Un exercice simple et puissant pour renouer avec la joie (adultes)

Un exercice simple et puissant pour renouer avec la joie (adultes)

UN EXERCICE SIMPLE ET PUISSANT POUR RENOUER AVEC LA JOIE

Dans son livre Renouer avec la joie de l’enfance, Antonella Verdiani nous invite à renouer avec la joie présente en nous, à la ressentir et la respirer. Elle propose à cet effet un petit exercice simple accessible à tous pour nous connecter à notre joie de vivre.

Antonella Verdiani propose de nous détendre les yeux fermés, de ralentir le souffle et de laisser les pensées se calmer. Il s’agit ensuite de chercher dans la mémoire un souvenir heureux, le premier qui arrive sans chercher à le remplacer ou à en trouver un autre encore plus heureux. Ce souvenir n’a pas besoin d’être extraordinaire car la joie est un élément ordinaire de notre vie. Antonella Verdiani nous invite ensuite à entrer en contact avec l’émotion et les sensations agréables ressenties lors de ce moment, à s’ouvrir à l’intelligence du coeur, puis à faire circuler cette sensation dans tout le corps pour s’en imprégner, comme un rayon de chaleur qui irradie le corps de la tête pour descendre jusqu’aux pieds. Nous pouvons rester avec cette vision quelques secondes et continuer à respirer calmement, prenant conscience que nous sommes des êtres de joie.

Nous pouvons effectuer ce petit exercice plusieurs fois dans la semaine pour renouer avec l’émotion de joie de manière consciente et régulière pour que cet état d’esprit devienne un état de l’être. Antonella Verdiani cite plusieurs effets bénéfiques de cette pratique :

  • réduction du stress,
  • amélioration de la concentration,
  • bien-être,
  • meilleure sensibilité sensorielle.

Antonella Verdiani prévient cependant que cet exercice peut être difficile pour certaines personnes : parfois, rien ne vient, parfois des émotions de tristesse viennent à la place de la joie ou alors la joie est teintée de mélancolie. C’est bien ainsi car l’esprit humain n’est pas fragmenté. Avec la pratique, des moments de joie pure pourront émerger

Je l’ai effectué moi-même et j’ai vraiment ressenti de la joie, une forte émotion dans mon corps et un sentiment profond de bien-être. Je me suis revue enfant avec mon père et mon frère assis dans le jardin entourés par la douceur d’une soirée d’été. Nous ne faisions rien de précis, si ce n’est admirer le coucher du soleil. Antonella Verdiani raconte que, la plupart du temps, les personnes à qui elle propose cet exercice racontent des souvenirs en lien avec l’enfance (avant 10 ans), la nature et la simplicité (s’émerveiller devant une fleur, courir follement dans les champs, jouer librement…). C’est bien mon cas : dans mon souvenir, il y a les vignes, la colline et la chapelle de Brouilly en surplomb, le jardin, le coucher de soleil, la chienne de mon enfance, la liberté d’être ensemble sans rien faire, sans attentes.

Après avoir effectué ce petit exercice, je me suis également rendue compte de l’importance de permettre à nos enfants de se créer ce type de souvenirs agréables qui viennent nourrir leur âme et construire un rapport positif à la vie : des balades dans la nature sans autre objectif que le fait d’être ensemble au plein air, discuter de manière authentique (« papoter » comme dirait ma fille : elle adore papoter le soir dans le lit 10-15 minutes avec moi), partager des moments simples, s’émerveiller ensemble, prendre le temps…

……………………………………………………………………………….

Source : Renouer avec la joie de l’enfance de Antonella Verdiani (éditions Eyrolles). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Renouer avec la joie de l’enfance sur Amazon ou sur Decitre.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *