PREMIÈRE CAMPAGNE DE SENSIBILISATION SUR L’IMPACT DES VIOLENCES VERBALES SUR LES ENFANTS

PREMIÈRE CAMPAGNE DE SENSIBILISATION SUR L’IMPACT DES VIOLENCES VERBALES SUR LES ENFANTS

mots qui font mal éducation

Toute violence verbale peut avoir des répercussions sur nos enfants. Tel est le constat de L’Observatoire de la violence éducative ordinaire – OVEO, et Stop VEO – Enfance sans violences.

Pour sensibiliser le grand public aux conséquences des petites phrases assassines, ces deux associations et l’agence Publicis Conseil lancent la première campagne grand public de sensibilisation sur l’impact des violences verbales prononcées par les parents dans l’éducation de leur enfant en France. Elle sera suivie de nombreuses initiatives jusqu’au 20 novembre 2017, journée internationale
des droits de l’enfant.

En effet, on a tous une petite phrase qui a marqué notre enfance… Sans s’en rendre compte, souvent sous le coup de la colère, de nombreux parents disent des mots qui font mal et qui à force peuvent laisser des traces indélébiles.

Qui n’a jamais entendu ce type de phrases ?

« Mais qu’est-ce que j’ai fait pour avoir un fils comme toi. »
« Si j’avais su j’aurais pas eu d’enfant. »
« De toutes façons, tu as toujours été plus lent que ton frère. »
« Tu ne devrais pas mettre ce t-shirt, il te fait des gros bras. »


Le film de cette campagne rassemble le témoignage de cinq adultes, qui chacun avec leur histoire, leur vécu, leur ressenti… nous livrent leurs petites phrases, celle avec laquelle ils se sont construits et qui les a marqués à vie.

Certaines phrases entendues dans l’enfance peuvent blesser tout une vie… ne prononçons pas les mots qui font mal, telle est la conclusion de ce film invitant à une profonde remise en question.

Cette campagne au sujet des violences éducatives ordinaires par le prisme de la violence verbale et psychologique cherche avant tout à nous faire réfléchir sur nos pratiques éducatives. La volonté de l’OVEO et de Stop VEO – Enfance sans violences est de créer une véritable prise de conscience sur le fait que les violences éducatives ordinaires envers l’enfant, pratiquées par de nombreux parents et tolérées par la société, qu’elles soient d’ordre psychologiques ou physiques, peuvent avoir des conséquences sur son développement, compromettre sa confiance et son estime de soi et avoir des conséquences sur l’adulte qu’il deviendra.

Le film sera diffusé à partir du 15 septembre gracieusement à la télévision et relayé sur les réseaux sociaux et sera accompagné d’un dispositif d’information et d’accompagnement aux parents à suivre sur les sites OVEO et STOP VEO.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Catherine dit :

    Il ne pourra pas y avoir de loi contre la violence par les mots, pourtant ceux ci peuvent faire beaucoup plus de dégâts que certaines fessées

  1. 24 septembre 2017

    […] la dernière campagne des associations STOP VEO et OVEO sur l’impact négatif à long terme des humiliations verbales; […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *