Les compliments descriptifs : un outil utile pour élever les enfants avec bienveillance (même quand c’est difficile)

Les compliments descriptifs : un outil utile pour élever les enfants avec bienveillance (même quand c’est difficile)

compliment descriptif éducation bienveillante

Noël Janis-Norton est enseignante, éducatrice et consultante et a écrit le livre J’élève mes enfants avec bienveillance (même quand c’est difficile !). Dans cet ouvrage, elle propose un outil utile pour inciter les enfants à faire de leur mieux.

Pourquoi les compliments évaluatifs n’obtiennent pas de résultats (sur la confiance en soi des enfants, sur la persévérance, sur la coopération)

Noël Janis-Norton cite plusieurs risques liés aux compliments évaluatifs :

  • inflation des compliments : il faut toujours trouver des superlatifs pour montrer à quel point nous pouvons êtres ravis ou fiers des enfants,
  • perte de valeur : les mots « magnifique », « formidable » ou « génial » peuvent être lancés sans implication, attention réelle ou engagement envers les réalisations ou actes des enfants,
  • sentiment d’imposture : les enfants finissent pas ne plus croire les compliments exagérés ou les généralités pompeuses qui leur sont adressés,
  • perte de confiance dans les parents : les enfants risquent de ne plus croire les compliments des parents et de ne plus compter sur eux pour confier leurs doutes, leurs erreurs ou leurs échecs (peur d’être incompris),
  • inefficacité : les compliments évaluatifs sont trop généraux pour transmettre une information utile aux enfants à propos de ce qu’il peuvent faire à l’avenir pour adopter une attitude appropriée.

Une nouvelle sorte de compliments : les compliments descriptifs

Ce nouveau « langage » a le pouvoir de transformer la vie de famille et est bénéfique à la fois pour l’enfant et le parent. Noël Janis-Norton y voir plusieurs avantages :

  • améliorer le comportement des enfants,
  • apaiser les relations conflictuelles,
  • restaurer la gratitude,
  • motiver les enfants,
  • augmenter l’estime de soi des enfants,
  • susciter la coopération,
  • nourrir le besoin de reconnaissance des enfants,
  • renforcer le lien parents/ enfants (les enfants se sentant appréciés et approuvés).

Le compliment descriptif permet aux enfants de savoir exactement ce que leurs parents veulent qu’ils fassent (et qu’ils ne fassent pas). A force de recevoir des compliments descriptifs, les comportements positifs et appropriés deviennent des habitudes ancrées.

Le Compliment Descriptif apporte aux enfants la preuve qu’ils peuvent bien faire et se comporter de façon appropriée, puisque c’est ce qu’ils viennent à l’instant de faire. – Noël Janis-Norton

Les compliments descriptifs sont également utiles et bénéfiques pour les parents. Noël Janis-Norton estime que le compliment descriptif permet aux parents de traiter les enfants avec le respect qu’ils méritent, « aussi agaçant que nous puissions trouver leur comportement » tout en donnant des alternatives aux cris, punitions et jeux de pouvoir.

Formuler des compliments descriptifs efficaces

Les mots justes 

Le Compliment Descriptif consiste à remarquer et à mentionner très précisément ce que vos enfants ont bien fait, ou ce qu’ils n’ont pas mal fait. Pour complimenter ainsi de façon descriptive, les parents doivent momentanément arrêter tout ce qu’ils étaient en train de faire, et être véritablement attentifs à ce que l’enfant fait ou ne fait pas. Le simple fait de ralentir et de faire attention, en lui-même, nous offre une « respiration » précieuse, un petit moment que nous pouvons consacrer à communiquer notre amour et notre approbation à notre enfant. – Noël Janis-Norton

La formulation des compliments descriptifs passe par le fait de :

  • remarquer ce que l’enfant fait bien, ou au moins suffisamment bien (même un enfant très irritant fait chaque jour beaucoup de choses appropriées),
  • dire à l’enfant exactement ce qu’on constate,
  • éliminer toute forme de compliment évaluatif.

Tout comme nous savons que pour une croissance physique optimale, le corps des enfants a quotidiennement besoin de nourriture, rappelons-nous aussi que pour un développement émotionnel optimal, l’esprit des enfants a besoin de nombreuses marques de reconnaissance et d’approbation, chaque jour. –  Noël Janis-Norton

Les bons moments 

Noël Janis-Norton conseille de cibler les habitudes inappropriées des enfants en remarquant et en mentionnant chaque moment, même très court, où il ne cède pas à ces habitudes. Formuler des compliments descriptifs consiste à remarquer les petits efforts autant que que les réussites importantes, même si le résultat n’est pas encore satisfaisant… quitte à avoir une loupe au début !

L’élément clef, fondamental, c’est d’identifier un comportement irritant de l’enfant (cette étape n’est pas difficile en général !) puis de remarquer et mentionner fréquemment par la suite les caractéristiques spécifiques de chaque petit pas qu’il fait dans la bonne direction. – Noël Janis-Norton

10 exemples de compliments descriptifs

Je suis content.e que tu aies ramassé tes livres qui étaient par terre, sans que j’aie à te dire quoi que ce soit à ce propos. J’ai remarqué que tu pensais de plus en plus à remettre les choses à leur place. C’est faire preuve d’autonomie.

Même si vous avez tous les deux envie de parler, vous ne nous coupez pas la parole. Vous savez rester patients.

Merci d’avoir éteint dès que je te l’ai demandé sans trop discuter. C’est vraiment de la coopération de ta part.

Je suis content.e de voir que tu as descendu les tasses de ta chambre lorsque je te l’ai demandé. Et tu n’as pas seulement posé les tasses sur la table de la cuisine, tu les as mises dans l’évier. Tu montres que tu as le souci du détail et que tu fais les choses jusqu’au  bout. C’est autant de travail en moins pour moi.

Il y a six phrases dans l’histoire que tu as écrite et tu t’es souvenu de mettre une majuscule au début de cinq d’entre elles. Tu sais être attentif aux détails.

Tu as mis ton pyjama alors même que tu aurais voulu rester debout plus tard pour regarder ce programme à la télé. Tu as fait ce que je t’avais demandé.

Durant l’heure qui vient de s’écouler, tu n’as dit aucune méchanceté à tes frères bien qu’ils puissent parfois être pénibles. Tu as gardé ton calme. Tu peux vraiment être fier de toi. Garder son calme n’est pas du tout facile.

Vous vouliez chacun jouer à un jeu différent, mais vous ne vous êtes pas disputés longtemps. Vous avez trouvé vous-mêmes une solution. Et aucun de vous n’est venu me demander de la trouver à votre place. Vous avez fait preuve d’autonomie.

Tu ne le prends pas. Tu ne fais que le regarder. (face à un objet tentant pour un enfant)

Je t’ai vu avec le chat, tu étais très délicat avec lui. Tu ne l’as pas serré trop fort dans tes bras.

…………………………………………………………………………..
Source : J’élève mes enfants avec bienveillance (même quand c’est difficile !) de Noël Janis-Norton (éditions L’Instant Présent). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander J’élève mes enfants avec bienveillance (même quand c’est difficile !) sur Amazon ou sur le site de l’éditeur.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Caroline Muller dit :

    Bonjour,
    Pas toujours simple à mettre en pratique, je tends à me faire rattraper par mes anciennes habitudes mais promis je travaille à m’améliorer et à faire de vrais compliments descriptifs. Désormais quand mon p’tit gars de bientôt 2 ans me tend son dessin, je m’efforce de ne pas lui lancer un « Oh quel beau dessin! », à la place je lui dis : « je vois que tu y a mis toute ton énergie ! » et je lui demande ce qu’il a voulu dessiner. Parfois je joue même à chercher ce que moi je vois, comme dans les nuages…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *