9 contes qui guérissent les blessures des enfants

A la fin du livre de Jacques Salomé Papa, maman, écoutez-moi vraiment, j’ai eu la surprise de tomber sur une section « Quelques contes à guérir »: 9 contes qui guérissent les blessures des enfants.

contes qui guérissent pour enfants

Ces contes ne sont pas illustrés et ne sont en tant que tels des histoires à lire aux enfants mais j’imagine bien des parents les lire, les méditer et pouvoir les réciter plus ou moins précisément de tête à leurs enfants. Comme les conteurs d’autrefois qui racontaient des histoires sans support écrit finalement !

Je vous livre la liste de ces 9 contes ainsi que les cas dans-lesquels ils peuvent aider la communication entre enfants et parents :

  • Conte de la petite fille kangourou qui avait un très grand chagrin secret… pour les enfants qui font pipi au lit.
  • Conte de la petite hirondelle qui avait enfermé sa peur dans un gros bouton tout noir… pour les enfants qui ont des symptômes psycho-somatiques, et notamment une petite fille qui avait une verrue énorme l’empêchant de marcher. Cette verrue avait été attrapée à la piscine le jour où elle avait failli se noyer en apprenant à nager…
  • Conte de la petite belette qui se posait des vraies questions… pour les enfants tristes qui se plaignent souvent ou ceux qui doutent de leurs origines.
  • Conte du petit garçon qui voulait devenir grand et garder quand même son doudou… pour les enfants qui se débattent entre le désir d’être grand et celui de rester petit.
  • Conte de la petite mésange qui avait eu très peur et qui gardait tout au fond d’elle une colère terrible… pour les enfants angoissés, qui ont du mal à dormir ou qui n’arrivent plus à faire confiance à leurs parents.
  • Conte de la petite chèvre qui avait tout pour être heureuse… pour les enfants qui n’arrivent pas à parler de leurs problèmes, pour les filles devenues anorexiques.
  • Histoire d’une fleur inconnue et de son jardinier… pour les enfants qui ont peur de leur papa, pour les parents qui n’arrivent pas à parler à leurs enfants.
  • Histoire du petit dauphin et de son ami le petit oursin... pour les enfants qui assistent à des scènes violentes et traumatisantes, comme voir son chien écrasé.
  • Quand il est possible de mettre des mots : dialogue entre une grand-mère et sa petite fille… pour les enfants qui ont l’impression que leurs parents ne les aiment pas.

Ces histoires n’amènent pas forcément une réponse aux questions des enfants (et encore moins des parents) mais permettent surtout de mettre des mots sur les sentiments des enfants, de leur permettre d’accompagner leur colère, leurs doutes, leur tristesse, leurs angoisses. Les enfants pourront s’identifier aux personnages et se dire qu’ils ne sont pas les seuls à ressentir ce qu’ils ressentent, qu’ils ne sont ni des monstres ni des extra-terrestres. Ces contes peuvent être vus comme des portes vers un dialogue, des ouvertures, des accompagnateurs, des médiateurs entre parents et enfants.


……………………………………………………………………..

Source : Papa, maman, écoutez-moi vraiment par Jacques Salomé.

Commander Papa, maman, écoutez-moi vraiment sur Amazon.

Enregistrer

Enregistrer

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Adeline dit :

    Cette lecture semble très intéressante et très profitable, à tous niveaux. Je vais essayer de me la procurer. Merci pour ce compte-rendu.

  2. Olivia dit :

    Cela me fait penser auX « contes de l’infini » d’Aline Méry. Des contes mettant en scène des animaux et véhiculant des valeurs de bienveillance et respect.

  3. ça semble très intéressant. Je vais aussi me les procurer. Merci pour l’info.

  1. 4 février 2015

    […] Papa, maman, écoutez-moi vraiment, Jacques Salomé a également écrit 9 contes pour guérir les blessures des enfants, et notamment […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *