Projet “Répandre l’amour” : des exemples de pratiques en classe

Stephanie MacArthur est professeure dans un collège aux Etats Unis (ses élèves ont entre 13 et 14 ans). Elle a proposé un projet à ses élèves qu’elle a nommé “Répandre l’amour”. Le principe est le suivant :

  • un élève s’assoit dos au tableau,
  • les autres élèves écrivent au tableau chacun un mot gentil, un mot de gratitude, une qualité à souligner à propos de l’élève en question,
  • une fois que les camarades ont terminé d’écrire leurs messages, l’élève peut se retourner et lire les messages positifs laissés par ses camarades à son sujet.

Il n’est pas rare que l’élève finisse par pleurer de joie et l’effet de bien-être peut durer plusieurs jours !

Le principe sous jacent à ce projet est qu’on apprend mieux quand on est heureux. Introduire des éléments de psychologie positive dans les classes aide les élèves à tirer le meilleur d’eux-mêmes, à prévenir les maladies comme la dépression et à renforcer leur motivation en même temps que leur estime de soi.

Par ailleurs, cet exercice participe à développer des compétences sociales et à cultiver un esprit de coopération entre les élèves.

Traduction de l’introduction : Le collège est difficile. J’ai décidé de tester une activité qui vise à promouvoir la gentillesse et augmenter l’estime de soi. Le concept ? Ecrire une affirmation à propos de la personne qui fait face à la salle de classe et qui ne peut pas lire ce que les autres écrivent (pas encore tout du moins…).