Un exercice de guérison de l’enfant intérieur

Un exercice de guérison de l’enfant intérieur

guérison enfant intérieur

Une émotion est déclenchée par la blessure, la frustration, le danger, la rupture… Elle est l’outil utilisé par l’organisme pour se réparer. Elle n’est pas le problème, elle est le travail de guérison. Pour réparer nos enfances blessées, nous avons besoin de retrouver les émotions qui n’ont pas pu être dites et leur fournir un espace d’expression. – Isabelle Filliozat

 

Dans son livre « Que se passe-t-il en moi ? », Isabelle Filliozat propose un exercice de guérison de l’enfant intérieur. Cet exercice nous guide vers un souvenir d’enfance et nous accompagne dans le processus de guérison.

Prenez un moment pour vous. Éteignez la sonnerie de votre téléphone. Allongez-vous pour mieux laisser remonter les souvenirs, les images et les émotions.

Pensez à un sentiment de honte, à une situation qui vous bloque ou à tout autre émotion « élastique » qui vous pose problème dans votre vie actuelle. Laissez vous envahir par ce sentiment et remontez dans votre passé.

Nommez les différentes occurrences de ce sentiment dans votre vie jusqu’à la première fois (ou une des premières fois) où vous l’avez ressenti.

Voyez la scène. Observez ce qui se passe. Écoutez ce qui est dit.

Revenez dans le présent et posez vous la question : de quoi auriez-vous eu besoin à ce moment-là pour gérer la situation au mieux ? – du moins pour ne pas en sortir meurtri(e).

Vous, adulte d’aujourd’hui, allez rencontrer l’enfant que vous étiez pour lui fournir ce dont il a besoin. Pour ce faire, retournez à nouveau dans le passé. Vous allez tout d’abord écouter les émotions de l’enfant que vous étiez. Soyez le parent dont il aurait eu besoin à ce moment-là. Donnez lui du réconfort mais aussi les informations dont il aurait eu besoin pour comprendre ce qui se déroule sans en tirer de conclusion négative pour sa vie future.

Remontez ensuite progressivement dans le présent en passant par les différentes scènes évoquées précédemment. Comment les auriez-vous vécues si vous aviez eu les ressources nécessaires lors de la première expérience ?

Qui seriez-vous aujourd’hui si vous aviez été accompagné(e) comme vous le méritiez ?

C’est celui ou celle que vous êtes en réalité, celui ou celle que vous auriez été si vous n’aviez pas été blessé(e).

Prenez conscience de votre nouvelle énergie et liberté.

 

Cet exercice peut faire remonter des blessures et des émotions profondes. Il peut nécessiter l’accompagnement d’un professionnel (psychologue, thérapeute…).

 

…………………………………………………..

Source : Que se passe-t-il en moi ? de Isabelle Filliozat (éditions Poche Marabout). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Que se passe-t-il en moi ? sur Amazon.

2 réponses

  1. Heiwanasenshi dit :

    cet exercice est tiré de la PNL : « changement d’histoire de vie » qui est un protocole très puissant si fait avec un guide.
    Il vaut mieux être accompagné d’un professionnel que le faire seul, surtout qu’il est nécessaire de plonger dans l’émotion.
    On ne peut en même temps être dans le contenu et dans la structure (le protocole).

    • Caroline dit :

      Bonsoir

      merci pour la précision, Isabelle Filliozat ne mentionnait pas la provenance de l’exercice dans son livre.
      J’ai précisé en fin d’article que cet exercice doit se faire avec un accompagnement professionnel si on en ressent le besoin.
      Je l’ai fait moi même seule parce que je m’en sentais capable mais je n’ai pas connu de gros traumatismes (viol, châtiments corporels…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.