Quand l’illusion d’incompétence (ou se croire incompétent) entrave la réussite des enfants (et ados)

L’illusion d’incompétence (ou se croire incompétent) : qu’est-ce que c’est ?

Jusqu’à quel point les élèves du primaire peuvent-ils souffrir de l’illusion d’incompétence?

Comment cette difficulté supplémentaire les touche-t-elle?

Comment reconnaître l’illusion d’incompétence chez un enfant?

Telles sont les questions auxquelles cette capsule vidéo (moins de 4 min) du Programme de recherche sur la persévérance et la réussite scolaire du Québec tente de répondre.

 

illusion d'incompétence

Quels éléments sont influencés par l’illusion d’incompétence ?

illusion d'incompétence

 Comment détecter l’illusion d’incompétence ?

6 éléments à prendre en compte pour détecter l’illusion d’incompétence :

  1. Perfectionnisme négatif
  2. Critiques récurrentes et négatives de soi
  3. Faible estime de soi
  4. Attributions causales externes : les réussites sont dûes à une cause externe sur laquelle l’enfant n’a pas de pouvoir (la chance par exemple)
  5. Le manque de motivation
  6. Les perceptions des compétences sont le reflet des compétences attribuées à l’enfant par ses parents, basées sur des croyances et des étiquettes (dans la famille, on n’est pas doué en maths; les sciences, c’est pas ton truc; tu as toujours été nul en français; tu n’y arriveras jamais…)

 


Comment lutter contre l’illusion d’incompétence ?

Travailler sur l’estime de soi – des pistes ici

Travailler sur la confiance en soi – des pistes ici

Travailler sur les attributions causales internes : les réussites sont le fruit des efforts, du travail, des compétences – des pistes ici

Encourager en mettant l’accent sur la description, les efforts, les réussites, les émotions ressenties – des pistes ici

Développer l’esprit de croissance – des pistes ici

En tant qu’adulte, adopter une attitude positive et constructive, en dehors des étiquettes enfermantes et définitives, pour dépasser les déterminismes – des pistes ici

Activer les leviers de la motivation – des pistes ici

Expliquer le fonctionnement du cerveau et la neuroplasticité cérébrale – des pistes ici

Valoriser les enfants – des pistes dans Je crois en toi, un excellent livre rédigé par des enseignantes qui livrent les outils d’éducation positive et bienveillante qu’elles utilisent en classe.

je crois en toi

Commander Je crois en toi sur Amazon.

Enregistrer

2 réponses

  1. Danielle dit :

    Merci, je n’ai pas encore suivi tous les liens mais la vidéo arrive juste à point pour me donner une piste pour comprendre et éventuellement aider des enfants participant à mes ateliers d’activités manuelles créatives qui renonce dès qu’ils ont le sentiment d’échouer et expriment une forte frustration (mais ils reviennent avec à chaque fois cette expression sur le visage qui montre qu’ils « savent » qu’ils vont se tromper et – de fait – dès la première petite difficulté, ils se bloquent. Avant, ils abandonnaient, maintenant ils partent et reviennent la mine sombre de celui qui est convaincu qu’il va encore échouer et qui en a déjà honte !
    Lors de mon dernier atelier, contrairement à mes principes issus de la pédagogie Freinet du tâtonnement expérimental qui fait la part belle à l’erreur créatrice je les ai – à la fin de l’atelier (c’était déjà énorme qu’ils soient restés jusqu’au bout !) je les ai aidé à finaliser leur production comme ils estimaient qu’elle devait être pour être réussie et je les ai vu exprimer quelque chose qui ressemblait à de l’estime de soi pour la première fois….
    Je pense que ce qui a joué c’est que j’ai vraiment eu du temps pour m’occuper prioritairement de chacun/e d’eux /elles et de tenter de comprendre ce qu’ils/elles voulaient obtenir comme résultat.
    S’ils/elles reviennent (ce sont des ateliers libres sans inscription et sans prétention autre que de permettre aux enfants de créer librement) j’aurai une meilleure compréhension de leurs difficultés (ce sont des enfants qui, par ailleurs, semblent très sûrs d’eux), même si j’en avais l’intuition (mais l’explicitation donne toujours un éclairage plus lumineux).

  2. Carole dit :

    Bonjour,
    Cette illusion d’incompétence peut aussi être due au fait que l’intelligence est multiple, mais pas forcément mise en valeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.