Un petit exercice créatif et coopératif pour se présenter en groupe (adultes et enfants)

Un petit exercice créatif et coopératif pour se présenter en groupe (adultes et enfants)

exercice présentation coopératif

J’ai assisté à une stage d’éducation émotionnelle inspirée par l’approche de Michel Claeys il y a une dizaine de jours. Ce fut très enrichissant en termes d’échanges et de rencontres. Nous étions une douzaine de personnes (toutes des femmes 🙂 ) de tous horizons et de tous âges (enseignantes, infirmière, professeur de yoga, animatrice nature, retraitée…). Les animatrices nous ont proposé plusieurs activités pour faire connaissance de manière progressive et bienveillante.

Elles nous ont d’abord invitées à personnaliser une feuille de papier découpée en forme de feuilles d’arbre en y inscrivant notre prénom, en y ajoutant 2 ou 3 mots traduisant les valeurs qui nous animent et en décorant selon l’envie (dessins, couleurs…). Nous étions assises en cercle et nous avons chacune déposé cette feuille dans un plateau rond au centre du cercle en mentionnant notre prénom et en ajoutant quelques mots si nous le désirions à notre sujet.

Ensuite, les animatrices nous ont invitées à nous placer debout et à nous ranger par ordre alphabétique de prénom sans nous parler. Puis nous avons formé un cercle debout et avons pratiqué la météo intérieure. L’idée est que toutes les participantes désignent en même temps leur météo intérieure à l’aide des mains :

  • 2 mains grandes ouvertes (comme deux soleils) pour une pleine forme,
  • les poings fermés (comme deux nuages) pour un état un peu maussade/ fatigué/ pas tout à fait à l’aise,
  • les mains ouvertes doigts pointant vers le bas (comme la pluie) pour un état désagréable/ douloureux/ négatif.

Grâce à cette symbolique, il est possible de nuancer l’état émotionnel : les mains peuvent être plus ou moins ouvertes pour le soleil, une main peut représenter un nuage et l’autre la pluie… Ce petit exercice a un double objectif : prendre un temps d’intériorité pour se mettre à l’écoute de soi, des sensations du corps, des émotions et communiquer aux autres cet état émotionnel (sans pour autant demander de l’aide ou des conseils mais pour donner une information et permettre une meilleure compréhension mutuelle).

Ensuite, nous avons travaillé sur notre identité et je voudrais vous présenter plus en détails ce petit exercice que j’ai beaucoup apprécié. Nous étions en mouvement dans la salle et, lors d’une rencontre avec une autre participante, nous étions invitées à nous présenter avec ce qui émerge et parle de nous tout en suivant quelques consignes :

  • à la première et deuxième rencontre, utiliser 3 noms (propres ou communs) pour nous présenter,
  • à la troisième et quatrième rencontre, utiliser 3 adjectifs,
  • à la cinquième rencontre, utiliser un nom d’animal,
  • à la sixième rencontre, utiliser un nom de plante,
  • à la septième rencontre, utiliser un nom de couleur.

Cette activité permet de se rendre compte à la fois que chaque relation est spécifique et que nous sommes changeant.e.s d’une minute à l’autre. En effet, nous pouvions choisir de conserver les trois mêmes mots pour les toutes premières rencontres : il s’est trouvé que j’ai changé de nom et d’adjectifs à chaque fois car ce qui émergeait était différent d’une rencontre à l’autre. Ce qui est également instructif est de voir que, au sein de certaines relations, nous avons échangé sur les mots (pourquoi le choix de tel mot ? qu’est-ce que cela représente ?) et, au sein d’autres relations, seuls les mots ont été prononcés.

Je me suis surprise à penser à une hirondelle pour me présenter avec un nom d’animal (c’était le nom de mon club de gymnastique rythmique) et les deux mots pour la plante et la couleur faisaient référence à mes origines, mon enfance passée au milieu des vignes avec mes parents viticulteurs (vigne et bordeaux). Cet exercice permet donc de se connecter à ce qui nous porte, ce qui nous « fait » (je suis « faite » de mon enfance au milieu des vignes).

J’ai beaucoup apprécié cet exercice qui paraît simple et qui est en fait très profond car il fait appel à la spontanéité et à l’affirmation de soi.

Ces petits exercices créatifs et coopératifs de présentation peuvent être utilisés aussi bien avec des adultes que des enfants (en modifiant en fonction de l’âge : par exemple avec les plus jeunes, utiliser seulement un nom d’animal et une couleur).

………………………………………………………………………………………………………..

Ces exercices sont inspirés par le livre Education émotionnelle : de la maternelle au lycée de Michel Claeys (éditions Le Souffle d’Or)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *