Comment j’ai adopté un dragon : un drôle de jeu d’expression et d’imagination (ou comment travailler plusieurs compétences en jouant)

Comment j’ai adopté un dragon : un drôle de jeu d’expression et d’imagination (ou comment travailler plusieurs compétences en jouant)

Je vous avais présenté il y a quelques temps le jeu Comment j’ai adopté un gnou. J’y ai tellement joué et rejoué avec les enfants que nous avons fini par connaître par coeur les thèmes et les dés ! Mais comme ce jeu d’expression est un de mes préférés et qu’on ne se lasse pas du principe, j’ai investi dans son cousin : Comment j’ai adopté un dragon. Ce dernier en reprend les grands principes avec des thèmes et des dés différents.

Présentation

comment-jai-adopte-un-dragonComment j’ai adopté un dragon est un jeu de dés pour raconter des aventures extraordinaires, drôles… et carrément magiques !

Signé Yves Hirschfeld & Fabien Bleuze, le Dragon complète la série initiée par « Comment j’ai adopté un Gnou ».

C’est simple : les joueurs désignent un narrateur qui choisit son thème en prenant une carte et en jetant les deux dés numérotés. S’il fait 2 et 1, il aura le choix entre les thème 12 ou 21 de sa carte. Les thèmes sont différents et variés mais ont tous un point commun : le délire ! Par exemple : Mon colocataire est un fantôme, J’en suis à ma troisième vie, J’ai trouvé une girafe dans mon grenier, Mon miroir enchanté n’arrête pas de mentir

Le narrateur prend ensuite le dé blanc et les 5 dés colorés, placés du plus clair au plus foncé. Ils vont l’aider à rythmer son récit avec des mots de transition comme Quand j’étais petit / En plus / Quand soudain / Coup de bol / Et comme par magie / C’est ainsi que...

Le narrateur lance le dé jaune en premier, invente la suite de la phrase à partir de la face visible (Un beau jour/ Tout le monde pense/ Je connais quelqu’un…) et poursuit en jetant les dés suivants qu’il lancera l’un après l’autre pour relancer le fil de son histoire.

Seule exception : le dé blanc spécial suspense, qu’il peut lancer quand il veut pour rebondir avec les onomatopées Et là, Paf / Couic / Nooon / Hmmm… / Grrr ou Tin, tin, tiiin !

Le dé noir permet quant à lui aux autres joueurs d’interrompre le narrateur avec des questions inattendues : Et ton chien dans tout ça ? / Tu peux le prouver ? / T’as pas eu trop peur ?

J’apprécie

J’utilise ce jeu avec des enfants de niveau CP/CE1/CE2 pour travailler plusieurs compétences :

  • la lecture (lecture sur les cartes qui proposent les thèmes et sur les faces des dés)
  • la construction logique de récit (structuration, expression orale, vocabulaire…)
  • la créativité (imagination, humour, maintenir l’intérêt des auditeurs…)
  • la fluidité à l’oral

Ce jeu permet de développer à l’oral des compétences d’expression qui serviront dans la production écrite : construire des histoires, utiliser des connecteurs logiques, connaître des mots de transition et des connecteurs spatiaux-temporels…

jeu développer expression orale


Ce jeu est également un moment de création de lien et de connexion dans la relation, notamment via l’humour.jeu expression orale

Il permet également de renforcer la confiance en soi des enfants par la prise de parole en public, tout en leur assurant des points d’appui et des filets avec les dés qui permettent de relancer l’inspiration.

J’ai même utilisé Comment j’ai adopté un dragon avec ma fille lors du rituel du coucher : elle a voulu que je remplace l’histoire du soir par une histoire inventée à partir de ce jeu… j’avoue que nous y avons pris beaucoup de plaisir car les propositions invitent à l’humour et au loufoque. Nous avons beaucoup ri… à tel point que je l’ai également utilisé pour désamorcer des tensions (par exemple, nous l’avons emmené sur le chemin de l’école un matin ronchonchon pour rendre le trajet plus agréable).

jeu comment adopté dragon

On pourra même tenté de mélanger Comment j’ai adopté un gnou et Comment j’ai adopté un dragon pour des histoires encore plus longues et deux fois plus drôles (utiliser le dé blanc du Dragon avec le Gnou, raconter un thème du Gnou avec les dés du Dragon, tenter une histoire avec 14 dés colorés et 2 dés noirs).

Son format de poche permet de le transporter facilement et son contenu est 100% bois et carton recyclé.

Ce jeu peut être utilisé par des professeurs de Français Langue Étrangère pour développer la maîtrise de la langue française (expression orale, fluidité, lecture, vocabulaire…).

……………………………………………………………………………………………………………………………………….

Comment j’ai adopté un dragon (édition Le droit de perdre) est disponible en centre culturel, en librairie ou sur internet.

Commander Comment j’ai adopté un dragon sur Amazon.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *