Montessori, Freinet, Steiner… une école différente pour mon enfant ?

Montessori, Freinet, Steiner… une école différente pour mon enfant ?

Je tenais à vous présenter aujourd’hui un livre que j’ai particulièrement aimé lire cette semaine. Il s’agit de Montessori, Freinet, Steiner… une école différente pour mon enfant ? par Marie-Laure Viaud.

Montessori, Freinet, Steiner... une école différente pour mon enfant

Quel est l’objectif dans ce livre ?

L‘auteur débute son livre ainsi :

« Et sur les indications du diable, on créa l’école. L’enfant aime la nature : on le parqua dans des salles closes. L’enfant aime bouger : on l’obligea à se tenir immobile. Il aime manier des objets : on le mit en contact avec des idées. Il voudrait raisonner : on le fit mémoriser. Il voudrait s’enthousiasmer : on inventa les punitions » – Adolphe Ferrière, pédagogue suisse précurseur de l’Education Nouvelle (1879-1960)

Marie-Laure Viaud nous explique en quoi consiste l’Education Nouvelle. Face aux difficultés d’apprentissages des élèves, les pédagogues de l’Education Nouvelle n’ont pas remis en cause les capacités des élèves mais plutôt les façons d’enseigner. Malgré leur divergences en termes de pédagogie, sur le rôle de l’adulte ou sur la portée politique de l’école, les membres de l’Education Nouvelle avaient en commun l’idée d’enseigner autrement :

  • travailler à partir des intérêts et des questionnements des enfants comme recommandé par Freinet,
  • s’appuyer sur le plaisir d’apprendre des plus jeunes,
  • faire plutôt qu’écouter un cours magistral,
  • mélanger les disciplines et travailler à partir de projets transdisciplinaires,
  • respecter les rythmes de l’enfant (notamment à travers la notion de « périodes sensibles » de Maria Montessori),
  •  responsabiliser les élèves aussi bien sur le plan pédagogique (comme avec les auto-évaluations) que sur le plan du vivre ensemble (comme avec les conseils ou les coopératives Freinet),
  • enseigner non seulement des savoirs et des connaissances disciplinaires mais aussi des savoirs faire et des savoirs être qui n’ont pas de valeur scolaire définie par les programmes (travailler en groupe, résoudre les problèmes par le dialogue, se montrer persévérant dans ses projets…),
  • favoriser l’épanouissement global de l’enfant (développement de la créativité, de la confiance en soi, des capacités d’expression).

éducation à la joie : la joie d'apprendre

Que trouverez-vous dans ce livre ?

Marie-Laure Viaud procède à une description très précise des différentes pédagogies Montessori, Freinet et Steiner (et dans une moindre mesure Decroly) à tous les niveaux d’enseignement :

  • maternelle,
  • élémentaire,
  • collège,
  • lycée.

Elle y explique les grands principes sous-jacents de chaque pédagogie. J’ai particulièrement apprécié les tableaux comparatifs qui permettent d’appréhender rapidement les ressemblances et les différences.

Elle décrit pour chacune des trois pédagogies l’organisation de la classe, le matériel présent, l’ambiance et le déroulement d’une journée type. Elle illustre ces propos par des nombreux exemples d’écoles partout en France aussi bien dans des maternelles Steiner que dans des écoles élémentaires Montessori ou encore des collèges Freinet.

Montessori, Freinet, Steiner... quelle école différente pour mon enfant ?

Fiche d’auto évaluation dans une classe maternelle de moyens/ grands

 

Par exemple, elle présente deux outils de la pédagogie Freinet :

  • les brevets de validation des acquis utilisés dans les classes Freinet : chaque élève avance à son rythme, les réussites sont valorisées et ne sont pas notées,
  • les plans de travail : chaque élève possède son plan de travail personnalisé qui comporte un certain nombres de tâches à réaliser en autonomie.
Brevet de grammaire - CM2 (école Freinet)

Brevet de grammaire – CM2 (école Freinet)

On trouve aussi dans ce livre de nombreuses ressources pour aller plus loin dans la découverte des pédagogies différentes :

  • des sites et blogs dédiés,
  • des vidéos de démonstration du fonctionnement d’écoles et de classes,
  • des adresses d’établissements scolaires.

L’auteur n’oublie pas de préciser ce qu’est la Pédagogie Institutionnelle : un courant proche du mouvement Freinet qui a intégré les apport des sciences humaines et de la psychanalyse dans les classes. Ainsi, des outils ont été développés en complément des techniques Freinet comme :

  • les ceintures de couleur,
  • la monnaie,
  • les rituels.

L’ouvrage est très fourni et documenté avec beaucoup de références scientifiques (rapports, thèses, études…) et des exemples concrets tiré du terrain.


 J’y ai par exemple appris que s’il existe des collège et lycées labellisés Montessori, Freinet ou Steiner, les différences entre ces pédagogies sont moins marquées que dans les écoles maternelles et primaires.

Aucune de ces pédagogies n’a été conçue pour ou avec des adolescents puisqu’à l’époque de leur invention (fin XIX°/ début XX°), peu de jeunes poursuivaient leur scolarité après 14 ans.  Quand ces pratiques pédagogiques ont été adoptées à l’enseignement secondaire, les exigences des programmes et la préparation aux examens (brevet et bac) ont conduit beaucoup d’écoles à adopter un fonctionnement similaire.


 

Quelles sont les principales divergences entres les pédagogies Montessori et Freinet ?

1. La question de savoir ce qui motive les élèves à apprendre :

  • Maria Montessori considérait que l’enfant a naturellement envie d’apprendre certaine choses à certaines périodes, variables d’un enfant à l’autre. Si ces périodes sensibles sont respectées, alors l’enfant n’a besoin d’aucune autre motivation.
  • Célestin Freinet pense que la motivation de l’enfant vient de :
    • sa volonté d’agir sur le monde,
    • son envie de répondre aux questions qu’il se pose,
    • ses besoin de communiquer (d’où l’utilisation de la correspondance, de l’imprimerie et du journal scolaire dans la pédagogie Freinet).

nul n'aime se voir contraint à faire un certain travail même si ce travail n'est pas déplaisant. C'est la contrainte qui est paralysante - Freinet

2. Le matériel et la base de travail pédagogique :

  • Le principe de la pédagogie Montessori est de mettre à disposition des élèves un matériel sensoriel sophistiqué. L’apprentissage se fait via la manipulation et le jeu.
  • Les classes Freinet basent leur travail sur les intérêts de l’enfant et sur la réalisation de projets. L’idée fondatrice est de développer les apprentissages dans des situations « vraies », qui ont un sens dans la vie quotidienne des élèves.

3. Le rôle des adultes :

  • Dans les classes Montessori, l’autorité émane de l’adulte  qui met en place une discipline bienveillante, soucieuse d’expliquer et de susciter l’adhésion plutôt que sanctionner.
  • Freinet remet en cause le principe d’autorité de l’adulte : les règles de vie sont réfléchies et décidées collectivement par les élèves eux-mêmes.

nul l'enfant pas plus que l'adule n'aime etre commandé d'autorité - Freinet

Marie-Laure Viaud explique bien dans son livre les conséquences de ces divergences de points de vue sur l’organisation des classes.

A qui s’adresse le livre Montessori, Freinet, Steiner… une école différente pour mon enfant ? ?

Ce livre s’adresse aussi bien aux ;

  • enseignants qui cherchent des idées à mettre en place pour :
      • la gestion de la vie de classe,
      • l’organisation de la journée et de l’emploi du temps,
      • la mise en oeuvre d’outils comme un conseil, une coopérative, des plans de travail ou des ceintures comme mode d’évaluation des progrès,
  • parents qui veulent :
      • comprendre les intérêts et les différences entre les différents mouvements de l’Education Nouvelle,
      • choisir un établissement scolaire différent pour leur enfant,
      • des idées pour passer à l’instruction en famille à domicile.

………………………………………………………………

Commander Montessori, Freinet, Steiner… une école différente pour mon enfant ?  sur Amazon.

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. 11 août 2014

    […] Montessori, Freinet, Steiner… une école différente pour mon enfant ? Le guide des pédagogies alternatives et des établissements de la maternelle au lycée.  […]

  2. 21 mai 2016

    […] Un livre : Steiner, Freinet, Montessori, quelle école pour mon enfant ?  […]

  3. 11 septembre 2016

    […] livre Montessori, Freinet, Steiner… une école différente pour mon enfant pourra vous aider dans le choix de l’école si vous décidez de vous engager dans cette […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *