Fransya : une méthode de lecture pour bien lire et bien écrire

Fransya : une méthode de lecture pour bien lire et bien écrire

Présentation

bien lire bien écrire fransya
La méthode Fransya est à la fois alphabétique et plurisensorielle. Elle part de la mémorisation du lien entre les graphèmes (lettres ou assemblages de lettres) et les phonèmes (les sons correspondants), grâce à des exercices adaptés, qui mobilisent la motricité et le système sensoriel.

C’est une méthode optimisée d’apprentissage de la lecture, de l’écriture, et des règles de base de l’orthographe. Elle  a été construite à partir des connaissances disponibles dans le domaine du fonctionnement cérébral. Lecture (décodage) et écriture (encodage) sont systématiquement associées dans chaque leçon. Les apprentissages sont progressifs. Dans les phrases qu’il doit lire ou écrire, l’enfant ne rencontre que des mots contenant le graphème qu’il apprend et ceux qu’il a déjà travaillés.

Dès les premières leçons, l’enfant est capable d’écrire sous la dictée et apprend à expliciter, puis à résumer, ce qu’il lit. Les règles de base de l’orthographe sont introduites peu à peu (notion de genre et nombre, de verbe avec des rudiments de conjugaison, de sujet, etc.).

Efficace dès 5 ans, elle est accessible à tous les enfants, y compris ceux qui sont victimes de dyslexie ou de certains handicaps.

Conçue par le Dr Wettstein-Badour, à partir des connaissances les plus récentes sur les processus d’apprentissage, elle répond aux besoins des parents et des enseignants soucieux de contribuer à la mise en place des circuits indispensables au développement de l’intelligence.

Ce coffret comprend deux volumes indissociables : un livre du maître, expliquant, leçon par leçon, comment pratiquer les exercices ; un livre de lecture destiné à l’élève.

Les points forts

La méthode Fransya est extrêmement progressive et ne met jamais l’enfant en difficulté. Les apprentissages sont solidement construits grâce à la sollicitation de tous les sens et les nombreuses répétitions pour consolider.

Chaque leçon se déroule de la même manière :

  • exercices moteurs (ex : inventaire du corps, travail des position, utilisation du rythme) et de latéralisation (ex : prise de conscience des formes et de leur orientation dans l’espace, différences entre deux images presque identiques),

exercice préparation écriture

  • exercices graphiques de préparation à l’écriture (ex : faire suivre du doigt un tracé au tableau, tracer des traits horizontaux et verticaux…) et à la lecture (ex : différencier les bruits des sons musicaux, reconnaître et produire des rythmes…),

exercice graphique de préparation à l'écriture

 

  • révision de la leçon précédente,

apprendre à lire

  • annonce de la leçon du jour : écriture de la lettre ou du graphème étudié en lettres scriptes et cursives sur un tableau ou un support (les lettres sont « oralisées » dans le sens où on les nomme par le son qu’elles produisent et non par leur nom),
  • identification sonore (écoute du son et discrimination auditive),
  • apprentissage des lettres et graphèmes en mouvement (dans l’espace en suivant sa forme au tableau puis en le reproduisant en l’air à la verticale tout en oralisant les gestes produits, puis apprentissage du graphème avec le toucher à l’aide des lettres rugueuses),
  • utilisation des lettres et graphèmes mobiles (tri, oralisation des sons…),

apprentissage de l'écriture

  • apprentissage des lettres et graphèmes écrits sur le tableau (prononciation du son, répétition),

 

  • lecture dans le livre de l’élève (syllabes, mots, groupes de mots, phrases puis textes progressifs),

méthode fransya apprentissage lecture

 

  • écriture sur le cahier (facilités par les exercices en mouvements réalisés précédemment),

méthode fransya

 

  • copie,
  • dictée,
  • activités graphiques de fin de cours (il s’agit ici de clore la séance en permettant à l’enfant de se détendre et de s’exprimer sans contrainte par le dessin).

 

Le livre de lecture de l’élève ne présente aucune illustration. Ce choix a été retenu pour faire en sorte que la maîtrise du décodage soit la seule possibilité d’accès à la compréhension du texte.

apprendre à bien lire bien écrire

Tout le matériel nécessaire est inclus à la fin du livre du maître, sauf les lettres rugueuses (pour ma part, j’ai utilisé celles-ci). Cela demande un peu de travail de préparation (lire les exercices, imprimer et découper les formes/ lettres/ graphèmes à travailler) mais je trouve cette méthode « clé en main » plus économique que d’autres.

On retrouve dans cette méthode des exercices inspirés par la pédagogie Montessori (lettres rugueuses à toucher, utilisation de graphèmes mobiles, leçon explicite). Elle fait appel à des exercices moteurs qui sont particulièrement adaptés à des enfants atteints de Trouble de l’Attention (avec ou sans Hyperactivité) car ils leur permettent d’apprendre en bougeant.

J’ai utilisé cette méthode avec succès avec un enfant TDAH et dyspraxique que j’accompagnais dans ses apprentissages fondamentaux.

…………………………………………………………………………………….

Bien lire et bien écrire : la méthode plurisensorielle et alphabétique Fransya de Ghislaine Wettstein-Badour est édité chez Eyrolles.

Commander Bien lire et bien écrire FRANSYA Volume du maître sur Amazon (Kindle – version électronique).

Commander Bien lire et bien écrire FRANSYA Volume de l’élève sur Amazon.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *