Non, votre ado n’est pas feignant : un livre positif, pragmatique et rigoureux pour accompagner les difficultés scolaires

Non, votre ado n’est pas feignant : un livre positif, pragmatique et rigoureux pour accompagner les difficultés scolaires

Présentation de l’éditeur

ado feignant« Manque de travail », « Peut mieux faire ! », « Il faut accentuer les efforts », etc., les commentaires des « mauvais bulletins » de fin de trimestre montrent que les difficultés scolaires sont souvent perçues comme la conséquence d’une paresse dont l’élève serait pleinement conscient et responsable.

Pourtant, impossible de croire que les 15 % de collégiens qui ne parviennent pas à obtenir le brevet des collèges, ni que les 12 % des jeunes de 18 à 24 ans sortant du système éducatif sans diplôme général ou professionnel sont tout simplement paresseux…

Mais comment faire, quand on est parent, pour accompagner les difficultés scolaires de son enfant ? Cet ouvrage montre que ces difficultés touchent à plusieurs aspects de la vie de l’enfant – psychologiques, physiologiques, relationnels, matériels – et offre aux parents, à travers des témoignages et éclairages théoriques, un éventail de facteurs explicatifs qui permet d’affiner l’analyse de situations toujours particulières, toujours uniques, qui se satisfont rarement d’une explication réductrice.

Structuré autour des trois grands problèmes qui se posent aux parents − « Il/elle travaille mais n’a pas de bonnes notes », « L’école ne l’intéresse pas », « Ses difficultés me semblent plus profondes » −, il se veut en outre pragmatique et dispense des conseils pratiques spécifiques pour chaque situation problématique évoquée.

Les points forts

Nathalie Anton est psychologue et professeur en collège et lycée. Elle a enseigné 12 ans en France et travaille désormais au lycée français de New York. Elle tient un blog sur la difficulté scolaire. On sent dans cet ouvrage toute son expérience d’enseignante et de conseil auprès de parents dépourvus face aux difficultés scolaires de leurs enfants. Elle balaie un large spectre allant des méthodes d’apprentissage efficaces, au harcèlement scolaire en passant par les troubles dys et la relation à l’enseignant. On trouve par exemple à la fin de l’ouvrage la liste des interlocuteurs vers lesquels se tourner en cas de besoin de soutien (au sein des établissements, les structures spécialisées au sein de l’Education Nationale, les associations et dispositifs en dehors de l’EN tels que les SESSAD ou les CMPP).

Le livre est organisé autour de trois parties elles-mêmes reparties en chapitres :

Mon enfant travaille mais n’a pas de bonnes notes

Chapitre 1 : L’importance de la méthode et de l’organisation

Chapitre 2 : Favoriser la réussite de votre enfant aux évaluations

L’école ne l’intéresse pas

Chapitre 3 : Le manque de goût pour l’étude

Chapitre 4 : Les supports à la motivation

Ses difficultés me semblent plus profondes

Chapitre 5 : Les difficultés d’apprentissage

Chapitre 6 : Les difficultés relationnelles et psychologiques

Concernant l’aspect du travail scolaire et des devoirs, Nathalie Anton donne des conseils pour prévenir le stress lié aux évaluations, des méthodes d’organisation (gestion du matériel et de l’emploi du temps), des techniques de mémorisation efficaces. Elle donne également la parole aux élèves au sujet de leurs besoins (en termes de communication ou d’indépendance) mais également pour des conseils méthodologiques.

Nathalie Anton insiste sur la bienveillance, les encouragements et la communication positive pour instaurer un climat de confiance réciproque mais également un état d’esprit familial positif favorable aux apprentissages. Elle fait le tour de plusieurs freins à l’apprentissage en proposant des pistes pour les lever : peur d’apprendre, anxiété de performance… Elle conseille notamment d’être attentifs aux signes annonciateurs du décrochage scolaire et rappelle avec insistance que rien n’est joué d’avance, que le fatalisme n’est pas de mise et qu’il existe de nombreux dispositifs mis en place par les pouvoirs publics (ONISEP, CIO, PAIO, missions locales…) pour prévenir l’abandon scolaire précoce. Nathalie Anton insiste également sur l’importance d’une relation parents/enseignants de qualité  et propose à cet effet des clés pour aborder les rencontres et réunions parents/profs.

Dans la troisième partie, Nathalie Anton formule de nombreuses propositions d’aménagement et d’accompagnement pour les élèves à profil atypique (troubles dys, trouble de l’attention, haut potentiel…), que ce soit à l’école ou à la maison.

Nathalie Anton ne fait pas l’économie de tous les sujets liés à l’adolescence et qui peuvent venir perturber les apprentissages des collégiens et lycéens (les écrans, les sorties, le rejet de la différence comme l’homosexualité, le harcèlement, la puberté, la dépression, les drogues…). Elle donne de nombreux repères (facteurs, chiffres, recommandations) fondés sur une littérature abondante (rapports de l’UNICEF, rapports de l’Education Nationale, Observatoire français des drogues et toxicomanies, Inserm…).

Cet ouvrage est donc à la fois résolument positif, optimiste, pragmatique, concret et rigoureux.

………………………………………………………………………………………………..

Non, votre ado n’est pas feignant : comprendre et accompagner les difficultés scolaires de votre enfant de Nathalie Anton (éditions Eyrolles) est disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Non, votre ado n’est pas feignant sur Amazon ou sur Decitre.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *