Un jour encore : un conte métaphorique sur l’autonomie

Un jour encore : un conte métaphorique sur l’autonomie

 « Un jour encore » de C. Valentini est un bel album pour enfants qui traite de l’autonomie et de la difficulté à se séparer.

Ce conte italien raconte l’histoire d’un arbre dont les fleurs donnent des fruits qui eux-mêmes donnent des graines. Celles-ci sont impatientes de grandir, de devenir de  grands et beaux arbres et même de parler !

Un beau jour, le vent souffle dans les branches de cet arbre et les petites graines commencent leur long voyage pour Qui-sait-où. Toutes, sauf une ! Cette petite graine  s’accroche tant bien que mal à l’arbre. Ce dernier l’encourage à s’élancer mais finit par trouver le chemin bien difficile pour une si petite graine à force d’y penser… et, surtout, il préfère ne pas rester seul sur sa colline.

 

Jour après jour, l’arbre trouve une nouvelle excuse pour ne pas laisser partir la petite graine : « Je te garde auprès de moi, mais seulement un jour encore… seulement un jour encore… »

  • Il va pleuvoir : « Es-tu bien, là, à l’abri de la pluie ? »
  • Le soleil tape fort : « Il serait imprudent de partir sans un chapeau sur la tête. »
  • Le vent souffle fort : « Il serait déraisonnable de partir par un tel vent sans pull. »
  • « Pour voyager, il faut des chaussures, n’est-ce pas ? » La petite graine n’en a pas.
  • « Pour voyager, il faut une valise, n’est-ce pas ? » La petite graine n’en a pas non plus.

Si bien que la petite graine renonce définitivement à partir. Elle n’apprend ni à parler, ni à voler. Et l’arbre veille sur elle durant toutes les nuits, la protégeant de la lumière de la lune et des étoiles.

« Mieux vaut qu’elle demeure une toute petite graine ici, plutôt que de devenir qui-sait-quoi tout là-bas  ! »

Mais un jour, une pie saisit la petite graine et s’envole. L’oiseau finir par lâcher la petite graine qui roule vers qui-sait-où…

Quelques saisons plus tard, le grand arbre aperçoit sur la colline en face un petit tronc droit et mince. L’arbre reconnaît sa petite graine et comprend qu’elle est devenue elle-même un arbre.

un jour encore conte enfant

Le vieil arbre comprend alors où se trouve qui-sait-où :

« Là, quelque part, n’importe où, dans une belle prairie, jamais loin d’une jolie fleur. Je l’expliquerai à la prochaine graine qui aura peur de me quitter. »

————————–

Un jour encore  illustre à merveille les difficultés que certaines de nos petites feuilles peuvent rencontrer au moment de se séparer de nous, mais aussi la réaction de sur-protection que nous pouvons être tentés d’adopter en tant que parent. Les enfants pourront prendre conscience de toutes les choses passionnantes qui les attendent qui-sait-où et les parents du formidable potentiel qui attend de se révéler en chaque enfant.

Commander Un jour encore sur Amazon.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *