Parents : 5 livres pour amorcer un travail sur soi

Parents : 5 livres pour amorcer un travail sur soi

livres travail sur soi parents

Dans Elever son enfant autrement , Catherine Dumonteil-Kremer écrit que le travail sur soi est l’indissociable allié de l’éducation bienveillante.

Catherine Dumonteil-Kremer ajoute que le travail sur soi dure toute une vie : sans une pratique régulière, les résultats ne seront que superficiels et temporaires. Ce n’est pas facile de retraverser sa vie d’enfant, le mépris, le manque de respect, les jugements, parfois la maltraitance et les secrets de famille et de déjouer les pièges de l’inconscient.

Etre un parent conscient est vraiment une lourde tâche. – Catherine Dumonteil-Kremer

Je vous propose une sélection de 5 livres pour amorcer ce travail sur soi (l’accompagnement d’un thérapeute professionnel peut parfois s’avérer indispensable, d’autant plus que certains de ces livres pourront réveiller des émotions fortes).

 

1. Il n’y a pas de parents parfaits (l’histoire de nos enfants commence par la nôtre)

il n'y a pas de parents parfaitsLa manière dont nous éduquons nos enfants est le résultat de notre histoire personnelle.

Pourquoi tant de passions se déchaînent lorsqu’il est question d’éducation ? Parce qu’au-delà des théories il y a notre inconscient. Nos blessures, notre histoire.

Nous aimerions ne trouver en nous, pour nos enfants, qu’amour et tendresse. Ce n’est pas si simple. L’objet de cette passionnante enquête d’Isabelle Filliozat est de mieux comprendre ce qui se joue en nous lorsque nous hurlons contre Paul ou nous trouvons incapable de dire non à Julie. Elle propose des pistes et des exercices pratiques pour ne plus se sentir coupable de ne pas y arriver… afin de retrouver la liberté d’être le parent que nous désirons être.

Isabelle Filliozat écrit que nous sommes le plus souvent ambivalents dans notre rôle de parents. Consciemment, nous désirons tout le meilleur pour nos enfants mais il arrive qu’une autre partie de nous, inconsciente, aille dans le sens contraire : nous sommes amenés à gronder, crier, punir, faire taire les émotions…

Des remarques désagréables nous échappent, nous ne les préméditons pas. Elles nous surprennent même parfois.

Dans son livre, Isabelle Filliozat nous conseille alors de suivre la piste de nos débordements pour en découvrir l’origine. Ceux-ci nous parlent de nous. Plus nous comprendrons l’origine de notre « tendance noir », plus nous la mettrons à jour, moins elle aura de puissance, moins nous serons gouvernés par des automatismes inconscients.

Une évidence ressort à la lecture de Il n’y a pas de parents parfaitspour mieux écouter et accompagner nos enfants, nous avons tout d’abord à accomplir un chemin vers nous-mêmes.

Guérir notre propre histoire nous aide non seulement à aimer nos enfants, mais leur rend la liberté d’être eux-mêmes. Quand la communication devient trop difficile, quand les disputes éclatent trop souvent, il peut être utile de se poser la question : qu’est-ce qui se passait pour moi au même âge ?

 

Il n’y a pas de parents parfaits de Isabelle Filliozat est disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Il n’y a pas de parents parfaits sur Amazon ou sur Decitre

 

2. Renouez avec votre enfant intérieur

renouez avec votre enfant intérieurImaginez un tout jeune enfant assis pleurant dans la rue. Sans hésiter, vous vous arrêteriez pour lui demander : «Qu’as-tu donc, petit ?», «Tu es perdu ?», «Où habites-tu ?». Si l’enfant est très jeune, vous prendrez l’initiative : «Allez, viens avec moi, nous allons retrouver tes parents». C’est certain, vous ne le laisserez pas seul dans la rue sans aide, et l’enfant comprendra qu’il est digne d’être aimé et écouté. Cela se passe aussi simplement entre l’adulte et l’enfant intérieur.

Apprendre à aimer son enfant intérieur, à l’écouter, c’est laisser s’exprimer son être spontané, sa sensibilité profonde. À l’inverse, le négliger mène aux sentiments de dévalorisation de soi, d’impuissance, et à des comportements dépendants.

Cette ouverture rejaillit de façon bénéfique sur tous les aspects de notre vie, de nos relations, particulièrement en couple :

– Se connaissant mieux, on se fera mieux connaître de l’autre ;
– Reconnaissant l’existence de son propre enfant intérieur, on reconnaîtra naturellement celui qui vit en chacun.

Un livre incontournable pour apprendre à aimer son enfant intérieur, à l’écouter, c’est laisser s’exprimer son être spontané, sa sensibilité profonde.

Renouer avec son enfant intérieur est un aspect capital de la communication et du développement personnel, du bien-être, d’une vie alignée.

Le fait d’agir prouve l’intention d’amour de votre Adulte et confirme à l’Enfant qu’il est digne d’amour et qu’il vaut la peine que vous preniez soin de lui. De plus, le fait d’agir rehausse votre estime de vous et déclenche les conséquences positives. – Margaret Paul

 

Renouez avec votre enfant intérieur de Margaret Paul est disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Renouez avec votre enfant intérieur sur Amazon ou sur Decitre

 

3. Etre heureux n’est pas nécessairement confortable (trouver le bonheur et non ce que l’on croit être le bonheur)

être heureux ce n'est pas nécessairement être confortableQui ne s’aime pas soi-même a beaucoup de mal à aimer les autres….

Thomas d’Ansembourg s’est toujours intéressé aux relations humaines. Animateur au sein d’une association pour jeunes en difficulté, il s’est rapidement tourné vers la psychothérapie et enseigne la communication non-violente.

Non, être heureux n’est pas nécessaire à notre épanouissement. Cela peut même être, paradoxalement, un frein à notre véritable bonheur. Loin des discours formatés, et du diktat du  » pour être heureux, soyez heureux « , cet ouvrage vous indique comment éviter les pièges antibonheur. Une méthode pratique pour prendre conscience des difficultés de la vie, analyser leurs mécanismes, et les surmonter.

Ce livre nous permet de prendre conscience de nos peurs, de nos croyances limitantes, de nos freins (souvent hérités de l’éducation). Une fois ce travail effectué, Thomas d’Ansembourg livre des outils basés sur la communication non violente pour retrouver notre élan de vie.

Dans Etre heureux n’est pas nécessairement confortable, Thomas d’Ansembourg expose ainsi les pièges de l’amour conditionnel parental et les conséquences que cela peut avoir dans notre vie d’adulte, il propose des expressions clés pour s’ouvrir à soi et aux autres, il décode nos croyances et nos peurs qui parasitent nos relations avec les autres (nos parents et nos enfants inclus) et nous aiguille vers un travail de clarification des responsabilités individuelles respectives.

Mon père/ ma mère a fait tel choix, je fais tel autre choix. Nous sommes chacun libres et responsables; et cela ne veut pas dire que nous ne nous aimons pas ni que nous ne nous respectons pas, bien au contraire. – Thomas d’Ansembourg

 

Etre heureux n’est pas nécessairement confortable de Thomas d’Ansembourg est disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.


Commander Etre heureux n’est pas nécessairement confortable sur Amazon ou sur Decitre

 

4. Que se passe-t-il en moi ? (mieux vivre ses émotions au quotidien)

que se passe-t-il en moi

Vous vous énervez sans raison ? Vous êtes lassé des disputes qui secouent votre couple ? Vous avez du mal à vous affirmer devant votre patron ? Vous ne savez pas dire non ? Vous vous sentez fatigué,dépressif ?

Insensible ou trop sensible, vous ne savez pas gérer vos émotions. Apprenez à vous en libérer en les libérant. Voici un véritable guide, ponctué d’exercices simples, pour vous retrouver, vous ouvrir, vous épanouir, en vivant librement selon votre cœur.

Les clés de votre succès social et professionnel ? L’aisance, la clarté, l’authenticité dans les relations.

Les clés de la réussite de votre couple et de votre famille ? La communication, la sincérité, l’intimité des sentiments.

Les clés de votre bonheur ? La guérison du passé, le courage d’être vous-même, de trouver votre voie.

Isabelle Filliozat développe dans cet ouvrage les notions d’émotions élastiques, de patates chaudes transgénérationnelles, de blocages émotionnels, ou encore de jeux de pouvoir.

