La puissance du regard dans les relations parents-enfants

Dans son livre Papa, Maman, écoutez-moi vraiment, Jacques Salomé écrit :

« Quand une mère s’arrête de faire ce qu’elle fait pour regarder, pour assister du regard bébé qui descend une marche, grimpe sur une chaise, manipule un objet, il peut recevoir par le regard une confirmation. Il se sent porté, relié, peut-être amplifié pour affronter la vie. »

Être regardé, et pas seulement vu, fait partie des moyens de satisfaire un des besoins de base de l’enfant : celui d’être reconnu, d’être confirmé, d’exister aux yeux de ses parents et de leur être important, de tisser son existence dans la vie.

Jacques Salomé décrit bien cette situation que tout parent a déjà vécu :

« Quand un enfant joue dans une pièce, il vient de temps en temps autour de l’adulte, lui tire la jupe, déboule dans la cuisine pour tripoter quelque chose et retourne jouer seul dans une autre pièce. Il a besoin de rassurance et de confirmation. »

Les enfants savent comment stimuler et mobiliser le regard de leurs parents. A nous parents de faire de nos regards une activité dynamique et stimulante, encourageante pour les enfants. Le plaisir et le bien-être sont des bases solides pour développer la confiance en soi dès l’enfance.

par le regard est confirmé le plaisir mutuel qui circule entre deux êtres citation jacques salomé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.