Les 8 types de personnalité selon le modèle ANC (approche neuro-cognitive et comportementale)

8 types personnalité anc

Selon le modèle ANC, il existe 8 types de personnalité différentes. Les connaître permet de mieux comprendre et d’accepter les personnalités et les motivations de chacun.

Ces personnalités correspondent au moi profond des personnes, ce qui les anime, ce qui leur fait plaisir, ce qu’elles aiment faire et être.

Nous possédons tous entre 2 et 4 de ces personnalités. Aider un enfant à identifier ses types de personnalité lui permettra de développer ses talents, son potentiel, de s’épanouir en prenant confiance en lui.

Par ailleurs, il est possible qu’un parent et son enfant ait des personnalités différentes (et donc des motivations et des valeurs différentes). Connaître les personnalités des uns et des autres (adultes et enfants ) permet de mettre des mots sur les différences. Par exemple, un parent compétiteur aura du mal à comprendre un enfant philosophe qui joue uniquement pour le plaisir.

Quels sont les 8 types de personnalité ?

Le philosophe

Ses caractéristiques sont la curiosité, l’optimisme, la simplicité de vie, la capacité à prendre du recul, à prendre son temps. Le philosophe aime se promener sans forcément avoir de but juste pour le plaisir de la contemplation, du contact avec la nature, de l’observation. Il aime aller à son rythme et apprécie les choses de la vie (repas, musique, lecture…).

Comment le motiver ? Lui permettre de prendre son temps, de mettre en place un environnement de travail agréable (travailler dans la nature par exemple), éviter de lui mettre la pression et d’avoir une attitude pessimiste.

 

Le novateur

Ses caractéristiques sont l’autonomie, la responsabilité, la réflexion, la logique, le goût de la compréhension. Le novateur aime comprendre comment fonctionne les choses, adore découvrir et apprendre de nouvelles choses. Il est souvent intéressé par les sciences et les techniques.

Comment le motiver ? Lui permettre d’apprendre et de découvrir toujours des nouveautés, présenter des problèmes complexes, éviter de demander d’apprendre quelque chose sans qu’il puisse le comprendre, éviter les tâches répétitives.

 

L’animateur

Ses caractéristiques sont le mouvement, le jeu, le rire, la liberté, le changement, la créativité ou encore le voyage. L’animateur raconte souvent ds blagues, il est drôle et met de l’ambiance, il a besoin de bouger.

Comment le motiver ? Lui proposer de travailler en bougeant, intégrer le jeu dans les apprentissages, éviter de lui demander de rester assis sans bouger ou d’imposer un cadre trop rigide.

 

Le gestionnaire

Ses caractéristiques sont la gestion, la sécurité, l’épargne, la prévoyance, la prévision, la possession, le confort, la prévention des risques. Le gestionnaire est en général très organisé, il range ses affaires et sa chambre, il aime classer, organiser et trier pour le plaisir.

Comment le motiver ? Faire en sorte que l’environnement de travail soit ordonné, préparer des plannings, le laisser organiser, faire des plans bien structuré pour les leçons, éviter le désordre et l’imprévu.

 

Le stratège

Ses caractéristiques sont la convivialité, l’art de vivre, la vie sociale, le sens du monde, la loyauté, l’organisation pour des groupes de personnes, la stratégie, la coordination et la prise de décision. Le stratège est à l’aise en société, il aime briller et se montrer. Il aime être leader (pour les enfants, on le retrouve souvent parmi les délégués de classe).

Comment le motiver ? Créer un groupe de travail, prévoir un projet qu’il pourra gérer, éviter de le faire travailler seul.

 

Le compétiteur

Ses caractéristiques sont la prise d’initiative, la compétition, la combativité, la persévérance, la progression, la conquête, le défi, l’ambition, l’autorité, le pouvoir décisionnel. Le compétiteur fait ce qu’il fait dans le but de gagner, d’être meilleur que les autres. Il persévère même quand c’est difficile.

Comment le motiver ? Lui lancer des défis, le faire participer à des compétitions, l’inciter à se dépasser lui même (plutôt que de dépasser les autres), éviter la routine.

 

Le participatif

Ses caractéristiques sont l’affect, le contact chaleureux, la douceur, la gentillesse, le travail en équipe, la synergie. Le participatif aime faire les choses en petits groupes et aider les autres. Il a besoin de contacts chaleureux et de partager des moments avec des amis.

Comment le motiver ? Lui proposer de travailler avec ses amis, l’encourager dans son travail, faire en sorte que l’environnement soit le plus convivial et chaleureux possible, éviter l’isolement et un environnement trop impersonnel.

 

Le solidaire

Ses caractéristiques sont l’altruisme, le plaisir de faire plaisir, la disponibilité, la serviabilité, la tolérance, le pardon, la modestie, la discrétion, la simplicité. Le solidaire va oublier ses propres besoins au détriment des autres qui sont dans le besoin.

Comment le motiver ? Le rendre utile auprès d’autres personnes, lui proposer de s’engager dans une association humanitaire, éviter de l’empêcher d’aider ou de lui demander de se mettre en avant.

 

Comment identifier les types de personnalité ?

Pour identifier notre bouquet de personnalités (et celui des enfants), on peut observer les activités pratiquées avec plaisir et qui ressourcent. Ce sont celles vers lesquelles on se tourne pour se recharger. Le plaisir qu’elles apportent est inconditionnel et ne dépend pas du résultat. Elles sont propres à chacun et indépendantes de toute influence (éducation, école, religion…).

Avoir conscience des bouquets de personnalité est essentiel car la conscience de ce qu’on aime faire et de ce qui nous ressource est la base de la motivation et du plaisir de vivre.

On peut se poser des questions pour faire émerger les personnalités (au sujet des enfants et au sujet de soi-même) :

  • qu’est-ce qui le/la/me motive ?
  • qu’aime-t-il/elle faire spontanément sans besoin d’encouragement, sans exigence de résultat, quelques soient les difficultés rencontrées ?
  • qu’est-ce qui le/la détend, lui redonne le moral quand il/elle est fatigué(e) ou de mauvaise humeur ?
  • quelles sont les valeurs qui le/la font vibrer, qui représentent son idéal de vie ?
  • quels types d’activités fait-il/elle par raison, nécessité ou obligation, avec effort ou seulement quand il est contraint, récompensé voire rémunéré ?
  • qu’est-ce qu’il/elle ne supporte pas, qu’il/elle n’aime pas faire ou le/la démotive ?
  • qu’est-ce qui génère chez lui/elle une profonde intolérance et qu’il/elle ne ferait jamais s’il/elle le pouvait ?
  • quand ses yeux brillent-ils ?

On pourra aussi poser des questions directement aux enfants :

  • est-ce que ça te fait plaisir de faire ceci ou cela ?
  • qu’est-ce que tu fais sans effort ?
  • quand tu as du temps libre, qu’est-ce que tu fais ?
  • quand tu étais petit, en quoi trouvais-tu du plaisir ?
  • si ça ne se passe pas bien, as-tu le même plaisir ?

 

En découvrant les personnalités selon le modèle ANC (ou tempéraments), on sera sur la bonne voie pour faire émerger le potentiel des enfants (ce qu’ils aiment faire, ce qu’ils font bien, ce qu’ils veulent vraiment faire). Quand on ne laisse pas suffisamment de place pour l’expression du tempérament, un enfant ou un adolescent risque de perdre petit à petit sa motivation.

 

……………………………..

Source : On ne peut donner que deux choses à ses enfants : des racines et des ailes de Carole Bloch (éditions Edilivre). Disponible en librairie ou sur internet.

Commander On ne peut donner que deux choses à ses enfants : des racines et des ailes sur Amazon.

on ne peut donner que deux choses à ses enfants des racines et des ailes

 

Enregistrer