Un jeu de cartes pour identifier ses forces et talents en famille (ou en classe, en groupe)

Un jeu de cartes pour identifier ses forces et talents en famille (ou en classe, en groupe)

Un jeu de cartes pour identifier ses forces et talents en famille (ou en classe, en groupe)

La notion de forces est une clé de la psychologie positive. Alex Linley définit une force comme « une capacité préexistante consistant en une manière particulière de se comporter, de penser ou de ressentir qui est authentique et énergisante pour l’utilisateur et qui permet le fonctionnement optimal, le développement et la performance ».

La psychologie positive a identifié 24 forces universelles qui peuvent être réparties en six domaines (appelés vertus) auxquels elles permettent de contribuer.

  • La sagesse et la connaissance : créativité, curiosité, discernement, goût de l’apprentissage, perspective
  • Le courage : vaillance, honnêteté, persévérance, enthousiasme
  • L’humanité : gentillesse, amour, intelligence sociale
  • La justice : justice, leadership, esprit d’équipe
  • La tempérance : pardon, humilité, prudence, autorégulation
  • La transcendance : appréciation de la beauté, gratitude, espoir, humour, spiritualité

Aborder une tâche en faisant usage de ses forces augmente le degré d’engagement, la performance et la vitalité. Connaître ses forces est une source d’épanouissement. Il s’agit donc d’actionner nos forces déjà présentes en nous pour être nourris personnellement et faire le plein d’émotions positives.

Dans leur livre Peps ! parcours d’éducation positive et scientifique, Ilona Boniwell et Laure Reynaud proposent un jeu pour identifier ses forces personnelles (les forces que chacun.e se reconnaît personnellement).

  • Choisir un moment où tout le monde (famille, classe ou tout autre groupe d’enfants/ ados/ adultes).
  • Etaler sur une table ou par terre les cartes des forces pour que chaque force soit visible.
    • Avec des plus jeunes, on peut faire le choix d’en retirer certaines si elles paraissent trop complexes (par exemple discernement ou spiritualité). Il est également possible d’expliquer la signification de chaque mot et de prendre des exemples compréhensibles par les enfants (par exemple, en rapport avec des personnages de films/ dessins animés)
  • Chaque joueur, à tout de rôle, prend les cartes représentant, selon lui, ses trois plus grandes forces et donne un exemple concret de leur utilisation :
    • est-ce que cette force reflète qui je suis vraiment ?
    • quand est-ce que je la mets en action ?
    • où est-ce que je mets cette force en action : à la maison, à l’école, au sport… ?
    • qu’est-ce que je ressens alors ?
  • Pour aider les plus jeunes à identifier leurs forces, on peut leur poser des questions complémentaires :
    • qu’est-ce qui te rend unique ?
    • de quoi es-tu le ou la plus fier/ fière ?
    • si tu devais choisir une force que tu as utilisée récemment (aujourd’hui, hier, la semaine dernière…), laquelle choisirais-tu ? Pourquoi ?

jeu de cartes forces psychologie positivejeu cartes forces psychologie positivecartes forces psychologie positive


Cette activité permet ainsi de raconter une situation dans laquelle chacun s’est senti bien et d’en prendre conscience. La difficulté peut être d’avoir tendance à choisir non pas les forces qu’on se reconnaît mais celles qu’on aimerait avoir. Ce peut être intéressant d’y réfléchir dans un deuxième temps mais l’objectif ici est bien d’identifier ses forces réelles et mobilisables sur le champ.

Il est bien sûr possible de choisir les mêmes forces que d’autres joueurs, toutes les cartes devant être reposées face visible entre chaque tour de parole.

Télécharger les cartes des forces de la psychologie positive :  cartes forces psychologie positive

Pour aller plus loin (et toujours avec les cartes des forces), il est possible de jouer à identifier les forces des autres. Ilona Boniwell et Laure Reynaud appellent ce jeu « le cadeau des forces ».

Chaque joueur reçoit les forces que chacun des autres joueurs lui reconnaît. Là encore, chaque joueur justifie son choix en donnant des exemples concrets d’actions de l’autre. Par exemple, « je t’offre la force de XXX parce que tu fais souvent.. et que, hier, je t’ai vu faire…. Et puis, j’ai l’impression que tu aimes bien… »

Chacune des cartes devient alors une opportunité pour raconter une belle histoire sur soi et sur l’autre.

……………………………………………..

Source : Peps ! parcours d’éducation positive et scientifique  de Ilona Boniwell et Laure Reynaud (éditions Leduc S)

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.