Un enfant trop agité ? Quel est son carburant ?

Dans cette vidéo, Isabelle Filliozat nous met en garde contre les méfaits du sucre et des additifs dans l’alimentation des enfants.

L’alimentation des enfants a une incidence sur l’hyperactivité et le déficit d’attention.

 

Isabelle Filliozat propose plusieurs pistes pour bien nourrir le cerveau des enfants :

  • diminuer le sucre et supprimer les sucres blancs

Les sodas et bonbons peuvent être réservés aux grandes occasions. Dans les gâteaux, on peut remplacer le sucre blanc par du miel, du sucre complet, du sirop d’agave ou de la stévia.

L’aspartame est à éviter car elle peut aussi déclencher des comportements proches de l’hyperactivité.

  • supprimer les produits chimiques dont on sait qu’ils stressent le cerveau

Isabelle Filliozat conseille de vérifier la composition des produits alimentaires et de traquer les additifs alimentaires commençant par E quelque chose. L’Union Européenne impose aux indutriels la mention suivante : “Ces colorants peuvent avoir un effet nuisible sur l’activité et l’attention des enfants.” sur les emballages des produits contenant du E110, E104, E122, E129, E102 et E124.

A ce lien la liste des additifs par ordre de dangerosité.

La surconsommation de phosphates, de sel, de lait, de gluten et de glutamate peut aussi être liée aux problèmes de comportement que rencontrent certains enfants : hyperactivité, irritabilité, problème de concentration…


UN ZESTE DE CONSCIENCE DANS LA CUISINE d’Isabelle Filliozat est disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander UN ZESTE DE CONSCIENCE DANS LA CUISINE sur Amazon.