En avant les filles ! : débats sur l’éducation et portraits de femmes inspirantes pour nos filles

En avant les filles ! : débats sur l’éducation et portraits de femmes inspirantes pour nos filles

Présentation de l’éditeur

Un livre à partager entre mères et filles pour comprendre l’histoire des femmes et les enjeux du féminisme et inviter les adolescentes à devenir des femmes avec fierté, enthousiasme et ambition !

Retrouvez des dossiers sur les grands moments qui ponctuent la vie des femmes ainsi que des portraits de grandes figures féminines.

J’ai aimé

On peut lire sur la quatrième de couverture cette citation de Edmond et Jules de Goncourt (écrivains français): « On parle à une femme, on lui dit des phrases en sachant bien qu’elle ne comprend pas, comme on parle à un chien ou à un chat« .

féminisme livre jeunesse      livre féminisme filles

A la lecture de cette citation, on comprend l’étendue du chemin parcouru depuis le XIX° siècle… et celui qui reste à parcourir. D’autant plus que le livre contient quantité d’autres citations de ce genre, pas si éloignées de nous que cela dans le temps !  Pensons donc à Pierre de Coubertin qui a dit en 1912 : « Une olympiade femelle serait impratique, inintéressante, inesthétique et incorrecte ».

féminisme pour enfants

livre enfant féminisme

Dans leur ouvrage En avant les filles !, Sandrine Mirza et l’illustratrice Isabelle Maroger proposent des débats sur l’éducation, sur le couple, sur le travail ainsi que des portraits de femmes exceptionnelles vivantes et décédées qui peuvent inspirer nos filles et nos garçons (J.K. Rowling, Jane Goodall, Camille Claudel, Simone de Beauvoir, Angela Merkel, Anne Frank…).

avis livre en avant les filles

J’ai beaucoup aimé ce livre parce qu’il va bien au-delà d’une galerie de portraits.  Les autrices ont fait un remarquable travail de recherche historique et de compilation d’informations sur différents sujets : éducation, sport, sciences, travail, couple, maternité, arts, politique… Sandrine Mirza rompt les tabous et parle de prostitution, d’analphabétisme dans les pays sous développés, de puberté, de parité politique.

En même temps, elle réussit à garder un ton non prescriptif : elle rappelle ainsi que les canons de beauté changent selon les époques et les pays, que leur corps appartient aux femmes (bien que ce droit soit bafoué pour bon nombre de femmes), que la grossesse et la maternité sont des expériences personnelles (que chaque femme vit à sa manière, tantôt épanouie, tantôt gênée et qu’elles ne doivent jamais être un passage obligatoire dans la vie d’une femme).


livre féminisme enfants

Chaque thème est introduit par une double page de chiffres et d’informations sourcées sur les défis qui se posaient (et se posent) encore aux femmes du monde entier. On suit les combats de quantités de femmes qui ont parfois dû se déguiser, masquer leur identité ou rester dans l’ombre des hommes pour assouvir leur passion pour la science, les arts, la politique ou l’aventure (on apprendre par exemple que Sophie Germain s’est initiée seule aux mathématiques puis a pris l’identité d’un garçon pour entrer à Polytechnique au début du XIX° siècle).

en avant les filles livre féminisme

Chose notable, cet ouvrage fait la part belle à la diversité : on y croise Wangari Muta Maathai, militante kényane pour la démocratie, l’écologie et le féminisme, Aung San Suu Kyi, politicienne birmane, Venus et Serena Williams, sportives, Michelle Yeoh, actrice chinoise, Oum Kalthoum, chanteuse egyptienne, Oprah Winfrey, animatrice et femme d’affaires, Indira Gandhi, figure contestée de la politique indienne.

Tout au long de ce livre captivant, j’avais comme un écho en tête cette phase de Simone de Beauvoir, pilier du féminisme : « N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant. ». 

Sandrine Mirza et Isabelle Maroger remplissent parfaitement leur objectif : nous amener à prendre conscience des enjeux et de l’importance du féminisme; inviter les filles, les adolescentes et les femmes à prendre toute leur part dans la société; bousculer les préjugés et les stéréotypes; inspirer les filles… et les garçons !

féminisme livre en avant les filles

A partir de 8/10 ans (selon le niveau de lecture : il y a beaucoup de texte à lire mais la mise en page est aérée et les illustrations nombreuses). 93 pages.

…………………………………………………………………………………………………

En avant les filles ! Débats et portraits de Sandrine Mirza et Isabelle Maroger (éditions Nathan) est disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander En avant les filles ! Débats et portraits  sur Amazon ou sur Decitre.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. jean claude dit :

    Oui…il le fallait! merci aux auteures qui veulent en découdre avec les tabous inexplicables et mythiques ne reposant sur aucun fondement scientifique. La femme est un complément à l’homme et vice -versa..Tous les mêmes potentialités avec des divergences plutôt complémentaires que distantes et martiales….Félicitations!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *