Anxiété, fatigue, concentration, stress… La méthode Vittoz : une réponse simple et efficace à tout âge

La méthode Vittoz : une réponse simple et efficace pour reprendre sa  vie en main

Les grands principes de la méthode Vittoz

Vivre pleinement l'instant présent - une découvert de la méthode VittozDans le livre Vivre pleinement l’instant, on peut lire que le projet de la méthode Vittoz est de retrouver des sensations physiques justes pour parvenir à un ressenti émotionnel juste.

La méthode Vittoz fait appel à des exercices simples, intégrés dans la vie quotidienne, qui amènent tout d’abord celui qui les pratique à reprendre pied dans la réalité. Des actes de la vie quotidienne sont utilisés comme exercices : l’écoute de musique, la marche (que ce soit pour aller à l’université, faire ses courses ou chercher ses enfants à l’école)…

Pour une intégration réussie de cette discipline, il est conseillé de bénéficier, au début tout au moins, de l’accompagnement d’un thérapeute. Les exercices proposés amèneront chacun à « habiter sa vie » librement.

La plupart des exercices nécessite la présence d’un praticien Vittoz pour une vraie efficacité.

Le but du thérapeute est d’apprendre à la personne à se guérir elle-même, à ne plus avoir besoin de lui. Il ne la guérit pas, c’est elle qui se prend en charge, car c’est elle qui pratique les exercices.

 

Le rôle prépondérant de la respiration

La respiration a une place particulière dans la méthode Vittoz. Elle est présente dans tous les exercices car une attention particulière est portée sur la respiration lors de chaque exercice.

Se sentir respirer apporte un sentiment de sécurité et de confiance dans son corps, la respiration étant utilisée comme :

  • lâcher prise, mise à distance de ses émotions sur l’expiration,
  • prise de conscience de son énergie sur l’inspiration,
  • reprendre son souffle, c’est reprendre son contrôle,
  • libérer le diaphragme.

 

La rééducation du contrôle cérébral, fondement de la méthode Vittoz

Cette domination sur nous-mêmes s’effectue sans tension, uniquement parce que nous le voulons, que nous le décidons, et que nous avons expérimenté le bien-être que cela nous apporte.

Le terme contrôle n’est donc pas du tout entendu comme un refoulement ou une limitation à l’expression de soi, à la spontanéité.

 

La pleine conscience face à la difficultés à décider, aux problèmes de mémoire, de concentration, à la fatigue, à l’irritabilité, à l’anxiété, au stress…

Vivre pleinement l’instant présent

Ce que le docteur Vittoz appelle vagabondage cérébral correspond à toutes les pensées et représentations incontrôlées, passives, qui se nourrissent d’éléments négatifs et alimentent les ruminations et les obsessions. Elles entraînent l’indécision, le manque de confiance en soi et l’inertie.

 

Reprendre les rênes de sa vie

Lorsque notre cerveau conscient reprend les rênes de notre vie, nous pouvons entendre notre inconscient à travers nos émotions, nos répétitions.

 

Une méthode utile à tout âge

La méthode Vittoz peut être employée pour :

  • aider l’enfant à être présent, concentré, à donner à son corps et à ses sensations leur vraie place, et à les nommer ;
  • aider l’adolescent à se connaître, à développer ses facultés de contrôle et sa volonté, à faire ses propres choix, à reconnaître ses peurs et ses difficultés puis à les gérer. Il peut ainsi se maîtriser, afin de ne pas être paralysé par les examens ou les choix de vie difficiles ;
  • apprendre à l’adulte à retrouver ses facultés de concentration, à vivre et à nommer ses sensations, ses émotions et ses sentiments ;
  • aider la personne âgée à lutter contre le vagabondage cérébral et la détérioration des sens, à contrôler ses émotions, à goûter les petits bonheurs de l’instant présent.

vittoz stress concentration

 

Introduction aux exercices Vittoz

Le fonctionnement des exercices

Tout exercice pratiqué a une action en nous à deux niveaux :

  • au niveau fonctionnel : pour retrouver le contrôle cérébral ;
  • au niveau psychique : pour modifier l’état mental par une rééducation psychique. Il est donc intéressant de s’interroger après avoir effectué un exercice Vittoz :
    • quelle a été ma prise de conscience ?
    • qu’est-ce qui a bougé en moi ?
    • comment vais-je utiliser cet exercice ensuite ?

 

L’installation : un préalable indispensable

Pour une installation courte, Martine Mingant, praticienne Vittoz, propose cet enchaînement :

Assis, debout ou allongé, prenez conscience de tous vos points d’appui avec le sol ou le support choisi.

Accueillez votre respiration telle qu’elle est, prenez une inspiration ample, puis dans un grand soupir, libérez-vous de tout ce qui vous encombre : tensions, soucis…

Laissez-vous porter par le support, lâchez vos tensions, votre tête, votre cou, votre dos, vos bras, votre bassin et vos jambes.

Situez-vous dans le lieu où vous êtes, accueillez votre environnement : les formes, les couleurs, les odeurs, les bruits ou le silence.

Situez-vous dans le temps, le jour, l’heure.

Sentez-vous occuper votre place, soyez présent à vous-même, à ce qui vous entoure.

 

Cette installation courte peut être prolongée :

Nous prendrons l’exemple d’une installation en position assise.

Asseyez-vous en cherchant la position la plus confortable possible.

Prenez conscience de la place que vous occupez dans la pièce, resituez-vous dans le temps, le jour, l’heure.

Accueillez votre respiration et poussez un grand soupir si vous le désirez.

