Combien de terre faut-il à un homme ? : une leçon de vie sur le bonheur pour les enfants (inspirée par Tolstoï)

Combien de terre faut-il à un homme ? : une leçon de vie sur le bonheur pour les enfants (inspirée par Tolstoï)

Présentation de l’éditeur

combien de terre faut il à un hommeSur son lopin de terre de l’Ouest sibérien, le paysan Pacôme vit avec sa femme et ses trois enfants. Il n’est pas riche, mais sa famille ne manque de rien. Cependant, dans son petit champ balayé par les vents, Pacôme se sent à l’étroit. «Si seulement j’avais plus de terres, soupire-t-il en regardant par-delà la clôture, je pourrais être tout à fait heureux.»

D’après une nouvelle de Tolstoï.

J’ai aimé

Pacôme, paysan de son état, rêve de plus de terre et, quand l’occasion se présente d’acheter un lopin de terre, il dilapide toutes ses économies. Mais une fois installé sur ce lopin de terre, Pacôme se rend compte qu’il n’est pas heureux. Heureusement, il entend dire que le sol est plus fertile plus loin. ll vend alors toutes ses possessions et part s’installer avec sa famille sur les bords de la Volga. Mais pourquoi louer un bout de terre, même fertile, quand il pourrait l’acheter ? Pacôme reprend la route après avoir entendu qu’un peuple éloigné et naïf vend ses terres pour une bouchée de pain. Pourtant, ce peuple se révèle plus malin que sa réputation veut bien le faire croire… et la soif de possession mènera Pâcome à sa perte. Une leçon de vie cruelle mais qui invite à la réflexion…

livre enfant tolstoi

Cette histoire illustre bien le cercle vicieux de vouloir toujours plus et mieux. A vouloir toujours plus, on s’éloigne du bonheur parce que rien ne pourra jamais satisfaire ce désir dont l’objet change de nature à chaque fois que le désir initial est satisfait.

Cet album jeunesse nous invite à nous demander si le bonheur ne serait pas dans la simplicité et dans l’instant présent.

Rappelez-vous que la simplicité est un trésor. Envier le voisin ou pester contre la société qui ne vous permet pas d’avoir tout ce que vous souhaitez sans vous endetter de mille façons est un frein dans votre épanouissement car il y aura toujours plus riche et plus consumériste que vous. Se contenter de ce qu’on a, c’est souvent la manière de se recentrer sur l’essentiel : les gens qui vous aiment, en particulier.

On nous fait croire que posséder tel ou tel objet nous rendra heureux, qu’il renverra une image de nous-mêmes [au choix] plus à la mode, plus performant, plus beau, plus cool, plus sûr de soi. Mais c’est juste une image. Cela nous apporte seulement l’illusion d’un bonheur qui est éphémère et déconnecté de nous-mêmes. Dans ce schéma, nous avons toujours besoin d’autre chose pour être heureux. – Marie Lefèvre et Herveline Verbeken (J’arrête de surconsommer)

La mise en page de cet album met en valeur cette belle leçon de vie. Le format rectangulaire horizontal permet de déplier une large double page magnifiquement illustrée. Le mélange de couleurs chaudes et froides illustre les turbulences qui guettent Pacôme : les couleurs chaudes pour le désir flamboyant qui pousse vers la prise de risque et les couleurs froides pour le danger qui plane.

album jeunesse tolstoi

Une belle réussite que cet album pour les enfants à partir de 6 ans.

………………………………………………………………………………………………………………………………………

Combien de terre faut-il à un homme ? de Annelise Heurtier (aux éditions Thierry Magnier) est disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Combien de terre faut-il à un homme ? sur Amazon ou sur Decitre. 

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. ça alors ! Je suis une grande fan de votre site, alors quelle surprise en venant y faire un tour ce matin ! Merci pour cette chronique sur cet album que j’aime tout particulièrement.

    • Caroline dit :

      Bonjour

      je suis ravie de lire votre message :). Quand j’ai dit à ma fille que vous aviez laissé un message sur le blog, elle était toute étonnée et contente : la personne qui a écrit un livre qu’elle a aimée, ce n’est pas rien !

      Merci en tout cas pour ce bel album que nous avons apprécié en famille 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *