Développer l’intelligence émotionnelle des enfants : 3 minutes pour un STOP

Développer l’intelligence émotionnelle des enfants : 3 minutes pour un STOP

Un outil pour développer l'intelligence émotionnelle des enfants

On peut définir les émotions comme des expériences mentales qui accompagnent un changement de l’état du corps. Ilona Boniwell, spécialiste de la psychologie positive, décrit les émotions comme des expériences subjectives et personnelles, fugaces (limitées dans le temps), déclenchées par un événement particulier, qui vont induire une réaction dans notre corps s’accompagnant généralement d’expressions particulières au niveau du visage et de la posture et qui vont être à l’origine d’une réponse. Ce triptyque événement/ émotion/réponse a pour objectif notre survie et, de manière plus générale, vise à maintenir l’équilibre de notre corps, de notre intégrité (physique et émotionnelle).

La mécanique des émotions est un système très élaboré dont la maturation ne sera totale que vers 20 ans. Avant cet âge, seule l’amygdale (partie du cerveau qui correspond au centre de la peur) est mature. Or les réactions de l’amygdale sont celles de la survie. Face à une situation perçue comme une menace, l’information est traitée de manière ultra rapide et non consciente par le cerveau de l’enfant. Ce mécanisme conduit à des réactions de survie : fuite, attaque ou prostration. Ce n’est que progressivement que les structures de régulation dans le cortex cérébral (qui permettent d’agir de manière pus raisonnée et de se calmer) vont se développer et jouer pleinement leur rôle. Ainsi, après la stimulation de l’amygdale, l’information pourra être traitée par les structures supérieures du cerveau qui, arrivées à maturité et/ou entraînées à la régulation émotionnelle, sont en capacité d’analyser s’il y a véritablement un danger et d’adapter une réponse pertinente en fonction du message véhiculé par les émotions.

En lien avec ces informations, je vous propose un outil d’intelligence émotionnelle pour aider les enfants à développer leur connaissance et leur utilisation des émotions. Cet outil invite les enfants à gagner en présence à eux-mêmes quand ils se sentent sur le point de déborder émotionnellement. Il s’agit de prendre 3 minutes pour effectuer un STOP. On pourra présenter l’affiche aux enfants en leur expliquant les 4 étapes puis l’afficher de manière visible et accessible (en classe ou à la maison) afin que les enfants y aient recours quand ils sentent le besoin d’entrer en eux, d’être en lien avec ce qui se passe à l’intérieur et d’aller au contact de leurs émotions.

émotions enfants 3 minutes pour un STOP


Cet outil permet aux enfants de s’approprier un espace pour vivre de manière authentique et apaisée leurs émotions. 

Voici les étapes :

1.STOP

Cette étape nécessite que les enfants remarquent qu’il se passe quelque chose en eux et qu’ils sont sont le point d’exploser (de colère par exemple) ou d’imploser (de tristesse, de peur). Une fois qu’ils se sont dit « Oh, il se passe quelque chose », ils peuvent venir poser leur main sur l’empreinte de l’affiche et faire une pause.

2.TEMPS CALME

Cette deuxième étape consiste à retrouver le calme en se concentrant sur la respiration : sentir l’air frais entrer dans les narines, descendre dans la gorge, gonfler le ventre, puis sentir le ventre se dégonfler et l’air plus chaud sortir des narines. Les enfants peuvent mettre leurs mains sur leur ventre pour les sentir se soulever et se baisser en même temps que l’inspiration et l’expiration.

Ils peuvent rester ici tant qu’ils en ont besoin (3 cycles de respiration minimum).

3.OBSERVATION

Il s’agit de comprendre comment l’émotion se traduit et pourquoi elle est là.

  • Comment ça fait dans le corps ? Où est-ce que ça se passe ? Quelles sont les sensations, les choses différentes dans la mâchoire, dans les muscles, dans les poings, dans le ventre, dans le coeur ? Est-ce agréable ou désagréable ?
  • A quoi les enfants pensent-ils ? Qu’est-ce qu’ils se disent ? Quel a été le déclencheur de l’émotion, sa cause ? Qu’est-ce qu’ils se sont dit après ?
  • Quelles sont les émotions précises éprouvées ? Quelle est leur intensité ?
  • Qu’est-ce qu’ils ont envie de faire ?
  • De quoi ont-ils besoin ? Qu’est-ce qu’ils ont envie de demander ?

4.PRESENCE

Cette quatrième étape est celle de l’accueil de l’émotion telle qu’elle est. Il s’agit simplement de rester en contact avec elle en se disant « Oui, c’est vrai, je ressens… et j’aurais besoin de…. Je suis vraiment… et c’est difficile. J’ai envie de…. ».

Avoir en tête que l’émotion est comme une vague qui se forme, monte à son pic puis finit par redescendre puis disparaître permet de de pas chercher à la maîtriser, à la nier ou encore à l’alimenter avec de nouvelles pensées parasites.

Télécharger l’affiche au format PDF :  3 minutes pour un STOP 

Une fois ces quatre étapes passées et ces trois minutes prises, les enfants sont en état de réfléchir et de trouver des solutions à leurs problèmes.

…………………………………………..

Source : Parcours d’Education Positive et Scientifique de Ilona Boniwell et Laure Reynaud (édition Leduc S.). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Parcours d’Education Positive et Scientifique sur Amazon ou sur Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.