Si vous le pouvez, fermez les yeux et sentez :

  • le contact de vos pieds sur le sol ;
  • le poids de votre corps sur la chaise ;
  • le contact de vos cuisses, de vos fesses sur le siège ;
  • l’appui de votre dos contre le dossier ;
  • l’équilibre de votre tête ;
  • le contact de vos bras là où ils sont posés.

Ne vous inquiétez pas des pensées ou des images qui surviennent, elles passeront d’elles-mêmes dans la mesure où vous serez centré sur vos sensations.


Sentez :

  • votre tête dans son ensemble ;
  • votre visage qui se détend (front, yeux, joues, menton, lèvres) ;
  • votre nuque qui se décontracte ;
  • le haut de vos épaules qui se relâche ;
  • votre colonne vertébrale et votre dos qui se posent sur le dossier ;
  • votre poitrine qui se soulève au rythme du mouvement de va-et-vient de la respiration ;
  • votre ventre.

Sentez :

  • votre bras droit (le bras, le coude, l’avant-bras, le poignet et la main jusqu’au bout des doigts) ;
  • votre bras gauche (le bras, le coude, l’avant-bras, le poignet et la main jusqu’au bout des doigts) ;
  • votre jambe droite (la hanche, la cuisse, le genou, le mollet, la cheville et le pied jusqu’au bout des orteils) ;
  • votre jambe gauche (la hanche, la cuisse, le genou, le mollet, la cheville et le pied jusqu’au bout des orteils).

Accueillez votre corps entier dans la détente et votre respiration telle qu’elle est en ce moment.

Prenez conscience :

  • de votre état physique (les parties de votre corps que vous avez pu détendre, celles qui restent tendues ou douloureuses, celles que vous ne sentez pas) ;
  • de votre état cérébral (avez-vous pu être dans la sensation et arrêter vos pensées ?) ;
  • de votre état émotionnel (êtes-vous plutôt tendu, anxieux, calme, tranquille… ?).

vittoz

3 exercices pour mieux vivre

Ces exercices sont issus du livre de Martine Mingant Vivre pleinement l’instant aux éditions Eyrolles.

L’acte conscient : rétablir le contrôle cérébral

Réalisez-le en accueillant toutes vos sensations, consciemment son début et sa fin

Si l’acte conscient consiste à fermer le gaz, voici son déroulement :

  • je décide d’éteindre le gaz. je saisis le bouton en sentant bien sa forme, sa température.
  • je sens la force que je dois mettre au niveau de mes doigts pour tourner ce bouton.
  • je sens le bouton qui tourne, jusqu’au déclic qui signifie la position zéro.
  • je regarde le brûleur qui est bien éteint.
  • je prends le temps de vérifier le résultat de l’exercice.

Une fois le résultat voulu obtenu, posez-vous les questions suivantes : qu’ai-je senti ? Puis-je retrouver la sensation du bouton qui tourne, revoir le brûleur éteint ? Ai-je exécuté l’acte que j’avais décidé ? jusqu’à la fin ? Comment est-ce que je me sens maintenant ? Quelle résonance cet exercice a-t-il en moi ?

Les principales difficultés rencontrées sont celles liées à la réceptivité et au manque de cadre de l’exercice qui souvent n’est pas réalisé en sensation jusqu’à la fin. Si pendant que vous tournez le bouton du brûleur, vous vous mettez à penser aux courses que vous allez faire, vous ne saurez plus si vous avez effectivement fermé le gaz.

 

L’unité : se concentrer

Cet exercice peut être réalisé pour retrouver son unité dans de nombreuses circonstances.

Avec la participation de tout le corps, les yeux fermés, inspirez, bloquez les poumons, serrez les poings et tracez mentalement le chiffre « 1 » en imaginant une droite qui part du sommet du crâne jusque dans le bassin si vous êtes assis ou jusque dans les talons si vous êtes debout.

Puis, mentalement, écrivez et prononcez mentalement le chiffre « 1 » trois fois de suite sans aucune pensée interférente.

De cette manière, vous apprendrez peu à peu à fixer vos idées sans distraction sur une seule pensée le temps nécessaire. Vous saurez ensuite le faire à n’importe quel moment.

 

L’apprentissage du choix en pleine conscience pour reconquérir la faculté de choisir

Dans la méthode Vittoz, il est essentiel que chaque choix soit profondément conscient et décidé pour gagner en liberté et devenir pleinement acteur de sa vie.

Voici plusieurs exercices possibles d’apprentissage du choix :

  • Placez deux objets devant vous, choisissez-en un, gardez-le et faites disparaître celui que vous ne voulez pas.
  • Laissez venir deux images mentales : choisissez-en une, décidez d’éliminer l’autre.
  • Faites venir deux idées : passez de l’une à l’autre, puis décidez de lâcher l’une et de garder l’autre.
  • Laissez remonter deux souvenirs émotionnels : revivez l’un puis l’autre, en sentant les émotions dans votre corps. Puis choisissez celui que vous voulez garder ici et maintenant.

 

……………………………………………………………………………….

Source : Vivre pleinement l’instant : La méthode Vittoz de Martine Mingant. Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Vivre pleinement l’instant : La méthode Vittoz sur Amazon.

Enregistrer

Enregistrer

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 24 février 2017

    […] Pour découvrir en détail la méthode Vittoz : Anxiété, fatigue, concentration, stress… La méthode Vittoz : une réponse simple et efficac… […]

  2. 11 juillet 2017

    […] pleine conscience (la méthode Vittoz est idéale à cet […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *