Mon amour : un livre bijou, une ode à l’amour inconditionnel

Mon amour : un livre bijou, une ode à l’amour inconditionnel

C’est l’heure de se coucher. 

La maman d’Archibald lui fait un dernier câlin. 

– Bonne nuit, mon amour, lui dit-elle. 

– Dis, maman, est-ce que tu m’aimeras toute la vie ? demande Archibald.

– Hum, eh bien, je vais te dire un secret… répond sa maman.

C’est ainsi que débute le livre Mon amour. Un petit garçon qui a besoin d’être rassuré et une maman remplie d’amour pour son enfant qui lui fait une magnifique déclaration :

Je t’aime depuis que je te connais, et même avant. 

Je t’aime quant tu fais comme moi et quand tu fais comme toi. 

Je t’aime quand tu as réussi et quand tu vas réussir. 

Je t’aime quand tu sens bon et quand ça n’a pas d’importance. 

Je t’aime parce que tu es mon enfant, mais que tu ne seras jamais à moi.

mon amour

 

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé cet album car il met en scène toutes sortes de situations pour ancrer dans l’esprit des enfants que leurs parents les aiment inconditionnellement (qu’ils soient adroits ou maladroits, qu’ils soient courageux ou peureux, qu’ils soient calmes ou excités…).

J’ai aimé l’insistance sur la complémentarité et/ et : les maladresses, les séparations, les échecs font partie de la vie. L’enfant est accepté dans toutes ses facettes.mon amour livre enfant

 

J’ai aimé la dernière phrase : Je t’aime parce que tu es mon enfant, mais que tu ne seras jamais à moi. Elle fait écho à tout le reste du livre : je t’aime même si tu ne me ressembles pas, même si tu ne te conformes pas exactement au modèle que j’avais en tête pour toi; je t’aime quand on est ensemble et je t’aime aussi quand on n’est pas ensemble, je t’aime quand tu m’oublies et je t’aime quand tu as besoin de moi.

 

Les illustrations participent à mettre ce message d’amour à la portée des enfants : ils se retrouveront dans cet enfant qui dessine sur le mur, dans cet enfant qui chute, dans cet enfant qui voudrait être courageux comme un chevalier mais qui a peur d’une araignée :-).

20151203_141303

 

Ce livre ouvre des possibilités de dialogue avec les enfants : on peut jouer à imaginer des situations à l’infini. Avec ma fille, on s’est déjà dit : « Je t’aime quand tu dis oui, et je t’aime quand tu dis non, « Je t’aime quand je suis au travail et quand tu es à l’école ».

 

L’avis de l’éditeur : 

– Dis, maman, est-ce que tu m aimeras toute la vie ? demande Archibald, un soir avant de s endormir
– Hum, eh bien, je vais te dire un secret…, répond sa maman.

Ainsi commence le tendre inventaire des moments de vies partagés entre une mère et son enfant, où tout devient prétexte à s’aimer.
Sur chaque double page, Astrid Desbordes a choisi d opposer en vis-à-vis des situations contraires, qui jouent avec aisance sur les registres du quotidien et de l imaginaire, de la poésie et de l’humour. Le message de cet irrésistible album est simple et limpide : l’amour est constant et sans condition. Mais c’est dans la toute dernière phrase que se cache le véritable secret : « Je t’aime parce que tu es mon enfant / mais que tu ne seras jamais à moi. »
Les illustrations de Pauline Martin, subtiles dans le trait comme dans la couleur, soulignent avec force la délicatesse de cette formidable déclaration d’amour.

livre amour enfant

 

Mon amour, un superbe livre poignant, émouvant, qui touchera les adultes et les enfants. Un magnifique moment de partage dès 3 ans.

…………………………………………………………………………………………………………………………..

Mon amour est disponible en médiathèque, en librairie ou sur Internet.

Commander Mon amour sur Amazon.

13 réponses

  1. venessa dit :

    Très beau livre!!! Et très émue parce que mon fils me demande souvent si je l’aime quand il fait des bétises. Je lui dis oui. Et il me dit: tu m’aimes quand même? Je lui dis non, je t’aime tout court.

    • Caroline dit :

      Ma fille est en CP et sa maitresse applique le papillon du comportement… elle revient régulièrement avec des oranges et son papa lui a dit que ce serait bien qu’elle ait tout vert. Du coup, elle m’a dit, déçue, la semaine dernière qu’elle n’avait pas réussi à n’avoir que des verts. Je lui ai donc répondu : Je t’aime quand tu as des verts, je t’aime quand tu as des oranges, je t’aime quand tu as des rouges.

      Ce livre est vraiment puissant je trouve :-).

  2. miss thelma dit :

    il faut juste réussir à le lire sans pleurer ;o))

  3. Agathe dit :

    Merci beaucoup pour cette belle découverte!

  4. Mariannette dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec cette jolie critique. Je lis et relis ce livre sans me lasser, toujours avec le même plaisir et la même émotion. J’ajouterai juste qu’il est accessible bien avant les trois ans préconisés par l’éditeur. Mon fils le savoure et l’apprécie déjà, alors qu’il a à peine plus de deux ans. Tout comme l’ouvrage « Un amour de petite soeur », des mêmes auteur/illustrateur, que je recommande tout aussi chaudement.

  5. ColombesMum dit :

    J’adoooore ce livre aussi. Emprunté à la bibli alors que PetitBout avait 18 mois; (et très accessible), du coup je l’ai acheté. Oui, réussir à le lire sans pleurer est un défi pour moi – ahah ! Un MUST à avoir, à acheter, à offrir !!

  1. 8 février 2016
  2. 9 avril 2016

    […] du nouvel album de Pauline Martin et Astrid Desbordes, qui reprennent ici le personnage de Mon Amour dans le rôle d’un grand frère curieux mais dubitatif face à l’arrivée d’une […]

  3. 29 août 2016

    […] du nouvel album de Pauline Martin et Astrid Desbordes, qui reprennent ici le personnage de Mon Amour dans le rôle d’un grand frère curieux mais dubitatif face à l’arrivée d’une […]

  4. 9 mars 2017

    […] partir de 3 ans. Par les mêmes auteures que Mon amour, un autre coup de coeur […]

  5. 16 octobre 2017

    […] par Pauline Martin, qui avait déjà illustré la très belle collection d’Archibal (Mon amour, Un amour de petite soeur et Au lit !). On y retrouve ses illustrations colorées, expressives et […]

  6. 23 novembre 2017

    […] retrouve dans ce livre le personnage d’Archibald, déjà héros des livres cultes Mon amour et Un amour de petite soeur. Astrid Desbordes et Pauline Martin signent à nouveau un ouvrage […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.