Comprendre les enfants grâce à l’ennéagramme

Comprendre les enfants grâce à l’ennéagramme

Je me suis intéressée à l’ennéagramme suite à un atelier de Communication NonViolente (CNV) pour les parents auquel j’avais assisté en novembre dernier. Une des mamans de l’atelier a fait part à la formatrice de ses difficultés avec sa fille de 15 ans sur laquelle tout semblait glisser et avec laquelle la communication était rompue. Il se trouve que la formatrice en CNV était également formée en ennéagramme et, après exposition par cette maman des exemples de réactions de sa fille, elle lui a dit que sa fille était probablement un profil 8 en ennéagramme (enfant déterminé). J’avais trouvé cette analyse assez juste (connaissant bien la mère et la fille 🙂 ) et cela avait titillé ma curiosité.

L’ennéagramme est un outil de connaissance de soi et des autres au service du rapprochement relationnel. Connaître les principes de base de l’ennéagramme et l’utiliser avec les enfants permet de mieux communiquer avec eux, de comprendre ce qui provoque du stress et de la résistance chez eux et de participer à leur épanouissement.

Dans leur livre Mieux comprendre mon enfant grâce à l’ennéagramme, Valerie Fobe-Coruzzi et Stéphanie Honoré expliquent que l’ennéagramme ne cherche pas à catégoriser ou définir un enfant mais ouvre la possibilité de reconnaître un certain nombres de traits qui collent avec un ou plusieurs profils afin de repérer les moyens d’intervention propices aux enfants selon leurs mécanismes personnels.L’objectif est tout simplement que les relations adultes/ enfants gagnent en justesse et en harmonie.

A la lecture du livre Mieux comprendre mon enfant grâce à l’ennéagramme, j’ai effectivement trouvé que cette approche est intéressante et permet de mettre des mots là où, parfois, on se sent démuni en tant que parent (mais aussi enseignants ou éducateurs). J’y ai clairement retrouvé mon profil (1 – enfant discipliné) et celui de ma fille (7 – enfant joyeux). C’est d’ailleurs assez amusant de remarquer que le profil 1 (le mien) s’épanouit en 7 (j’adopte les caractéristiques de mon profil de base et celle du profil d’intégration, à savoir le 7 donc). A l’inverse, le profil de ma fille se désintègre en profil 1 (en situation de stress, elle adoptent les caractéristiques négatives de son profil de base et celles de son profil de désintégration). C’est également surprenant de constater que le profil de ma fille s’épanouit en 5 (enfant concentré) qui est clairement le profil sa meilleure amie. Elles sont tellement différentes mais, finalement, peut-être pas tant que ça (ceci expliquant cela !).

Cette approche invite à la bienveillance puisqu’il s’agit de comprendre ce qui est vraiment en jeu dans ce que les enfants nous donnent à observer et à mettre plus de conscience dans nos relations. Les autrices du livre nous permettent non seulement de comprendre les profils principaux mais elles proposent surtout des clés de communication sur mesure pour un travail d’orfèvre dans nos relations avec les enfants. J’aurais d’ailleurs aimé que mes propres parents tombent sur ce type d’approche quand j’étais enfant… parce que je n’avais clairement pas le même mode de fonctionnement qu’eux et j’aurais eu grand besoin de plus de compréhension.


J’ai résumé dans une carte mentale les traits dominants de chaque profil ainsi que leurs peurs principales et des solutions pour accompagner au mieux chaque enfant selon son profil.

enneagramme enfants

Au format PDF pour une meilleure lisibilité :   Comprendre les enfants avec l'ennéagramme

……………………………..
Mieux comprendre mon enfant grâce à l’ennéagramme : 9 profils pour mieux le connaître et avancer avec lui en confiance de Valerie Fobe-Coruzzi et Stéphanie Honoré (éditions Leduc S)

Commander Mieux comprendre mon enfant grâce à l’ennéagramme  sur Amazon ou sur Decitre

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Solène dit :

    Merci beaucoup pour cet article qui, encore une fois, ouvre sur un sujet passionnant. Je viens de commander le livre et me replonge, en attendant son arrivée, dans celui que j’avais déjà sur l’ennéagramme (que j’avais délaissé depuis un moment).
    Merci pour tout! Vos articles sont comme des petites graines semées dans mon cerveau. Vous avez contribué depuis plusieurs mois à une parentalité plus sereine chez moi. Je sens que le livre que vous présentez ici va encore améliorer la qualité de vie de mes petites de 7 et 5 ans. Rien qu’en lisant la carte mentale, des solutions s’imposent, même si je n’arrive pas encore à différencier certains profils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.