Mes bulles d’air : se recharger et prendre soin de soi quand on est parent

Mes bulles d’air : se recharger et prendre soin de soi quand on est parent

Quand on s’occupe d’enfants, la priorité est de prendre soin de soi. Un égoïsme bienveillant ou sain serait de prendre soin de soi pour pouvoir prendre soin des autres.

Pour pouvoir vivre ce sain égoïsme, il est important de ne pas confondre altruisme et ascétisme. Il ne sert à rien de dénigrer les plaisirs mais il s’agit de se connaître soi-même pour faire des choix ressourçants et énergisants en pleine conscience :

  • comment je me sens dans mon corps ? quel est le message envoyé par mon corps ? sur quels besoins mon corps attire-t-il mon attention ? est-ce que j’ai besoin de ralentir, de faire une pause ?
  • qu’est-ce qui est important pour moi ? comment je peux incarner mes valeurs ?
  • comment je peux être un bon.e ami.e pour moi-même ? comment je peux me donner de l’auto empathie ?
  • comment je peux nourrir mes besoins (de contribution, de compréhension, d’acceptation, d’utilité, d’appartenance, de repos, de calme, de relations sociales…) ?
  • comment je peux satisfaire moi-même mes besoins (des pistes ici avec les cartes besoins) ?
  • qu’est-ce qui provoque chez moi une sensation de plénitude, un état d’animation intérieure intense, un profond contentement de l’âme ?
  • comment je peux connaître ces états intérieurs plus souvent dans ma vie ? comment je peux les vivre au quotidien ?

L’idée des bulles d’air est d’avoir un support visuel accessible qui rappelle l’importance de prendre du temps pour soi (ne serait-ce que des « micro vacances » en savourant chaque instant de calme comme un café ou un thé dégusté tranquillement, quelques pages de lecture grignotées par ci, par là…).

Mes bulles d'air : se recharger et prendre soin de soi quand on est parent

Il s’agit de remplir ces 10 bulles d’air en notant dans chacune une chose simple qu’on aime faire, qui nous « nourrit » de l’intérieur. Ces activités peuvent être de toute nature et effectuées seul.e, en couple, en famille, entre ami.e.s : lire, prendre une douche chaude, faire une balade en forêt, aller courir, manger du chocolat, faire quelques postures de yoga, discuter avec un.e ami.e, écouter de la musique, danser, peindre, écrire…

Ces bulles d’air sont de vraies bouffées d’oxygène et plus elles sont belles, plus elles sont visibles dans la maison, plus elles seront un rappel efficace de ce « sain égoïsme ». Il est possible d’écrire avec des feutres colorés ou de dessiner dans les bulles pour ajouter une note de beauté et de gaieté.

Quand les bulles d’air sont remplies, elles peuvent être découpées et affichées bien en évidence (sur le frigo dans l’entrée, sur le miroir de la salle de bain…).

On peut alors se donner pour objectif de pratiquer au moins une des activités notées dans ces bulles par jour (et plus si possible).

A l’extérieur, il est possible de matérialiser ces moments de « micro vacances » en les écrivant sur un journal (par exemple un Bullet Journal par celles et ceux qui en ont un). L’idée est de bien s’imprégner de ces moments qui ont permis de se ressourcer. Il est aussi possible de les énumérer en fin de journée dans l’idée des 3 kifs par jour : célébrer tous les moments de petits et grands bonheurs en revivant les émotions et sensations associées.

Plus les difficultés que vous rencontrez avec vos enfants seront nombreuses, plus vous aurez besoin d’avoir une bulle d’air du jour suffisamment remplie. Une bulle d’air bien pleine vous permettra d’avoir la force et l’énergie suffisantes pour affronter les défis éducatifs qui vous attendent avec vos enfants. – Véronique Maciejak

Cette activité reprend l’idée du réservoir affectif à remplir. Quand notre réservoir affectif est vide, nous sommes plus irritables, nous sommes épuisé.e.s, nous aurons du mal à être le parent que nous souhaitons être.

Cela est d’ailleurs valable pour tous les membres de la famille. Cette activité peut donc être élargie à tous les membres, enfants et conjoint.e. Chacun.e peut fabriquer sa propre bulle d’air afin que chacun.e prenne la mesure de l’importance de prendre soin de soi à tout âge.

Télécharger les bulles d’air au format PDF pour impression :   Mes bulles d'air

……………………………………………………….

Une idée inspirée par le livre 1,2,3 je me mets à l’éducation positive de Véronique Maciejak (éditions Eyrolles)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *