Vos enfants sont créatifs : 50 activités pour cultiver la pensée créative (à l’école et à la maison)

Vos enfants sont créatifs : 50 activités pour cultiver la pensée créative (à l’école et à la maison)

cultiver la pensée créative enfants

Présentation de l’éditeur

vos enfants sont créatifs livre créativité enfantsLa créativité peut être stimulée (ou réprimée, hélas) dès le plus jeune âge car l’intelligence créative est une vertu universelle que tous les enfants possèdent dès leur naissance.

Et le rôle des parents est de chercher à la reconnaître et à la stimuler le plus souvent possible. Ce guide propose donc des outils simples pour réveiller et développer la créativité des enfants et des jeunes.

Les jeux créatifs proposés stimulent la curiosité des enfants et suscitent en eux l’envie d’explorer le monde, les encourageant à affirmer leur autonomie.

Ce livre est donc dédié aux parents et aux éducateurs qui désirent adopter des outils innovants et simples pour aider les enfants à retrouver le gout de la découverte et réveiller leur désir d’apprendre et de créer avec joie.

Les auteurs : 

Isabella Dell’Aquila a enseigné pendant 18 ans avant de se spécialiser dans l’éducation à la créativité.

Hubert Jaoui est chercheur, philosophe, consultant et formateur.

Les points forts

La créativité ne sert pas seulement à produire des idées et à trouver des solutions : elle aide aussi à comprendre et à structurer des informations, elle contribue au bonheur (le besoin de jouer et de créer étant inscrit dans nos gênes) et elle fortifie la confiance en soi.

C’est parce qu’ils sont convaincus que cultiver la pensée créative des enfants est un facteur de succès et de bonheur que les auteurs ont conçu ce livre. Ils y proposent 50 activités ludiques pour s’inspirer de la nature, travailler avec méthode, coopérer, créer des associations d’idées originales, imaginer l’impossible ou encore persévérer au-delà des échecs.

livre cultiver pensée créative enfants

Dans l’introduction, les auteurs rappellent le rôle des adultes et dans quelle mesure des mots et des actions peuvent participer à construire ou détruire les capacités créatives naturelles des enfants. Ainsi, Isabella Dell’Aquila et Hubert Jaoui rappellent ce qui peut bloquer la créativité : brider les initiatives des enfants, saturer la journée sans permettre de temps libre, faire croire que les grands ont toujours raison et que les enfants ne pourront comprendre que quand « ils seront grands », donner des jugements négatifs/ des critiques ou des humiliations…

L’ouvrage est organisé autour de 4 grandes parties :

1.Développer le potentiel créatif des enfants (imagination, curiosité, observation avec tous les sens)

2.Favoriser la confiance en soi et les relations constructives (confiance en soi, signes de reconnaissance, jeux pour passer du négatif au constructif et des erreurs à l’apprentissage)

3.Renforcer les logiques créatives (s’inspirer des autres, faire des associations, des analogies, apprendre à combiner)

4.Trouver des idées et résoudre un problème (apprendre une méthode de travail créative pour résoudre tous types de problèmes)


cultiver pensée créative enfants

Chaque partie est introduite par des éléments théoriques et des références à des spécialistes de la pensée créative. On y retrouve des références à des penseurs déjà mentionnés sur le blog : Ken Robinson, Edward de Bono, Tony Buzan… Des conseils pour adopter des postures bienveillantes et propices à l’expression créatives sont formulés pour les parents, les enseignants et tous les éducateurs en contact avec des enfants.

Au delà du contenu, j’ai beaucoup aimé la mise en page de cet ouvrage qui en fait un outil clé en main facile à utiliser en classe ou à la maison.

Les activités proposées requièrent peu de matériel et sont mobilisables avec peu de préparation. Il est possible de venir piocher des idées en fonction des besoins identifiés chez les enfants (par exemple, dépasser la peur de l’échec, créer un scénario pour soutenir la production d’écrit ou encore stimuler la coopération à travers des activités d’intelligence collective).

J’ai bien aimé l’activité de la chasse aux points communs. L’idée de cette activité est d’entraîner les enfants à faire des associations inattendues. Le principe est tout simple  : il suffit de demander aux enfants de trouver des points communs entre des objets qui n’en n’ont aucun a priori : une lampe et un cendrier, une chemise et un vase, un fauteuil et des chaussures…

Dans une autre activité, les enfants sont invités à produire des idées au-delà des limites de la réalité en partant de situations improbables : “Qu’est-ce qui arriverait si…?”. Voici quelques exemples :

Et si les humains n’avaient plus besoin de dormir ?

Et si les humains avaient quatre bras ?

Et si on avait des yeux derrière la tête ?

Et si on pouvait lire dans les pensées des autres ?

Il y a d’autres activités pour améliorer la flexibilité mentale des enfants et cultiver leur pensée divergente en trouvant le plus grand nombre d’utilisations pour des objets donnés, en découvrant d’autres fonctions que les fonctions habituelles de cet objet : que peut-on faire avec un trombone ? que peut-on faire avec un carton d’emballage ? avec des chaussettes ? avec 6 crayons ? avec une chaise ?

Pour les enfants à partir de 5/6 ans.

………………………………………………………..

Vos enfants sont créatifs : 50 exercices pour libérer et développer leurs talents de (éditions Eyrolles) est disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Vos enfants sont créatifs sur Amazon ou sur Decitre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.