Projet « Répandre l’amour » : des exemples de pratiques en classe

Projet « Répandre l’amour » : des exemples de pratiques en classe

Stephanie MacArthur est professeure dans un collège aux Etats Unis (ses élèves ont entre 13 et 14 ans). Elle a proposé un projet à ses élèves qu’elle a nommé « Répandre l’amour ». Le principe est le suivant :

  • un élève s’assoit dos au tableau,
  • les autres élèves écrivent au tableau chacun un mot gentil, un mot de gratitude, une qualité à souligner à propos de l’élève en question,
  • une fois que les camarades ont terminé d’écrire leurs messages, l’élève peut se retourner et lire les messages positifs laissés par ses camarades à son sujet.

Il n’est pas rare que l’élève finisse par pleurer de joie et l’effet de bien-être peut durer plusieurs jours !

Le principe sous jacent à ce projet est qu’on apprend mieux quand on est heureux. Introduire des éléments de psychologie positive dans les classes aide les élèves à tirer le meilleur d’eux-mêmes, à prévenir les maladies comme la dépression et à renforcer leur motivation en même temps que leur estime de soi.

Par ailleurs, cet exercice participe à développer des compétences sociales et à cultiver un esprit de coopération entre les élèves.

Traduction de l’introduction : Le collège est difficile. J’ai décidé de tester une activité qui vise à promouvoir la gentillesse et augmenter l’estime de soi. Le concept ? Ecrire une affirmation à propos de la personne qui fait face à la salle de classe et qui ne peut pas lire ce que les autres écrivent (pas encore tout du moins…). 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *