Pour que la cuisine en famille soit un plaisir !

Comment faire pour que la cuisine en famille soit un plaisir partagé ?

La cuisine est une activité qui occupe une bonne place dans la vie de famille. S’il est parfois difficile de dégager du temps la semaine, il est plus facile de s’y mettre le week-end. Les enfants prennent toujours plaisir à cuisiner avec papa et maman. Ils peuvent tout à fait participer à la préparation du repas. Pour que la cuisine en famille reste un plaisir, autorisez vos enfants à piquer une tranche de fromage, un morceau de beurre ou à lécher le reste de pâte à gâteau au fond du plat !

Vous pouvez aussi lui offrir ses propres affaires : un tablier de cuisine à sa taille, une toque de chef,  un couteau au bout rond…
Vous pourrez trouver des tabliers de petit chef ici ou ici avec la toque, ou encore avec le gant, la toque et les maniques !

Surtout, conservez une attitude bienveillante et positive : ce n’est pas dramatique si

  • votre enfant tâche ses vêtements,
  • renverse du lait ou de la farine,
  • il se barbouille la figure de chocolat.

Apprenez-lui plutôt à nettoyer les tâches, à enfiler son tablier dès qu’il cuisine, à mettre ses affaires sales dans le panier de linge sale, à se laver le visage tout seul.

On ne le répétera jamais assez : une petite bêtise, ça se répare et faisons confiance à nos enfants pour qu’ils expérimentent et apprennent de leurs erreurs !

gateau et patisserie cuisine en famille

Quels avantages la cuisine en famille présente-elle ?

  • Vous encouragez par là votre enfant à participer aux tâches ménagères et participez à présenter ces tâches de manière non contraignante.
  • Votre enfant pourra toucher les aliments, les goûter, les manipuler pour voir comment passer des carottes achetées au marché ou au supermarché aux carottes râpées dans son assiette. Ainsi vous diminuerez les risques de rejet alimentaire.
  • Vous faciliterez l’envie de goûter aux plats car votre enfant aura vu les ingrédients qui se trouvent à l’intérieur : pas de surprise pour lui !
  • L’enfant se sentira fier de vous avoir aidés, d’avoir eu de l’importance dans la préparation du repas et vous pourrez le valoriser pour sa participation auprès d’invités par exemple.
  • Vous apprendrez à votre enfant les règles d’hygiène et de sécurité concernant le gaz, le feu, le four et contribuerez ainsi à la prévention d’accidents domestiques.
  • Enfin, vous ferez réfléchir votre enfant, vous le mettrez en situation d’activité intellectuelle : nommer les ingrédients, les ustensiles, annoncer ses actions, mesurer la farine ou les liquides, manipuler les centilitres ou les grammes, convertir des quantités, compter le nombre de cuillères ou de pincées de sel… tout cela contribuera à son développement intellectuel.balance de cuisine

Adaptez chaque activité à l’âge de votre enfant :


    • A 4 ans, il ou elle peut très bien vous aider à faire la béchamel. Il ou elle verse la farine et le lait mais c’est vous qui remuez. Profitez en pour lui dire de ne jamais toucher une casserole sur le feu ou qui sort du feu. Demandez-lui aussi de vous passer le fouet ou la balance, afin qu’il ou elle connaisse le mot désignant chaque ustensile.
    • Si votre enfant adore venir piquer les rondelles de carottes crues quand vous préparez des carottes vichy,  c’est le moment de lui dire de ne jamais mettre les mains sur la planche à découper en expliquant pourquoi c’est dangereux.
    • Si votre enfant aime bien vous assister quand vous testez la cuisson d’un gâteau avec la lame du couteau,  rappelez-lui de ne pas s’approcher et de ne jamais toucher la porte du four quand il est en marche. C’est aussi l’occasion de lui expliquer à quoi servent les maniques par exemple.

Que faire en cas de panne d’inspiration ?

Toutes les occasions de passer du temps agréable ensemble sont bonnes… alors à vos fourneaux ! Et si vous êtes en panne d’inspiration, il existe des livres dédiées à la cuisine en famille proposant des recettes faciles :

– pour les cuisinières passionnées : Génial ! Je cuisine avec Maman


– mais parce qu’il n’y a pas que les mamans qui cuisinent : J’apprends à cuisiner


– pour les adeptes du bio : Mon enfant cuisine bio et j’apprends avec lui


– pour celles et ceux qui préfèrent les gâteaux : La pâtisserie des petits


Et à la maison, quelles sont les recettes préférées de vos cuistots en herbe ?

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Samantha dit :

    Bonjour,
    Cet article est très intéressant. Mon fils va avoir 2 ans le mois prochain. Il est tout le temps dans la cuisine. J’aimerai pouvoir le faire participer, qu’est ce qu’on peut faire avec un enfant aussi petit?
    Merci.

    • Caroline dit :

      Bonsoir

      merci pour votre message.

      Je dirais qu’il peut déjà observer et apprendre à nommer les ustensiles et les ingrédients. Vous pouvez lui demander de vous passer les ingrédients. Peut-être peut-il également verser les liquides (vous pouvez mettre les liquides dans une louche par exemple qui sera plus maniable pour lui). J’imagine qu’il le fait déjà mais il peut aussi goûter à plusieurs étapes de la recette : vous pourrez lui demander quelle différence de goût il trouve, ce qu’il préfère… Il peut aussi mettre les emballages ou les épluchures à la poubelle.

      J’avoue que je me rappelle pas trop ce que je faisais avec ma fille quand elle avait cet âge mais on peut imaginer beaucoup de choses (enfin, je me rappelle que ça m’est arrivé plus d’une fois de la mettre au bain après qu’elle ait léché le plat de pâte d’un gâteau au chocolat 🙂 ).

      Ma grand mère lui avait offert un tablier à sa petite taille et elle était ravie de le porter dès qu’on se mettait à cuisiner !

      J’espère que ces quelques éléments pourront vous donner des idées.

      Bonne soirée
      Caroline

  1. 22 décembre 2014

    […] cuisiner, c’est faire de la chimie (mélanger les ingrédients pour voir les différentes textures : le lait rend liquide, la farine rend solide…) , des mathématiques (peser, convertir des mesures, compter les oeufs…), de la prévention (comprendre les dangers), du vocabulaire (nommer les ustensiles, apprendre de nouveaux mots…). […]

  2. 22 décembre 2014

    […] des recettes de cuisine : voilà quelques idées dans un précédent article sur la cuisine en famille. […]

  3. 13 octobre 2015

    […] Cuisiner avec l’enfant est un excellent moyen de rendre les fruits et légumes plus familiers. Pensez au simple fait de les manipuler, de les nommer, de les couper, de les peser, de toucher les différentes matières, de sentir les différentes odeurs, de voir les différentes couleurs, de remarquer les effets de la cuisson (la courgette diminue de taille, l’oignon change de couleur, la pomme de terre se ramollit…), de les goûter crus puis cuits. La cuisine est une excellente occasion d’apprentissages informels, d’expérimentations, de questions à poser à votre enfant, d’acquisition de vocabulaire. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *