Eloge de la lenteur : pour des relations plus profondes, plus riches, et plus fortes

Eloge de la lenteur : pour des relations plus profondes, plus riches, et plus fortes

Comment sommes-nous devenus aussi rapides ?
Est-il possible, ou même souhaitable, de ralentir?

éloge de la lenteur carl honoréDans cette conférence TedX, Carl Honoré, auteur de ELOGE DE LA LENTEUR et LAISSEZ LES ENFANTS TRANQUILLES, nous propose de ralentir.

Nous transformons chaque moment de chaque journée en une course jusqu’à la ligne d’arrivée. – Carl Honoré

 

Travail, alimentation, médecine, sexe, école… dans cette vidéo et dans ses livres, Carl Honoré décortique ces aspects sous le spectre de la lenteur.

L’idée nouvelle, l’espèce d’idée révolutionnaire du Mouvement Lent, c’est qu’il existe bien, aussi, une « bonne lenteur ». Et la bonne lenteur est, vous savez, prendre le temps de manger un repas avec votre famille, la télé éteinte. Ou — prendre le temps de regarder un problème sous tous les angles au bureau pour prendre la meilleure décision au travail. Ou même de juste simplement prendre le temps de ralentir et de savourer votre vie.  – Carl Honoré

 

A propos de l’éducation, Carl Honoré propose également de ralentir.


Certains enfants ont des notes magnifiques, ils ont des CVs remplis d’activités parascolaires, à un point qui vous ferait pleurer. Mais il leur manque l’étincelle, il leur manque la capacité de penser de manière créative et penser en-dehors des sentiers battus – ils ne savent pas comment rêver. – Carl Honoré

A la fin de la journée, je vais dans la chambre de mon fils. Je ne porte pas de montre. J’éteins mon ordinateur, pour ne pas entendre le son des emails qui arrivent dans la boite, et je ralentis exactement à son rythme à lui et nous lisons. Je découvre qu’après 10 minutes dans une histoire, mon fils va dire tout à coup, « Tu sais, quelque chose s’est passé dans la cour aujourd’hui qui m’a vraiment embêté. » et nous allons démarrer une conversation là-dessus. Avant, les histoires du soir étaient un genre de case dans ma liste de choses à faire, quelque chose que je redoutais, parce que c’était tellement lent et je devais le finir rapidement. C’est devenu ma récompense à la fin de la journée, quelque chose que je chéris vraiment.  – Carl Honoré

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *