Enfants : une minute à soi pour éviter la violence (à l’école ou à la maison)

Enfants : une minute à soi pour éviter la violence (à l’école ou à la maison)

une minute à soi

Cette activité assez simple peut être proposée aux enfants dans une classe ou un groupe (voire une fratrie) comme moyen de faire une pause quand ils sentent qu’ils sont sur le point de réagir avec violence en situation de conflit.

Bien que simple, cette activité devra être proposée régulièrement de manière formelle aux enfants avant qu’ils puissent se l’approprier de manière autonome.

Un adulte (enseignant, animateur ou parent en famille) pourra présenter cette activité avec le support de la roue à tout le groupe et proposer aux enfants de choisir une proposition parmi les quatre.

Une fois la proposition choisie, les enfants pourront s’installer confortablement. L’adulte fera ensuite un dong de clochette (type cloche tibétaine) et retournera un sablier d’une minute.

Pendant ce temps, les enfants réfléchiront à la consigne qu’ils ont choisie. Ils essaieront de s’imprégner de ce qui leur vient à l’esprit : voir des couleurs mentalement, entendre des sons ou des paroles, sentir des sensations agréables dans le corps (comme de la chaleur), respirer avec l’émotion ressentie.

Quand le sablier est terminé, l’adulte refait un dong.

Les enfants qui le souhaitent peuvent partager leur ressenti dans un cadre bienveillant et sécurisé (pas de moquerie, pas d’interruption, pas de répétition à l’extérieur du groupe).

L’adulte pourra alors expliquer aux enfants qu’ils peuvent avoir recours à cette activité quand ils sentent qu’ils ont besoin de faire une pause. En fonction de leurs besoins (point sur les émotions, estime de soi, réconfort ou encore lâcher prise), ils pourront choisir une des consignes et réaliser l’activité en autonomie (en estimant le temps d’une minute sans sablier, le principe étant de faire une pause suffisamment longue pour laisser l’émotion vive retomber).

On pourra rappeler aux enfants qu’ils ne peuvent pas prendre de bonnes décisions sous le coup de la colère, de la peur, de la honte ou de la tristesse : ils ont d’abord besoin d’un temps de pause pour pouvoir réfléchir et trouver des solutions sans faire preuve de violence.

Télécharger la roue :  une minute à soi 

……………………………………………….

Une activité inspirée par le Livret pédagogique de la 10ème Quinzaine de la non-violence et de la paix sur le thème des conflits proposé par Education NVP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.