EMPATHIE : 4 petits jeux de réflexion pour développer la capacité des enfants à se décentrer

EMPATHIE : 4 petits jeux de réflexion pour développer la capacité des enfants à se décentrer

jeu empathie enfants

Dans leur livre Ateliers philo à la maison, Michel Tozzi et Marie Gilbert proposent des petits jeux de réflexion pour développer la capacité des enfants à se décentrer (empathie).

Des expériences de pensée

On pose une hypothèse dans un monde inventé et on en déroule les conséquences pour voir si c’est tenable :

Imagine un monde où chacun mentirait à tout le monde. Décris ce monde en donnant des exemples de mensonges. Que deviendraient les relations entre les gens ? Qu’est-ce que tu peux en conclure ?

On peut également inviter les enfants à se questionner sur leurs sens et la perception de la réalité :

Ferme les yeux : le monde extérieur existe-t-il toujours ?

Regarde ce bâton à moitié dans un seau d’eau : est-il réellement brisé ?

On demandera aux enfants ce qu’ils peuvent déduire de ces expériences : peut-on se fier à nos sens ?

Le portrait chinois

Le portrait chinois fait appel à l’analogie et à la métaphore. On compare une notion à une personne, un objet, une plante, un animal.. On peut s’interroger pour comprendre pourquoi on a choisi cette comparaison-là, quelle caractéristique est mise en évidence.

Si la justice était un objet, ce serait quoi et pourquoi ? (en tant qu’adulte, on pourra donner notre réponse en premier pour initier la discussion et donner un exemple avant de laisser la main aux enfants : par exemple, la justice est représentée par une balance car elle pèse le pour et le contre pour donner un jugement)

Si la vérité était un animal, qu’est-ce que ce serait ? 

Si l’amour était un habit, ce serait lequel ? pourquoi ? 

Si la liberté était un plat culinaire, quel serait-il ? 

….

Quand je dis,… je vois

L’enfant peut exprimer, par le biais d’une image mentale, sa représentation d’un mot abstrait ou d’un concept. On pourra partir de cette image pour enclencher une dialogue à visée philosophique :

Quand je te dis solitude, qu’est-ce que tu vois ? (exemple de réponse : une vieille personne toute seule à qui personne ne rend visite; exemple de dialogue : qu’est-ce qui se passe quand on ne fait pas attention à quelqu’un ? et pas attention ?)

Une recette et l’inventaire

Faire l’inventaire des composants imaginés d’un concept ou d’une notion abstraite aide l’enfant à en saisir les nuances.

Peux-tu donner la recette de la joie ? Quels ingrédients utiliser ? Dans quelles proportions ? Comment les mélanger ? 

Qu’est-ce qu’on peut trouver chez un marchand de bonheur ?

……………………………………………………………………………………………….

Source : Ateliers philo à la maison de Michel Tozzi et Marie Gilbert (éditions Eyrolles). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Ateliers philo à la maison sur Amazon.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 24 février 2017

    […] s’entraîner à faire des associations d’idées peut être efficace  (par exemple en partant d’un mot et trouver le plus d’associations de mots, faire son portrait chinois -> plus d’idées ici), […]

  2. 8 octobre 2017

    […] à travers la pratique de la philosophie – 4 exemples pour les enfants dès 5 ans ici […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *