie, de beauté de toute chose. S’émerveiller, c’est dire oui à la vie qui est là. Ouvrir en grand ses sens et son coeur. S’émerveiller, c’est pouvoir être étonné d’une toute petite chose. » Jeanne Siaud-Facchin

En tant que parents, il est important que nous respections ces moments de joie spontanée, que nous ne nous moquions pas de l’enthousiasme de l’enfant devant une broutille (même gentiment). Savoir entretenir le bonheur des petits riens aidera à consolider le plaisir de vivre des enfants.

Voir cet article sur l’émerveillement des enfants : 13 idées pour stimuler l’appréciation de la beauté et l’émerveillement chez les enfants

 

  • être capable de se concentrer et d’être attentif au présent

La méditation de pleine conscience permet de stabiliser l’attention. L’attention est clé dans le processus de pleine conscience : l’attention aux pensées, aux émotions, aux mouvements intérieurs pour être conscient de ce que l’on éprouve et être en contact avec l’instant présent, sans jugement


« Pour les enfants, les ados, le moment présent est ce qui va alimenter leur confiance en eux, renforcer leur sentiment de compétence et de sécurité, développer leurs possibilités de se connecter à toutes les ressources qu’ils ont pour être bien, être en harmonie, réussir leur parcours scolaire et surtout réussir leur vie. Toute leur vie. » Jeanne Siaud-Facchin

Voici quelques ressources pour initier les enfants à la pleine conscience :

…………………………………………………………………………

Source : Tout est là, juste là de Jeanne Siaud-Facchin

Commander Tout est là, juste là sur Amazon.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Lolita dit :

    Dans un monde idéal… dans un pays idéal… avec un parent idéal… avec la santé idéale… etc 🙂

    • Caroline dit :

      Bonjour,

      commençons à notre niveau… et on pourra envoyer plein de petits impacts positifs sur notre entourage qui à son tour enverra plein de petits impacts positifs.
      Je crois vraiment en la méthode des petits pas et au fait que chaque petit geste compte 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *