La liste des mes actes positifs : une semaine de psychologie positive pour les enfants

La liste des mes actes positifs : une semaine de psychologie positive pour les enfants

La liste des mes actes positifs

Je vous propose un petit outil de développement personnel pour les enfants basé sur les principes de la psychologie positive.

Le principe en est tout simple : pendant une semaine, les enfants sont invités à relever au cours de chaque journée un acte de gentillesse qu’ils ont offert, un mot d’encouragement qu’ils ont prononcé et une preuve d’amour/amitié qu’ils ont donnée. Ils les écriront dans leur liste à la fin de chaque journée.

L’idée est de parler à la fin de la journée de ce que l’enfant a ressenti au cours de sa journée en réalisant ces petites actions : cela a-t-il été difficile ? quelles émotions est-ce que cela a provoqué ? quelles ont été les réactions des autres ?

A la fin de la semaine, un petit échange peut être mis en place pour que les enfants partagent leur retour d’expérience et ce que cela a changé en eux.

Télécharger au format PDF pour impression :  La liste des mes actes positifs 

 

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Nelyane dit :

    Super cet article! Mais l’inverse est aussi vrai: noter TOUT ce que l’on a reçu, ce qui conforte l’estime de soi et le sentiment d’être très intégré dans son entourage. Et les mêmes techniques fonctionnent aussi avec les adultes !!!

    • Caroline dit :

      Oui, en effet. C’est l’objet d’autres outils dont celui-ci qui se base sur les bénéfices de la gratitude pour les enfants : http://apprendreaeduquer.fr/carnet-de-gratitude-enfants/

      • Nelyane dit :

        Perso, je ne fais pas de différences entre un enfant et un adulte. D’abord parce que c’est notre exemple qui sert autant les enfants que les dispositions éducatives que nous pouvons prendre, ensuite parce que nous sommes d’anciens enfants qui ont aussi des choses à « réparer ». Ainsi, pour moi, par exemple, la politesse se partage et, si je suis polie avec les petits, ils le deviennent aussi avec moi. « Dis merci » (ou bonjour, ou…) est une injonction qui me « sort par les yeux »!. Les enfants répètent pour obéir ou faire plaisir, mais qu’intègrent-ils vraiment? A l’inverse, combien d’enfants disent « bonjour » en entrant dans un magasin sans recevoir le moindre écho?

  2. Coralie dit :

    Hum… je suis songeuse. D’un cote, j’aime l’idée. De l’autre, j’ai peur que le format mette un peu la pression. Type : et si je n’ai rien à remplir, je suis nul. Alors, je réfléchis…
    L’idee qui me vient : c’est de fait l’effort nous-mêmes de se concentrer sur ce que l’enfant fait de positif. Pas de pression, mais changement du regard, ce qui nous fera autant de bien qu’a lui.
    Inconvenient : ca n’est pas auto-remarqué.
    Je ne sais pas… qu’en penses-tu ?

  3. Nelyane dit :

    Bonjour Coralie! Si je puis me permettre… Cela me paraît tout à fait normal que vous soyez « songeuse » et ce doit être une idée qui est passée par la tête de pas mal de lectrices (lecteurs) qui n’ont pas eu votre audace de l’exprimer. Bravo à vous pour l’avoir fait pour tout ceux qui n’ont pas osé! Ce que nous avons à « remplir », me parait être d’abord l’estime de soi. On nous a tellement rabâché nos manques, nos erreurs, nos oublis, que nous ne pouvons même ne plus prendre garde à ce que nous faisons positivement! Je vous fais juste une suggestion: et si vous vous permettiez de mettre ce qui nous est proposé sur ce site en pratique, que risquez vous objectivement? La peur? mais n’est-ce pas nous qui nous construisons cette émotion… et qui la transmettons? Et si on essayait l’enthousiasme pour voir? Quelque soit ce que nous générons, il sera facile de revenir en arrière, de le refaire peut-être par étapes, ou partiellement. On ne rate que ce qu’on n’essaie pas !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.