Elle y aborde l’amour conjugal, les sentiments dans le monde du travail, les relations avec les parents, les sentiments parasites et propose des outils concrets pour apprivoiser nos émotions d’adultes.

 Quitter les stratégies de survie, oser traverser la souffrance, est la seule issue pour vivre vraiment. – Isabelle Filliozat

 

Que se passe -t-il en moi ? de Isabelle Filliozat est disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Que se passe -t-il en moi ?: mieux vivre ses émotions au quotidien sur Amazon ou sur Decitre

 

5. Méditer jour après jour : 25 leçons pour vivre en pleine conscience

Margaret Paul, auteur de Renouez avec votre enfant intérieur, écrit que nous ne pouvons pas soulager la souffrance de notre enfant intérieur ni l’aider à pourvoir à ses besoins et à vivre dans la joie si nous ne sommes pas conscients de ce que nous ressentons. La première étape vers la résolution d’un conflit intérieur consiste donc à reconnaître nos émotions.

La méditation de pleine conscience peut nous aider en cela et c’est la raison pour laquelle je mentionne le livre de Christophe André en complément.

méditer jour après jourMéthode accessible, fondée sur la pratique personnelle de Christophe André, «Méditer, jour après jour» est illustrée par de magnifiques tableaux peints et contient un CD de méditations guidées, conçues et lues par l’auteur.

Méditer, ce n’est pas se couper du monde, mais au contraire se rapprocher de lui pour le comprendre, l’aimer et le changer. C’est aussi un moyen, accessible à tous, de cultiver la sérénité et le goût du bonheur. Cet ouvrage est conçu comme un manuel d’initiation à la pleine conscience, la plus fascinante des méthodes de méditation, étudiée et validée par la recherche scientifique.

Au travers de 25 leçons, vous aborderez l’essentiel. Depuis les bases : comment utiliser la respiration, le corps, la conscience de l’instant présent ; jusqu’aux méditations approfondies : faire face à la souffrance, stabiliser ses émotions, construire la paix de l’esprit et du coeur…»

Ce manuel pratique et poétique comporte :

  • Un CD au format MP3 pour pratiquer
  • Des textes pour comprendre
  • Des peintures pour ressentir

Méditer, jour après jour : 25 leçons pour vivre en pleine conscience (+ CD ) de Christophe André est disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Méditer, jour après jour sur Amazon ou sur Decitre

 

Pour le plaisir, j’en rajouterais bien un sixième (celui-ci peut être vraiment remuant et faire resurgir des émotions difficiles, à lire quand on s’en sent prêt).

Je t’en veux, je t’aime (ou comment réparer la relation à ses parents)

"Je t'en veux, je t'aime" la colère réparatriceAucune relation n’est semblable à une autre. Il y a ceux et celles qui téléphonent à leur maman tous les jours, et ceux qui ont déménagé le plus loin possible…

Dans ce livre, Isabelle Filliozat nous propose de tenter une rencontre authentique avec nos parents. Une réconciliation ne peut faire l’impasse sur l’expression des souffrances, la reconnaissance des blessures, l’explication des malentendus, l’énonciation de la colère ainsi que son accueil.

Pourquoi se contenter d’une relation superficielle quand on peut (re)créer une relation d’intimité et de complicité ?

Isabelle Filliozat explique que ce ne sont pas les frustrations ou les injustices qui traumatisent les enfants et les poursuivent  jusque dans leur vie d’adulte, mais plutôt l’interdiction d’exprimer les émotions déclenchées par ces blessures. Elle propose donc des outils et des pistes de réflexion aux adultes pour dire les choses, révéler les non dits, dépasser les peurs et affronter les vérités qu’on n’ose pas toujours regarder.

Au delà d’un chemin vers la guérison des blessures d’adultes liées à l’enfance, au delà d’un chemin vers la réconciliation avec ses parents,  Je t’en veux, je t’aime est une vraie prise de conscience de l’importance de l’expression des souffrances, de la reconnaissance des blessures et de l’accueil de la colère des enfants.

 

Je t’en veux, je t’aime de Isabelle Filliozat est disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Je t’en veux, je t’aime sur Amazon ou sur Decitre

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 20 mai 2016

    […] article sur un sujet […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.