Rendre nos enfants heureux, la vraie priorité ?

Rendre nos enfants heureux, la vraie priorité ?

Jennifer Senior est une auteur américaine. Elle s’interroge sur la profusion des livres d’éducation (comment éduquer des enfants parlant le mandarin ? comment apprendre à coder aux enfants ?…) et se demande pourquoi la parentalité est autant chargée d’anxiété et de peur de mal faire de nos jours.

Pour elle, la parentalité moderne a été rendue plus difficile par plusieurs facteurs :

  • les enfants sont devenus, en utilisant les termes d’un sociologue sans pitié, « économiquement inutiles, mais émotionnellement inestimables. » 
  • il serait plus facile pour les parents de remplir leur nouveaux rôles s’ils savaient à quoi ils préparent leur enfants : à quoi ressemblera le futur ? 
  • les parents endossent de nouveaux rôles en tant que mari et femme car la plupart des femmes ont un emploi. Or, on n’a pas de règles, de scénario, de normes sur ce qu’on doit faire quand un enfant arrive et que les parents ont tous les deux un emploi : comment concilier vie personnelle et professionnelle ? 
  • l’État et la société offrent peu de soutien (congés maternité et paternité courts et mal rémunérés, manque de places en crèche, pression sociale sur les mères et pères au foyer…)

Le poids qui pèse sur les épaules des parents de rendre leurs enfants heureux est devenu trop lourd. Jenifer Senior propose une alternative :

Je ne sais pas comment créer de nouvelles normes pour ce monde, mais je pense que dans notre quête désespérée de créer des enfants heureux, on endosserait le mauvais fardeau moral. Ça me paraît être un meilleur objectif, si j’ose dire, un but plus vertueux, de se consacrer à une éducation productive et morale, et simplement espérer que le bonheur leur viendra par la vertu du bien qu’ils font de leur talent et de l’amour qu’ils reçoivent de nous.


C’est, en tout cas, une solution au fait de ne pas avoir de scénario. A défaut de ne pas avoir de nouveaux scenarii, on suit simplement les plus vieux dans le livre : décence, déontologie, amour. – Jennifer Senior

 

 

Peut-être alors qu’on pourrait résumer tous les livres de parentalité à deux mots : attention et écoute.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *