5 recommandations clés de Catherine Gueguen et Céline Alvarez pour refonder l’éducation

5 recommandations clés de Catherine Gueguen et Céline Alvarez pour refonder l’éducation

Une vidéo de l’intervention au Forum Fnac, Carreau des Halles, de Catherine Guegue, pédiatre et Céline Alvarez, ex professeur des écoles, lors de la sortie du livre Les lois naturelles de l’enfant (une vidéo de Michel-Hervé BERTAUX-NAVOISEAU).

1.Révéler les talents et les potentiels de chaque enfant

Apprendre avec les intelligences multiples : pourquoi ? comment ?

Créer les conditions où les talents naturels des enfants peuvent s’épanouir à l’école (par Ken Robinson)

 

2.Connaître, comprendre et respecter les lois naturelles d’apprentissage des êtres humains (plutôt que lutter contre elles) 

Les lois naturelles pour accompagner les enfants dans leurs apprentissages

Le modèles des écoles Sudbury : des écoles pas comme les autres (et efficaces)

 

3.Former les professionnels de la santé et de l’enseignement à la Communication Non Violente 

3 livres pour s’initier à la Communication Non Violente


 

4.Progresser en intelligence émotionnelle (des enfants et des adultes) 

(Re)connaître nos émotions d’adultes (pour mieux comprendre celles des émotions)

 

5.Appliquer le facteur clé qui permet de bien réussir à l’école en développant l’empathie de l’enseignant.e 

Comprendre les mécanismes de l’empathie pour la développer (chez l’adulte et chez l’enfant)

……………………………………………………………………………………………………

Pour aller plus loin :

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Catherine dit :

    J’ai acheté et lu avec passion le livre de Celine Alvarez.
    J’ai aussi entendu nombre de ses interviews dans les médias et j’ai chaque fois apprécié ses réponses, meme quand il etait clair que le journaliste n’avait pas lu le livre.
    J’aime moins la manière de parler de la pédiatre . A l’entendre les enfants seraient de manière générale victimes d’humiliations. Même si elle a bien sûr raison dans le fond, cette généralisation est désagréable à entendre. Mes enfants ont des scolarités difficiles, j’ai été temoin de maladresse de la part des enseignants, mais d’attitude humilliante, tres peu, et beaucoup moins que ce que nous avons pu connaître dans les générations précédentes .
    Je conseille la lecture du livre, il est très inspirant même pour une personne non enseignante.

  2. Evelyne Odier dit :

    J’ai lu avec bcp de bonheur le livre de Céline Alvarez: merci mille fois pour tout ce beau travail, souhaitons qu’il continue à rayonner! Mais je n’ ai rien trouvé dans ce livre qui puisse concerner le domaine qui est le mien: le dessin et les arts plastiques.
    Pendant 35 ans, j’ai animé des ateliers arts plastiques avec des enfants de 3 à 12 ans et j’ai trouvé de nombreuses similitudes entre l’approche de C. Alvarez et la mienne (bien que plus modestement puisque je ne voyais les enfants qu’une heure par semaine en moyenne). L’heure d’arts plastiques peut devenir un moment dans lequel l’enfant contacte ses centres d’intérêt, relie en lui le corps, l’affectivité et l’intelligence, développe concentration et auto – discipline, expérimente les lois de la géométrie et de la physique, invente et illustre ses propres histoires…
    M’appuyant sur les livres de Serge Boimare et de Boris Cyrulnik, sur mon travail d’art – thérapeute et de formatrice, j’ai cherché à transmettre mon expérience dans deux livres:
    – Les arts plastiques ça aide à grandir, 200 activités créatives pour les 3 – 12 ans (éditions du Journal de l’Animation): des techniques ludiques et joyeuses, qui répondent aux goûts et préoccupations de enfants, tout en développant de multiples compétences transversales.
    – Se construire par les arts plastiques, on devient comme on dessine (éditions Chronique Sociale), livre plus théorique, qui concerne autant les enfants que les adultes.
    Par ailleurs, j’organise et j’anime de multiples modules de formation continue, ouverts à tous les professionnels, dont vous trouverez le programme sur http://www.pedagogie-arts-plastiques.com
    C’est tellement dommage, le gaspillage de toutes ces potentialités !

    • Caroline dit :

      Merci pour ce message. Je suis en total accord avec vous, l’éducation positive et créative est un premier pas vers la non violence.
      Vous avez titillé ma curiosité, j’investirai probablement dans votre ouvrage 🙂 J’en parlerai prochainement sur e blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *