La Communication Connectée : les bébés et les jeunes enfants ont tant de choses à dire !

Parler et écouter les bébés, c’est possible grâce à la Communication Connectée, un processus simple et accessible pour écouter ce que leurs bébés ont à dire.

A partir de leur expérience de parents, Hélène Gérin et Frédéric Laloux ont développé le processus de Communication Connectée. Cette technique, basée notamment sur la kinésiologie, permet des échanges d’une richesse insoupçonnée : le bébé peut exprimer ses ressentis, ses besoins et ses questionnements.

Comment pratiquer la Communication Connectée ? Dans quels cas ? Pour quels bénéfices ? Une courte présentation de cette manière de communiquer avec les bébés et les jeunes enfants.

 

Extrait de l’introduction du livre J’ai tant de choses à te dire (de Hélène Gerin et Frédéric Laloux)

Les bébés ont tant de choses à dire…

Nous étions loin d’imaginer, à l’arrivée de notre enfant, que l’aventure à trois allait aussi donner naissance aux découvertes que nous partageons avec vous dans ce livre. Au départ, nous avions simplement la conviction profonde qu’un bébé est dès sa conception un être à part entière, au niveau physique, émotionnel et spirituel. Qu’il ressent profondément 1 es choses, qu’il a besoin d’exprimer ce qu’il vit et d’être en relation avec ses parents. C’est ce qui nous a donné envie, à la naissance de notre fils, d’aller à la rencontre de cette part profonde en lui. Nous avons expérimenté, hésité, recommencé, jusqu’à développer cette méthode de communication que nous appelons la «communication connectée». En chemin, nous avons découvert que la vie intérieure de notre bébé était riche, nuancée, complexe et émouvante, au-delà même de ce que nous avions imaginé. Quel beau cadeau la vie a déposé sur le chemin de notre jeune famille !

Fondamentalement, nous n’avons rien inventé. Nous avons développé une technique sur base de pratiques existantes – en géobiologie, en kinésiologie, en communication non violente, etc. – et cela a donné lieu à des interactions à la fois simples et étonnamment puissantes avec notre bébé, à un âge où il ne pouvait pourtant pas encore s’exprimer par la parole.

Dès la naissance, à travers le toucher, les câlins, la voix, le babillage, les regards, le rire, l’haptonomie, le massage, etc., nous pouvons tisser des liens extraordinairement riches avec les nouveau-nés. Mais, dans certaines situations, la parole fait cruellement défaut : en particulier, pendant ces moments difficiles, parfois éreintants, où le bébé pleure et où nous ne comprenons pas ce qu’il veut exprimer.

Au départ, c’est principalement dans ces moments-là que nous avons utilisé la communication connectée. C’est aussi souvent la motivation première des parents qui veulent apprendre cette technique dans les ateliers que nous organisons : comment dénouer les crises de pleurs, quand le bébé s’enfonce dans la frustration de ne pas être compris et les parents dans celle de ne pas comprendre leur bébé. Souvent, la communication connectée permet de sortir rapidement de cette escalade.

Et puis très vite, nous avons compris que la communication connectée ne se limitait pas seulement aux pleurs ! Elle permet de créer et de nourrir des échanges enrichissants à tout moment de la journée, quand le bébé veut nous inviter dans son monde, nous poser des questions ou partager ce qu’il ressent.

Et vous, avez-vous essayé ? quels sont vos retours sur la Communication Connectée ?
Commander J’ai tant de choses à dire sur Amazon (éditions Le Souffle d’Or).