L’atelier créatif avec les enfants : 27 activités partagées inspirées de la pédagogie Reggio

L’atelier créatif avec les enfants : 27 activités partagées inspirées de la pédagogie Reggio

Présentation de l’éditeur

atelier créatif activités reggioInspiré de la pédagogie Reggio Emilia, l ouvrage propose 27 ateliers créatifs à adapter selon le niveau et les réactions des enfants, pour leur offrir la possibilité de se sentir libres de créer, de s exprimer et de s épanouir.

Les autrices :

Barbara Rucci est graphiste et professeure d’art. Elle a ouvert en 2012 le blog Art Bar, dans lequel elle explore son amour pour les activités liées aux enfants et aux choses faites main. Depuis, elle donne des cours de process art chez elle : ce livre est le fruit de cette expérience.

Betsy McKenna a travaillé durant de nombreuses années avec les tout-petits dans une classe qui s’inspirait de la pédagogie Reggio Emilia. Ses réflexions et conseils, égrenés au fil des pages, éclairent cette approche singulière.

J’ai aimé

Notre tâche concernant la créativité des enfants consiste à les aider à escalader leurs propres montagnes afin d’arriver aussi haut que possible. Il n’y a que cela à faire. – Loris Malaguzzi, fondateur de la pédagogie Reggio Emilia

J’ai présenté à plusieurs reprises sur le blog la pédagogie Reggio car je m’en inspire beaucoup au quotidien avec ma fille pour des activités créatives et d’exploration avec la nature. Nous avons d’ailleurs une petite table dans le salon que nous appelons notre coin Reggio et sur laquelle on trouve pêle même des billes chinoises, du fil chenille, des marrons, une loupe ou encore un miroir. J’avais d’ailleurs prévu une activité inspirée par Reggio lors de son dernier anniversaire : j’avais acheté des gros pains d’argile et nous avions ramassé plein d’éléments naturels (glands, châtaignes, marrons, morceaux de bois, feuilles, épines de résineux, pommes de pin…). J’ai proposé aux enfants de faire leur propres créations à partir de l’argile en utilisant (ou pas) les éléments naturels pour les décorer. Nous avons eu de belles tasses ornées de coques de gland tout le tour, des vases recouvert d’épines et de feuilles, des assiettes marquées des traces et empreintes de marrons et de glands… Les enfants ont beaucoup apprécié et les productions m’ont bluffée d’imagination !

La pédagogie Reggio est à prendre comme une expérience plutôt qu’une pédagogie figée. La pédagogie Reggio tire son nom d’une ville italienne Reggio Emilia et le fondateur de ce modèle éducatif est Loris Malaguzzi. Comme point de départ, Malaguzzi s’est posé une question difficile: quelle image ai-je de l’enfant ? Lui-même définit l’enfant comme plein de richesses et de ressources dès la naissance. Les enfants sont tous doués, créatifs, inventifs et possèdent tous un potentiel extraordinaire qui ne cessera jamais d’étonner les adultes. C’est donc une vision profondément optimiste qui guide la pédagogie Reggio, une sorte de pédagogie de la créativité.

La pédagogie Reggio s’appuie sur ces grands principes :

  • écoute et relations humaines
  • environnement

La richesse et la diversité de l’environnement passent par l’introduction de nombreux matériels, de diverses techniques et de la pensée simultanée des mains et du cerveau. L’environnement est un enseignant à part entière.

  • transgression

Douter des vérités les plus rigides qui freinent la possibilité de penser différemment et cultiver l’imagination sont deux idées maîtresses.

  • esthétisme

La pédagogie de Malaguzzi est aussi esthétique en raison de sa capacité de révélation, de sa capacité de montrer l’essentiel sous des angles nouveaux, en rapprochant des éléments apparemment éloignés.

  • 100 langages

Les racines de la connaissance sont multiples, le processus d’apprentissage n’est pas linéaire, la réalité présente de nombreux avantages, et les choses “dansent ensemble”. Tous les langages possèdent leur propre capacité expressive. Il n’y a pas de hiérarchie dans les langages (écriture, peinture, théâtre, photographie, parole, marionnette…)

  • complexité

Les connexions ne sont pas nécessairement données, l’individu doit les fabriquer ou les vivre et, ce faisant, apprendre. La création de connexions est le souci principal. Les images, les langages du son, de l’odeur, de la lumière et du toucher renforcent la perception de la connexion entre toutes choses.

  • espérance et foi en l’avenir

L’avenir est plein de possibilités. Quelque chose d’inattendu, de surprenant, de provocant, va découler des connexions que l’on crée.

  • processus

Au lieu de considérer uniquement le résultat final d’une oeuvre, la pédagogie Reggio s’intéresse également aux processus créatifs. Les deux s’entrelacent et participent à l’invention créative.

Cette approche est encore méconnue en France et c’est une bonne nouvelle qu’un ouvrage grand public s’attelle à proposer des activités inspirées par cette approche, en même temps que les aspects qui sous tendent l’approche de Malaguzzi. En effet, au-delà des activités proposées, des doubles pages d’explication viennent nous nourrir de l’esprit de cette approche avec des éléments plus théoriques.

Chaque activité proposée est illustrée de photos qui montrent comment les enfants peuvent s’en emparer. On est bien dans un ouvrage rédigé par des personnes qui pratiquent cette pédagogie au quotidien et partagent leur expérience, loin de la théorie pure.

L’ouvrage s’organise autour de 6 grands chapitres :

  • Comment commencer (les grandes lignes de la philosophie Reggion et des astuces pour installer un coin créatif à l’école ou à la maison)
  • Ateliers pour débuter (peinture, empreinte, aquarelle, nature morte, jeu avec les couleurs et les matières)
  • Ateliers pour explorer (pliage, assemblage, collage, peinture à la règle et sur boîte, Plexiglas)
  • Ateliers pour créer sur mesure (carton, perles, briques)
  • Atelier pour collaborer (l’art collaboratif sous différente forme et avec différents matériaux)
  • Rendre l’art et les créations visibles (parler des productions et les exposer)

On retrouve les grands principes formulés par Loris Malaguzzi dans les activités conçues par Barbara Rucci, à la foi dans la diversité des matériaux utilisés et dans la manière dont l’activité est amenée aux enfants (sous forme « d’invitations créatives »). Les activités sont de complexité croissante, avec une marge de liberté selon le niveau et les réactions des enfants (les autrices proposant à la fin de chaque activité des variantes à décliner). Toutes mettent l’accent sur le processus plutôt que sur le résultat. J’aurais aimé que les autrices intègrent encore plus d’éléments naturels dans le matériel qu’elles conseillent pour chaque activité… mais libre à chacun.e d’intégrer de nouveaux éléments dans les invitations créatives de base proposées dans le livre.

Les illustrations sont superbes et donnent envie de s’y mettre immédiatement. J’ai d’ailleurs repéré les premières activités que nous allons expérimenter dès ce week-end. Chaque activité est supposée durer une heure.

Cet ouvrage s’adresse d’abord aux parents mais les enseignants pourront y piocher des idées pour les séances d’arts plastiques.

…………………………………………………………………………………..

L’atelier créatif avec les enfants : 27 activités partagées inspirées de la pédagogie Reggio de Barbara Rucci et Betsy McKenna (éditions Eyrolles) est disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander L’atelier créatif avec les enfants : 27 activités partagées inspirées de la pédagogie Reggio sur Amazon ou sur Decitre.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *