Le jeu des girafes et des chacals (pour s’entraîner à la communication non violente)

Le jeu des girafes et des chacals (pour s’entraîner à la communication non violente)

jeu chacal et girafe cnv

Ce jeu est inspiré du livre Parents respectueux, enfants respectueux de Sura Hart et Victoria Kindle Hodson.

Objectif :

Élargir le choix dans la manière d’entendre un message

Apprendre à traduire le langage chacal en langage girafe

 

Préparation :

Chaque participant se dote d’oreilles de chacal et de girafe (à imprimer dans le livre mentionné, à acheter sur cnvc.org ou mettre les mains en cornet pour la girafe et poings fermés pour le chacal)

Un animateur (de préférence un adulte qui est sensibilisé à la CNV) sera désigné et expliquera les 4 manières d’entendre un message selon la Communication Non Violente (CNV) :

  • Oreilles de girafe tournées vers l’autre : EMPATHIE (j’entends les émotions et besoins de l’autre)
  • Oreilles de girafe tournées vers moi : AUTO EMPATHIE (j’entends mes propres émotions et besoins)
  • Oreilles de chacal tournées vers l’autre : CRITIQUES ET REPROCHES ENVERS LES AUTRES (j’entends des critiques et je critiques en retour, j’entends des reproches et je fais des reproches en retour)
  • Oreilles de chacal tournées vers moi : AUTO CRITIQUE ET AUTO REPROCHE

 

Déroulement :

L’animateur donne des exemples de langage chacal et girafe et les participants doivent mettre leurs oreilles de manière à refléter le langage utilisé. Par exemple :

  • si l’animateur dit « Tu es vraiment méchant », les participants mettront leurs oreilles de chacal tournées vers l’autre (CRITIQUE)
  • si l’animateur dit « C’est toi qui est méchant », les participants mettront à nouveau leurs oreilles de chacal tournées vers l’autre (CRITIQUE)
  • si l’animateur dit « C’est lui qui a raison, je suis nul », les participants mettront leurs oreilles de chacal tournées vers eux (AUTO CRITIQUE)
  • si l’animateur dit « Tu es contrarié car tu veux que tes besoins soient pris en compte ? », les participants mettront leurs oreilles de girafe tournées vers l’autre (EMPATHIE )
  • si l’animateur dit « Je suis blessé et triste, j’ai besoin de compréhension », les participants mettront leurs oreilles de girafe tournées vers eux (AUTO EMPATHIE )

Une fois que ce tour a été effectué, l’animateur distribue les oreilles de chacal à une personne et les oreilles de chacal à une autre. Chacun à leur tour, les autres participants prononce un message difficile à entendre (un jugement, une critique, un reproche en langage chacal).

La personne qui porte les oreilles de chacal répond d’abord avec les oreilles tournées vers les autres, puis avec les oreilles tournées vers elle-même.


Puis la personne qui porte les oreilles de girafe répond avec les oreilles tournées vers les autres, puis avec les oreilles tournées vers elle-même.

Une fois le tour terminé, les oreilles sont données à d’autres participants.

 

On peut imaginer d’autres variantes : tous les membres portent des oreilles girafes et doivent réagir en langage girafe à un message difficile lancé par l’animateur; on peut inventer un dialogue dans lequel chaque locuteur porte des oreilles différentes (l’un ne s’exprimant qu’en langage chacal et l’autre seulement en langage girafe) ou inventer un dialogue dans lequel chaque locuteur porte les mêmes oreilles (soit chacal soit girafe) puis on pourra discuter des différences et des résultats constatés selon le type de langage utilisé.

 

Ce petit jeu des girafes et des chacals entraînera les petits (dès 6/7 ans) et les grands à pratiquer la CNV. Il peut être pratiqué en classe pour éveiller les enfants et les adolescents à la communication non violente, en famille ou même en entreprise.

……………………………………………………………………………………………………..

Commander Parents respecteux, enfants respectueux sur Amazon. (éditions La Découverte)

Également disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet (Fnac).

Enregistrer

Enregistrer

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Agathe dit :

    Bonjour,
    Je trouve ce jeu super ! Du coup j’ai essayer de l’imaginer et j’ai besoin d’une précision : si un enfant argumente face à la critique d’un chacal, alors ses oreilles sont comment ? Par exemple : si un chacal dit « Tu es nul » et que l’interlocuteur lui réponds « Ce n’est pas vrai car j’ai fait des progrès. ».
    Et merci pour votre blog ! Il fourmille de bonnes idées. ^^

    • Caroline dit :

      Bonjour

      J’aurais tendance à dire que c’est un apprenti girafe :). Il s’exprime en message Je sans critiquer l’autre. On pourrait alors l’inviter à reformuler sa pensée en parlant de ses émotions (par ex : tristesse) et de ses besoins (ex : besoin de reconnaissance de ces progrès justement).

  2. Isabelle Baugnet dit :

    Intéressant, et je me disais qu’avec mes petits de 3 à 5 ans, je pourrais tenter aussi, en leur demandant soit d’identifier des messages comme chacal ou girafe, soit de trouver un message girafe pour une situation ou pour corriger un message chacal, mais en évitant de leur demander de s’exprimer en langage chacal… et d’ailleurs même pour les plus grands je pense que ce n’est pas utile de leur demander de produire des messages chacal (pas besoin de s’y entraîner, au contraire, et même dans un exercice ou un jeu, des paroles blessantes peuvent faire mouche….)

  3. keusters dit :

    bonjour , est il possible d’avoir des exercices pour travailler la C N V , bien a vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *