Les pierres de gué : à la rencontre de soi (journal créatif)

Les pierres de gué : à la rencontre de soi (journal créatif)

Dans son livre Le nouveau journal créatif, Anne-Marie Jobin propose de nombreux exercices inspirés par la psychologie et l’art thérapie comme outils d’exploration de soi. En libérant notre créativité, nous pouvons nous reconnecter avec notre vie intérieure et nous épanouir authentiquement.

Elle propose notamment l’utilisation de listes pour établir une base de travail à l’écriture et aux activités d’art thérapie. Les liste condensent les informations et luttent contre l’éparpillement. Anne-Marie Jobin proposent de faire une liste des événements marquants de nos vies sous la forme de pierres de gué.

Les pierres de gué : une liste pour aller à la rencontre de soi

Les pierres de gué sont un type de liste qui établit les événements charnières ayant marqué le parcours de vie : ces événements peuvent être globaux ou être associés à un thème tels que le corps, la vie spirituelle, le travail, une relation importante, la maternité, une dépendance, une période de vie particulière…

Ce type de liste permet d’avoir une vue d’ensemble sur ce qui nous a marqués ou de découper notre vie en segments, de travailler sur des périodes particulières ou des aspects non résolus à l’aide des autres techniques développés dans le journal créatif.

Les pierres de gué sont en général des événements précis (un déménagement, un divorce…), mais la règle peut être assouplie pour inclure les périodes où un ressenti a dominé (une relation amoureuse douloureuse, un état dépressif, un deuil, une période de chômage, des relations conflictuelles avec les enfants…).

Il est possible d’établir périodiquement des listes de pierres de gué sur un même thème (le choix des événements diffère selon le point de vue du moment).

Comment dresser la liste des pierres de gué ?

Dresser la liste des pierres de gué générales de notre vie ou selon un thème choisi en écrivant au présent

Commencer par « je suis né.e » et s’en tenir à une douzaine de pierres, au maximum

Débuter en vrac puis choisir les 12 pierres les plus significatives et les placer dans l’ordre chronologique

Observer la liste et écrire des réflexions générales ou choisir une période entre deux pierres de gué sur laquelle travailler

Faire une description écrite détaillée de cette période puis approfondir un des éléments importants par une autre technique d’écriture ou d’art thérapie (dialogue entre deux parties de soi ou avec une personne absente, dessin, collage, nouvelle liste, poésie…)

Clore la séance à l’aide d’une technique brève : détermination du sentiment général, écriture des prises de conscience, réflexions.

3 exercices pour mettre en forme les pierres de gué

  • Les pierres de gué du corps

Ecrire les pierres de gué de la vie du corps : choisir une période ou un événement marquant, puis travailler avec la technique de la silhouette.

La forme de la silhouette humaine est une façon de représenter graphiquement le corps physique et d’exprimer les différents ressentis intérieurs, qu’ils soient physiques ou émotionnels. Elle favorise l’enracinement et permet l’écoute de ce qui est exprimé par le corps. Cette technique peut faire baisser le niveau de stress et soutenir un processus de guérison.

Il s’agit de tracer les contours d’une silhouette d’une façon simple (sans chercher les « bonnes » proportions ou les détails anatomiques), puis de dessiner à l’intérieur ce qui est ressenti ou ce qui cherche une expression sans réussir à sortir par des mots à l’oral (couleurs ou symboles associés à une partie spécifique du corps,  émotions, impression floues, relation à l’image physique renvoyée…).

corps émotions journal créatif

Source : Le nouveau Journal Créatif (Anne-Marie Jobin)

Il est également possible de soutenir la santé en dessinant la silhouette avec des couleurs et des formes qui symbolisent la santé et créer un environnement nourrissant (mots, dessins, couleurs, symboles autour de la silhouette).


  • Les pierres de gué de sentiments

Dresser la liste des sentiments forts associés à certaines périodes ou à un thème (relation amoureuse, période dépressive, solitude…).

Dessiner ensuite un ressenti choisi et entrer en relation avec lui par l’écriture (Anne-Marie Jobin propose des techniques diverses et variées dans son livre comme la métaphore, l’autre point de vue, les diagrammes en colonnes ou en cercle, les jeux d’écriture…).

Source : Le nouveau Journal Créatif (Anne-Marie Jobin)

 

  • Le mandala

Symboliser les 12 pierres de gué dans un mandala à 12 sections puis écrire les réflexions.

Dans son sens premier, le mandala est un cercle sacré : il s’agit d’un dessin ou d’un motif effectués dans un cercle, ce dernier représentant un principe unifiant, l’univers, les cycles de la nature. Le mandala personnel est dessiné de façon libre et expressive.

Le mandala est utilsé dans le cadre du journal créatif pour ses effets apaisants car il aide à se recentrer et à se calmer, mais aussi à rétablir l’ordre dans la vie intérieure.

Dans le cadre de l’établissement des pierres de gué, le mandala à 12 sections consiste à dresser une liste de 12 moments charnières de la vie et à les inscrire dans l’ordre chronologique. La vie sera ainsi divisée en 12 périodes.

Source : Le nouveau Journal Créatif (Anne-Marie Jobin)

Ensuite, il s’agit de tracer un grand cercle et de le diviser en 12 sections dans lesquelles viendra trouver sa place : chaque « part de tarte » correspondra donc à une pierre de gué sous forme de mots, de symboles, de couleurs. L’exercice sera terminé par l’écriture de réflexions autour du mandala.

…………………………………………………………………………..

Source : Le nouveau Journal Créatif : à la rencontre de soi par l’écriture, le dessin et le collage de Anne-Marie Jobin (éditions Poche Marabout). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Le nouveau Journal Créatif  sur Amazon ou sur Decitre.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *