Comment réagir quand les enfants ne veulent pas partager ni prêter ?

Aborder les conflits de partage et de propriété en bienveillance

mon enfant ne veut pas partager

Mon enfant ne veut pas partager ! C’est une phrase que Faber et Mazlish ont beaucoup entendue au cours de leurs ateliers autour de la communication bienveillante entre parents et enfants. Elles ont une règle d’or à propos du partage et des conflits de propriété entre enfants : ne jamais forcer les enfants à prêter.

Obliger les enfants à partager ne fait que les pousser à s’accrocher encore plus à leurs affaires. Le partage forcé sape toute tendance à donner de bon coeur. – Faber et Mazlish

 

Les droits de propriété doivent être respectés. Pour ce faire, les auteurs de Frères et sœurs sans rivalité formulent plusieurs conseils.

10 pistes pour réagir quand les enfants ne veulent pas partager ni prêter

1.Rendre les enfants responsables du partage

Les enfants, j’ai acheté une bouteille de […] pour tout le monde. Quelle est la meilleure façon de la partager ?

 

2.Laisser du temps pour que les choses murissent

Elle/il te fera savoir quand elle/il sera prêt(e) à partager.

 

3.Laisser au propriétaire la décision finale

enfant veut pas partager

4.Manifester de la satisfaction quand le partage est spontané

Merci de me donner un morceau de ton gâteau. C’est délicieux.

 

5.Donner l’exemple

Maintenant, je voudrais te donner un morceau de mon gâteau.

 

6.Décrire ce que l’autre enfant ressent/pense (objectivement, sans culpabiliser)

Il/elle est triste/ déçu.e, je crois qu’il/elle avait envie de jouer avec toi.

 

7.S’adresser à l’enfant demandeur

Peut-être qu’avec une belle demande, il/elle serait d’accord pour te prêter ses affaires.


 

8.Raisonner en termes de besoin

Dans notre famille, chacun reçoit en fonction de ses besoins.

jalousie et rivalité entre frères et soeurs

Extrait de jalousie et rivalité entre frères et soeurs de Faber Mazlish

 

9.Utiliser le jeu et l’humour avec les plus petits

Par exemple, si deux enfants se disputent pour faire de la voiture à pédales en même temps, proposer que l’un conduise pendant que l’autre fait le plein d’essence.

 

10.Montrer les avantages du partage

Si tu lui donnes la moitié de […] et qu’il te donne la moitié de […], vous pourrez faire […] ensemble.

 

…………………………………………………………………………….

Source : Frères et soeurs sans rivalité de Faber et Mazlish (éditions du Phare).

Commander Frères et soeurs sans rivalité sur Amazon.

Enregistrer

Enregistrer

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 22 août 2016

    […] Pour aller plus loin sur la notion de prêt/partage : Comment réagir quand les enfants ne veulent pas partager ni prêter ? […]

  2. 17 mars 2017

    […] Respecter la réponse négative d’un enfant qui ne souhaite pas prêter ou partager […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *