Les trois dessins : pour aider les enfants à surmonter des difficultés ou blocages émotionnels

Les trois dessins : pour aider les enfants à surmonter des difficultés ou blocages émotionnels

Dans le livre La communication positive parents/enfants, Sophie Néel propose un outil pour aider les enfants à surmonter des difficultés ou des blocages émotionnels.

Elle propose de dessiner pour libérer les émotions bloquées.

Matériel

Des crayons de couleur ou feutres

Trois feuilles de papier numérotées de 1 à 3

Déroulement de l’activité

Sur la première feuille, on demande à l’enfant de se dessiner avec son problème. On lui suggérera de mettre le plus de détails possibles. Est-ce qu’il ou elle pleure ? Où est la douleur dans son corps ? Quel temps fait-il à l’extérieur ?

Si l’enfant a des problèmes avec des copains, il peut les dessiner. Il peut aussi noter des mots.

On parlera à l’enfant à la troisième personne en faisant référence à lui sur son dessin. Cela l’aidera à prendre du recul face à son problème (ex : la douleur se trouve dans quelle partie de sa tête ?). Cette première étape est vraiment le moment pour l’enfant d’exprimer tout ce qu’il ressent.

Sur la troisième feuille, l’enfant se dessinera une fois son problème résolu. Comment son visage est-il ? Quel temps fait-il dehors ? Comment se sent-il dans son corps quand tout va bien ? Là encore, on invitera l’enfant à mettre le plus de détails possible (pourquoi pas en faisant le parallèle avec les éléments du premier dessin, en version positive et heureuse cette fois pour symboliser le changement).

Cette fois, on s’adressera à l’enfant à la deuxième personne afin de l’impliquer au maximum dans ce changement (ex : comment te sens-tu maintenant que tout va bien ? c’est comment dans ta tête ?)

Une fois les deux dessins terminés, on invitera l’enfant à prendre la feuille n°2.

On placera la feuille n°2 entre le dessin n°1 et le dessin n°3. On demandera à l’enfant de dessiner comment il est passé du dessin n°1 (le problème) au dessin n°3 (le problème est résolu). On formulera la question de manière à sous entendre que c’est déjà fait, que le problème a été surmonté.

Il se peut que l’enfant ne sache pas quoi dessiner au début. On pourra lui faire quelques propositions (fusée, cheval, escalier, labyrinthe) ou lui poser des questions (peut-être que quelqu’un l’a aidé ? est-ce qu’il a besoin d’un objet ?…). L’important est que l’idée finale soit la sienne.

Quand les trois dessins sont terminés, on demandera à l’enfant ce qu’il voudra faire du dessin n°1. Il arrive qu’il veuille le jeter, le découper, le froisser voire le brûler. Une fois jeté, le problème sera comme parti !

trois-dessins-emotions-enfants

Source : La communication positive parents/enfants (Sophie Néel)

………………………………………………………………………………………………

Source : La communication positive parents-enfants : Une méthode douce et ludique pour aider votre enfant à dépasser ses peurs, cauchemars, émotions négatives, timidité… de Sophie Néel (éditions Josette Lyon).

Commander La communication positive parents-enfants sur Amazon. 

 

 

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 16 décembre 2016

    […] jouer à des jeux qui vont leur permettre de dépasser leurs prochains blocages (des idées ici à l’aide du dessin ou ici avec des cartes […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *