Quand un enfant pleure toutes les nuits : l’approche d’Isabelle Filliozat

Quand un enfant pleure toutes les nuits : l’approche d’Isabelle Filliozat

Dans sa conférence Au coeur des émotions de l’enfant (mars 2017), Isabelle Filliozat propose des clés pour accompagner un enfant qui se réveille et pleure toutes les nuits. Elle a une approche qui englobe deux plans :

  • le plan émotionnel (le cerveau),
  • le plan physiologique (les intestins).

Le plan émotionnel

Isabelle Filliozat évoque plusieurs possibilités qui pourraient expliquer pourquoi un enfant pleure la nuit de manière fréquente :

  • des émotions bloquées, notamment consécutives à la naissance

Il s’agit de trouver la source du traumatisme et de fournir des outils à l’enfant pour l’exprimer. Isabelle Filliozat évoque un éventuel traumatisme lié à la naissance quand les réveils sont systématiques et à la même heure. Si l’accouchement a eu lieu dans la nuit, il est possible que ces réveils correspondent à l’heure de naissance. La clé consiste à faire le deuil de cette naissance idéale, de la travailler en conscience pour faire la paix avec soi-même, se libérer de la culpabilité afin de pouvoir accompagner les émotions de l’enfant.

Une fois ce travail effectué sur nous-même, on pourra raconter à l’enfant l’histoire de sa naissance, en se mettant à sa place (par exemple : « Tout à coup, tu as senti que ça s’est bloqué, maman a eu peur, tu avais du mal à sortir et tu as eu peur toi aussi… »). Cet accompagnement par la parole peut se faire avec un psychothérapeute professionnel et participe à créer du sens à l’intérieur du cerveau de l’enfant.

Pour comprendre les impacts des conditions de notre naissance sur nos vies, je vous invite à lire cet article : Dis moi comment tu es né, je te dirai qui tu es.

  • des terreurs comme des « bugs » dans le cerveau

Il n’est pas toujours aisé d’identifier les sources des terreurs des enfants. Dans ce cas, Isabelle Filliozat recommande le recours aux techniques de Neurofeedbak. Ces techniques douces aident le cerveau à se réorganiser de lui-même pour mieux fonctionner.

La méthode NeurOptimal® permet d’accéder aux capacités autorégulatrices du cerveau et donne des résultats vérifiés: elle détecte les dysfonctionnements, en informe le cerveau et lui permet de s’auto-réparer.


Voir le site de la méthode NeurOptimal® pour plus de renseignements et la liste des praticiens en France.

Le plan physiologique (les microbiotes)

Isabelle Filliozat alerte sur le fait que les pleurs ne sont pas toujours liés aux émotions : la piste entérique peut être explorée quand l’enfant a des selles anormales, quand il n’a pas bon appétit, qu’il refuse systématiquement un certain type d’aliments ou qu’ils se réveillent toujours à la même heure.

Il est possible d’évoquer cette piste avec un médecin ou un pédiatre afin d’en mesurer la pertinence.

 

Pour aller plus loin : Dormir sans larmes de Dr Rosa Jové (éditions Les Arènes)

enfant dormir sans larme

……………………………………………………………………………………………………………………

Source : Au Coeur des Émotions de l’Enfant : conférence d’Isabelle Filliozat à Pertuis (Mars 2017 – 1h30min)

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Isabelle dit :

    Bonjour, est-ce possible de pouvoir communiquer par email, j’ai besoin de soutien et de conseils pour le sevrage et dodo de ma fille.

  1. 26 avril 2017

    […] en cas de troubles du sommeil, de troubles psychologiques (voir cet article) ou de reflux gastriques, les réactions varient uniquement en fonction du degré de maturité de […]

  2. 20 août 2017

    […] en cas de troubles du sommeil, de troubles psychologiques (voir cet article) ou de reflux gastriques, les réactions varient uniquement en fonction du degré de maturité de […]

  3. 20 août 2017

    […] en cas de troubles du sommeil, de troubles psychologiques (voir cet article) ou de problèmes de santé (ex : reflux gastriques), les réactions varient uniquement en fonction […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *